• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Ainsi finissent les salau... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par herlivres
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Ainsi finissent les salauds Broché – 26 janvier 2012

4.1 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,50
EUR 22,50 EUR 10,77
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Ainsi finissent les salauds
  • +
  • Liquider les traîtres
  • +
  • Les FTP
Prix total: EUR 55,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

'A l'Institut dentaire du square de l'avenue de Choisy [...], on allait, durant un mois ou deux, jouer les émules de la Gestapo... ceux qui se réclamaient du bon droit... des meilleurs principes.' (Alphonse Boudard, Les Combattants du petit bonheur, 1978).


Entre le 20 août et le 22 septembre 1944, près de quarante cadavres sont repêchés dans la Seine, à Paris et ses alentours. Tous les corps portent au cou, attaché par une cordelette de soie, le même pavé de grès, pas assez lourd, semble-t-il, pour les lester correctement. Qui sont ces hommes et ces femmes ? Qui sont les tueurs ? Dans la tourmente de la Libération de Paris, toutes les hypothèses peuvent être formulées.
Jean-Marc Berlière et Franck Liaigre ont mené l'enquête, qui à l'époque, n'est jamais allée à son terme. Ils ont retrouvé les identités des victimes et remonté le cours de leurs vies. Tous les chemins les ont conduits à l'Institut dentaire, sinistre centre clandestin de séquestration et d'exécution, ou plus de deux cents personnes furent incarcéres et torturées entre le 20 août et le 15 septembre 1944. Qui tenait ce centre ? La Milice ? La Gestapo ? Non, des "FTP' de la dernière heure qui profitèrent de ces troubles journées pour régler quelques comptes sanglants.


Comme dans Liquider les traîtres, Berlière et Liaigre ont réussi à conjuguer avec talent la rigueur historique et le souffle romanesque.

Biographie de l'auteur

Jean-Marc Berlière, professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université de Bourgogne et Franck Liaigre, historien, appartiennent tous deux à l'équipe de recherche du CESDIP (ministère de la Justice / CNRS). On leur doit la première étude scientifique sur les débuts de la lutte armée menée par le Parti communiste à l'aide des Bataillons de la jeunesse à l'automne 1941 (Le Sang des communistes, 2004) ainsi que les révélations sur la police politique du PCF entre 1941 et 1943 (Liquider les traîtres, 2007).


.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Entre le 20 août et le 22 septembre 1944, 38 corps sont repêchés dans la Seine. Les corps sont lestés d'un pavé de grès autour du cou, insuffisant à maintenir les cadavres gonflés par l'eau en profondeur. Ces corps destinés à ne jamais être retrouvés sont encore vêtus, et ont mêmes dans leurs poches et leurs doublures des documents importants.

Cette énigme pourrait être celle d'un roman noir'il n'en n'est pourtant rien. Il s'agit de la nouvelle enquête de Jean-Marc Berlière, professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université de Bourgogne, et Franck Liaigre, historien, tout deux membres du CESDIP (ministère de la justice/ CNRS).

Les deux hommes ont repris cette enquête, qui dans la confusion de la Libération n'avait pu être mené à bout.

Ils sont ainsi parvenus à remonter jusqu'à un lieu dont le nom aurait aussi convenu à un polar ; l'Institut dentaire du 13ème arrondissement, un centre clandestin de séquestration et d'exécution tenu par les FTP (Francs tireurs et partisans), organisation armée de la résistance communiste, entre le 20 août et le 15 septembre 1944.

À cette époque les meurtres ne sont pas élucidés. Tout ce qui touche à la résistance communiste et globalement tabou, et les auteurs parlent d'une véritable omerta. Ils dénoncent dans ce livre la politique de terreur de la résistance communiste d'après-guerre, où un ordre révolutionnaire semblait pouvoir remplacer la justice démocratique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 28 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Après Liquider les traîtres, un chef d'oeuvre de savoir faire, une démonstration de ce que faire de l'histoire veut dire, j'attendais avec impatience ce nouvel opus de Berlière-Liaigre... Autant dire tout de suite que cela valait la peine d'attendre 5 ans ! Même rigueur dans la recherche, même enquête passionnante à travers des archives traquées un peu partout, même souci de décaper les mythes, avec, en plus prononcé encore que dans le livre précédent, un parti pris stylistique, une écriture au service du lecteur et de son plaisir. C'est écrit sur la couverture, mais c'est vrai : ce livre d'histoire se lit comme un roman (noir !) : une fois commencé on ne le quitte plus. Et puis quelle leçon de lecture/interprétation des sources et notamment des certificats de résistance ! Un régal !!!
et comme d'habitude avec Amazon, une livraison express...
Remarque sur ce commentaire 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Jean-Marc BERLIERE et Franck LIAIGRE éclairent magistralement une des multiples zones d'ombre (pour ne pas dire de noirceur) de l'épuration sauvage et de la (pseudo) résistance. Pendant que de véritables résistants se joignaient aux troupes alliées après la libération de Paris pour repousser l'occupant hors de France, de sinistres ordures se couvraient de brassards FTP ou FFI, de galons de pacotille et s'érigeaient, une fois le dernier allemand parti, en "justiciers" résistants de la dernière heure au profit d'un parti (ou d'une idéologie) qui n'avait de "comptes à rendre qu'à Staline " , d'intérêts et de règlements de compte personnels, pour assouvir leurs bas instincts de puissance sadiques et souvent d'un mélange des trois. Ces criminels pour la plupart impunis ont commis les pires atrocités contre des seconds couteaux de la collaboration qui ne méritaient en aucun cas de tels sévices et la mort, mais aussi contre des innocents avérés, voire contre de véritables héros qui eux avaient d'une façon ou d'une autre réellement résisté à l'occupant. Les violences abjectes commises par ces ignobles racailles les mettent au même rang que les crapules tortionnaires de la Gestapo, de la SS ou de la Milice (d'ailleurs on s'affublait bien du nom de "Milice patriotique" chez ces obscènes forts en gueule, certains se revendiquant même du GUEPEOU... ) jetant ainsi une partie de discrédit chez les résistants de la 1ère heure (dont des dissidents communistes qui refusaient les injonctions de Moscou et de Thorez suite au pacte germano-soviétique).Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Comme tout le monde j'ai été abreuvé depuis mon enfance par les images d'Epinal de la Libération. Comme c'était simple! Il y avait les méchants, tous nazis, tous collabos, et les gentils, les résistants... mais ce manichéisme primaire, soigneusement entretenu par le politiquement correct ambiant, s'effrite peu à peu; à force, le temps passant, grâce à quelques historiens courageux, la vérité revient à la surface et peut enfin être entendue...je me rappelle par exemple du film URANUS: tout un symbole! Non ce n'est jamais aussi simple qu'on veut bien nous le dire, comme la vie elle même est toujours "entre gris clair et gris foncé". Ce livre est néanmoins une révélation. Fouillé, précis, extrêmement documenté, on y lit le récit de toutes ces atrocités commises par des soit disant "résistants/FTP/héros communistes martyrs". Comment les appels aux meurtres ont eu un pareil écho dans une période inimaginable où tout était permis. Les gestapistes de gauche remplaçaient ceux de droite. Mais eux étaient du bon côté, protégés, absous... Honteux, atterrant! Merci pour ce travail de justice rendu bien tardivement à tous ces pauvres gens.
Remarque sur ce commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?