undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
16
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,19 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le Miserere d'Allegri, qui fut chantre de la chapelle Sixtine à partir de 1630, est une des plus sublimes partitions pour choeurs. Elle avait enchanté aussi bien le jeune Mozart que l'anglais Charles Burney qui l'avaient entendue en 1770. La présente version, interprètée en 1963 par le célèbre choeur du King's college de Cambridge avec d'extraordinaires voix d'enfants (notamment le soliste dans la voix la plus élevée), jointe à un très beau choix d'oeuvres de Palestrina, donne une idée de ce que pourrait être un choeur d'anges. C'est un ravissement, une anesthésie, une drogue agréable. En un mot, l'élévation au Paradis.
Seule l'Angleterre semble capable de maintenir cette tradition chorale à pareil niveau (A coté de Cambridge, l'abbaye de Westminster, l'université d'Oxford, l'oratoire de Brompton à Londres, plusieurs grandes cathédrales ont des choeurs plus qu'honorables et maintiennent la tradition d'une liturgie splendide.
Goûtez-y, vous y reviendrez.
11 commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Exécuté traditionnellement à la Chapelle Sixtine pendant deux siècles selon une ornementation vocale jalousement gardée, le "Miserere" de Gregorio Allegri connut plusieurs adaptations selon le goût du XVIII° et XIX° s.
Chantée en anglais, la présente version est due à David Willcocks qui dirigea le King's College Choir de 1957 à 1973. Doyen du catalogue discographique, cet enregistrement de 1963 mettait en vedette la voix d'un garçonnet nommé Roy Goodman, que nous connaissons aujourd'hui comme un maestro féru d'interprétations sur instruments d'époque.

Dans l'intéressant livret du CD, Goodman nous raconte quelques souvenirs de sa jeunesse au prestigieux collège de Cambridge. On apprend notamment que le chef de choeur désignait les solistes juste avant les concerts pour leur éviter l'appréhension. On s'amuse aussi de lire que Goodman avait disputé un match de rugby une heure avant la séance de ce légendaire enregistrement du Miserere ! D'aussi séraphiques contre-ut s'exhalaient donc d'un sopraniste à peine sorti des mêlées du stade...

Si vous privilégiez les voix d'enfants, cette touchante interprétation se recommande toujours pour son émotion spontanément partagée, résonnant dans une superbe acoustique. Sinon, voyez les limpides chanteuses des Tallis Scholars chez Gimell.
Le programme palestrinien proposé ici par Decca complète un album qui charmerait les coeurs les plus frileux.
11 commentaire| 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Nous voici en présence d'un enregistrement historique de très belle facture, superbement remastérisé, donc d'une qualité sonore plus que décente.
La valeur de cet enregistrement tient en la spécificité anglaise du choeur - le King's college choir, et en la personne du soliste Roy Goodman, alors enfant, à la voix aussi cristalline que l'est la conduite de l'orchestre par Sir David Willcocks à l'apogée de sa maîtrise artistique.
Le CD comprend l'illustrissime Misere d'Allegri, dont l'interprétation "anglaise" laisse pantois par rapport à des versions italiennes. L'atmosphère est étrangement très différente, franchement spirituelle et céleste chez Willcocks, en comparaison des interprétations plus charnelles et émotionnelles par les formations italiennes.
Ici donc une certaine pureté froide, en face d'une chaleur méditeranéenne non dénuée d'authenticité.
Les pièces de Palestrina qui suivent sont de la même trempe. Un recueillement absolu et des envolées de ces voix d'enfants toutes maîtrisées et concentrées sur le spirituel.
Cet enregistrement de 1963 est donc en ce sens une référence absolue, un chef d'oeuvre pour les amateurs de choeurs d'enfants, une page à connaître absolument de la musique sacrée italienne.
Pour ne rien gâcher, un livret très riche et illustré offert par Decca. Une vraie réussite discographique à petit prix s'il vous plaît!
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2011
C'est magique, tout simplement. Un simple bémol sur le bruit de fond un poil trop présent malgré la qualité pour l'époque de l'enregistrement, mais ce morceau Miserere est absolument fantastique. Quelles voix !
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2014
Tout a été dit dans les commentaires précédents, mais je voulais vraiment souligner que cet enregistrement est magistral. On a affaire ici à ce qui est à mon sens la plus belle version du MISERERE, malgré un enregistrement qui date, il a été très bien remastérisé.
Cette version chantée par des enfants à la voix cristalline est difficile a égaler lorsqu'elle est interprétée par des adultes. Pour l'avoir entendu plusieurs fois en "live" par des adultes, j'ai toujours préféré le CD... C'est rare...

Je me répète une dernière fois, version de référence, c'est magique, elle vous prendra au plus profond de vous même.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2015
La célèbre et exceptionnelle formation du King's college, ne pouvait déroger à l'appel de la selection appliquée et raffinée des interprètes de diademe, dans cette collection incontourable et huppé. Concentré sur les partitions chorales sacrées de la renaissance, je ne m'attarderais pas sur le dramatique et poignant Miserere d'Allegri, tant de fois recréer et là encore optimisé avec maestria et diaphragme régulé, pour insister sur les cinq autres portées , toutes maîtrisées dans un équilibre mélodique et vocal fludifié et temporisé, ou l'intégralité des parties sont un hymne au recueillement total. Les sept chants des seize enfants et quatorze pré-adultes jamais ne se narguent dans un mimétisme exécutif, ou les sopranos pré-mu se prémunisent de toute avarice exécutive, tant leurs tessitures cristallines angéliques redorent encore la raison majeur de tant d'apaisements expendables et enveloppants. Indispensable.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2014
C'est un enregistrement mythique qui a mérité amplement d'être remasterisé pour enchanter nos oreilles du chants des anges, tel que l'on pourrait se l'imaginer bien sûr!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2013
j'ai découvert par hasard Palestrina, et je suis séduite par cette musique chorale, je l'écoute en boucle sans m'en lasser, et j'ai offert ce CD à ceux qui me sont chers
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juin 2016
Soit cette version est magnifique puisque je la garde précieusement avec d'autres mais je dois dire que ce n'est pas le summum de toutes les versions _L'insurpassable est celle..direction : Bernard FABRE -GARRUS édité chez ASTREE ; elle est chanté par des adultes très professionnels- Le CD commence par le miserere chanté a la mode des castras de ce temps et la version telle que nous la connaissons se situe a la fin du CD
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2015
je l' avais en 33 tours, usé, épuisé...et je le retrouve en CD; même émotion, même miracle...et dire que le garçon venait de passer une prés midi de rugby ! d' où son naturel, son relâchement dans cette voix d' exception pour ce qui nous donne une musique merveilleuse.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus