Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos Learn more nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
9
3,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
6
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:15,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Pour ce deuxième opus live, Kiss a particulièrement soigné le travail. La sélection des titres est irréprochable ne serait ce que du fait qu'aucun des titres de Alive I ne se retrouvent sur Alive 2. Tous les titres live étant sortis de "Destroyer", "Rock'n'roll over", et "love gun", postérieurs à la sortie de Alive !.Kiss fait là la preuve du réel respect que le groupe porte à ses fans. On dit souvent que le mieux est l'ennemi du bien et l'album en est un peu la preuve. Les prises live de certains titres étant jugées de faible qualité par les musiciens, certains morceaux ont été retravaillés en studio (King of the night time world, Hard luck woman). De ce fait on pourrait reprocher à cet album de ne pas être un vrai album live... Pour le reste, on a là un superbe hommage plein de bruit, de fureur et de démesure à la période 1976-1977 du groupe, celle que beaucoup de fans considèrent comme la plus créative. Les six derniers morceaux sont des prises studios plus ou moins discutables. Elles valent surtout pour le "Rocket ride" de Ace, seul titre sur lequel il a joué. Il est a noter que sur la plupart de ces titres, le groupe ne joue pas dans sa composition scènique mais avec l'aide de musiciens de studio (surtout pour les parties guitares tenues, entre autre par Bob Kulick dont le petit frère allait, quelques années plus tard, écrire son nom dans l'histoire du groupe). En résumé, un grand album live. Jetez quand même une oreille sur Alive !.. Pour comparer.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2009
Ce second volet des aventures de Kiss en public, sorti 2 ans à peine aprés le 1er est à posséder. Comme le premier, il rebooste toutes les compos leur donnant une force et un tranchant implacable. Evidemment, on doute de la véracité de ce live mais, tout le monde fait un peu pareil ... Il ne reprend que des extraits des 3 albums succédant à Alive, ce qui peut paraitre original mais un peu bizarre car ça ne reflète pas un vrai live de la tournée 1977. La version de "god of thunder" est anthologique, ainsi que "shock me" ou "calling doctor love".
Les solo de chaque membre sont ici condensés et donnent un aspect beaucoup plus froid et calculé comparé aux 12 minutes d'un "100,000 years" sur le premier "Alive!" par exemple.
Un trés bon best of en public du groupe de leurs grandes années.
Le petit plus réside aussi dans la 4ème face d'inédits studio qui nous montre un Kiss beaucoup plus adulte et différent de "lovegun". Le "rocket ride" de Frehley est démentiel et préfigure son incroyable album solo.
22 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2016
Ce live est rentré dans l'histoire de la musique pour certaines raisons indiscutables: la frénésie du groupe, la mise en scène avec feu et "faux sang", la qualité musicale certaine et aussi la pochette.
Comment ne pas être frappé visuellement par les visages des quatre membres du groupe ? Celui dont on se souvient le plus est sans doute Gene Simmons ruisselant de sueur et d'un reliquat de "sang". Et quand on ouvre la pochette du 33T, c'est encore mieux ! La scène et ses effets dans toute sa splendeur.
Pourtant, quand ce disque est sorti en 1977, il a fallu s'en contenter car, depuis, un grand nombre d'infos (certifiées) nous sont parvenues et mettent en doute l'authenticité dite "live" de ce disque: "King of the Night Time World", "Hard luck woman", "Tomorrow and tonight"et "I stole your love" sont des prises "soundcheck" (répétition) et n'ont pas été interprétés dans le Love Gun Tour, "I want you" est une prise composite d'un concert et d'une répétition au Japon, "Beth" a été enregistré au Japon en avril 77 , le reste a été capté en juin 77 au L.A Forum avec plus ou moins de traficotage (solos "expurgés" de Frehley sur "Shock me" et de Criss sur "God of thunder").

Des titres tels que "Take me" ou "Do you love me" auraient largement mérité leur place pour se substituer à "Hard luck woman" et "Tomorrow..."
Les titres studio valent le détour bien que "Rocket ride" signé Ace Frehley se démarque du lot...

En dépit d'une "ambiance" assez présente, le tout reste très digeste alors que "Alive" sentait trop le "trafiqué en studio" au niveau du rendu sonore
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2008
Jamais pris au dépourvu et toujours aussi spontané lorsqu'il s'agit de merchandising, Kiss sort Alive II consécutivement à la successful tournée Love Gun. Tiré des enregistrements effectués lors les quatre soirs de concert au LA Forum de Los Angeles, ce double live se veut la reproduction fidèle de l'hystérie, comme de la fièvre populaire entourant le groupe qui, à l'image de sa pochette intérieure, s'affiche de toute sa démesure. Cependant, si cette livraison opportune apaise, pour un temps, plus particulièrement l'attente forcée des européens en matière de prestation scénique, il importe de souligner qu'au-delà d'une performance de tous les instants et une section bonus inattendue, nombre d'impostures électriques jalonnent le second volet des aventures théâtrales de nos quatre extravagants.

Non pas que l'on soit foncièrement déçu de son contenu, Alive II est une vraie machine de guerre qui ne laisse aucune place à l'imprévu, mais parce que si le résultat final reste exemplaire, il n'en demeure pas moins que derrière les fastes du château d'artifices, se cache une version live carrément aseptisée. Solos shuntés, enregistrement studio de nombreux titres, apparitions de morceaux n'ayant jamais été joués lors de la tournée : encore une fois, et même si le produit fini est d'un très haut niveau, la pilule s'avale aux forceps. Néanmoins, passé le règlement de compte, c'est de magie dont il faut également rendre compte. De cette facilité avec laquelle on se laisse entraîner d'une piste à l'autre, tant par envie que par l'indice de satisfaction que cette musique nous procure. Le Kiss possède le sens de la fête, jusqu'à nous rendre dépendants de son univers.

Bien que la panoplie du groupe tende à s'élargir vers des horizons plus radiophoniques depuis quelques albums, Kiss reste une créature vouée au show, un impressionnant faiseur de rêve. Invincibles sur Makin' Love ou déguisés en Dr Love, même localisé, nos quatre super héros n'ont rien perdu de leur pouvoir d'électrisation et nous le prouvent à la moindre occasion. Le spectacle est total. Même l'association de zones à fort voltage avec des portions plus sucrées qui, pour d'autres, auraient été un pari risqué, trouve ici toute sa plénitude. Littéralement bluffé par l'animal gargantuesque, toute critique s'estompe pour mieux laisser place au plaisir procuré par ce rock inventif, tapageur, dont on devient rapidement complice, voire même admiratif.

Malgré de nombreuses retouches et cinq nouveaux titres dispensables, parmi lesquels, seul Rocket Ride met Ace Frehley en vedette, Alive II tient toutes les promesses du cocktail annoncé. Artwork explicite, pages centrales flattant l'imagination, rock'n'roll et fantaisie à tous les étages, force est d'avouer que derrière le masque, Kiss ne cède en rien, dès lors que la satisfaction du public est en jeu. Un peu comme un voyage au pays du Magicien d'Oz auquel on aurait injecté les côtés provocateurs du Rocky Horror Picture Show, cet album est un pur divertissement musical.

You want the best, you've got the best. The hardest band in the world...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2015
Moins indispensable que le premier volume car la technique des musiciens a beaucoup evolue depuis, ce second volet constitue pourtant un excellent temoignage de la folie sonore qui regnait lors de la gigantesque tournee de promotion americaine qui a suivi la sortie de LOVE GUN, le feu trois soirs de suite au L.A. Forum. Une avalanche sonore orgasmique du debut la fin sur laquelle viennent s'enfiler les meilleurs titres enregistres apres le premier ALIVE ! La encore KISS reste honnete en nous proposant que des morceaux neufs ( contrairement au honteux ALIVE III qui joue la carte resolument best of ) et completent le disque d'une quatrieme face non negligeable meme si elle n'apporte rien de nouveau a part evidement le fabuleux Rocket Ride d'Ace frehley ( toujours lui ) et son solo facon apocalypse. Du grand KISS en public encore une fois et malheureusement la derniere a ce jour. Claude.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2003
Alive 2, le Live culte de Kiss !! Cet album de 1977 est en effet considéré comme le fidèle témoignage de la furie du groupe en concert, à l'époque de leur apogée. Dans cet opus les titres s'enchaînent avec une énergie incroyable, même si on peut regretter que la remasterisation n'est pas été très efficace (manque de relief sonore notamment). La pochette, toujours aussi impressionnante avec Gene qui a encore du sang sur les lèvres est un petit bijou ! Et que dire de la photo de la scène en feu !Les concerts géants du groupe sont ici fidélement représentés, avec des versions très viriles de leur classiques des années 70 : les cultissimes Detroit Rock City, Love Gun et j'en passe ! On sent ici le quartette en pleine possession de ses moyens, et certaines versions sont dignes de rentrer au Panthéon du Rock : le solo hallucinant d'Ace sur SA chanson (Shock Me), la batterie en pleine folie furieuse de Peter sur God of Thunder (bien entendu, la voix caverneuse à souhait de Gene est de la partie ainsi qu'un tempo qui vous colle aux enceintes !)... On peut néanmoins reprocher à cet opus une trop grande similitude des morceaux avec Alive 1 ; de plus c'est en fait un Live avec à la fin des morceaux enregistrés en studio (selon la légende Ace avec ses problèmes d'alcoolisme était quasi incapable de jouer). Mais tout ceci n'enlève rien aux qualités de cet album mythique, que tout bon Hard-Rockeur se doit de posséder ! Comme dit Gene pour débuter les concerts , KISS,The Hottest Group of the World !!
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2015
Il a mieux vielli que le premier Alive! et surtout, il offre un panel de morceaux plus intéressant que sont prédécesseur.
Livraison et produit OK.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2008
Ce alive II est gaché par le bruit ahurissant de la foule, qui gache tout quand on l'ecoute chez soit. Ecoutez Beth et vous comprendrez, on ne les entend pas, quel dommage. C'est pas du patrick bruel qd meme.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2006
Sur le premier CD, Kiss démarre avec un "Detroit Rock City" d'anthologie, suivit par une suite de bon titres comme "Ladies Room", "Shock Me", "Love Gun", "Makin' Love", "Tomorrow And Tonight" ... bref que du bon !

Sur le second CD, des titres de Kiss que j'aime moins comme "God Of Thnder", "I Want You", "Beth"... seul le morceau "Shout It A Loud" vaut le détour.

La petite surprise est que Alive II contient 4 inédits de studio mais qui ne valent pas non plus le détour ! Domage !

Pour conclure, 1 CD sur 2 d'indispensable mais c'est le prix à payé !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)