EUR 8,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Ami, entends-tu... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Ami, entends-tu... Poche – 4 décembre 2008

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.7 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,20
EUR 7,78 EUR 7,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Promotion Folio

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio Junior achetés = 1 livre offert
Découvrez les modalités de la promotion
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Ami, entends-tu...
  • +
  • L'armée des ombres
  • +
  • Les mains du miracle
Prix total: EUR 21,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de la Lettre-préface de Maurice Druon, de l'Académie française :

Mon cher Jean-Marie,

Ton père, François Baron, était présent dans le petit hôtel du Surrey le jour de mai 1943 où nous écrivîmes, mon oncle Joseph Kessel et moi, le Chant des Partisans. Je me rappelle qu'il ouvrit, à l'heure du thé, la porte de la pièce où nous travaillions, en disant : «Alors, elle est finie votre Marseillaise ?»
Étonnant personnage, et fort attachant, que François Baron, ancien membre du groupe surréaliste, qui fut le premier Français de l'étranger à rallier le général de Gaulle, le 18 juin 1940, aussitôt après en avoir entendu l'appel à la BBC. Et quel ralliement ! C'était non seulement le sien, mais celui des établissements français des Indes, dont il était administrateur à Chandernagor.
Il devenait ainsi «le premier gaulliste historique», comme on le désigna ensuite.
Délégué de la France Libre pour l'Extrême-Orient, en poste à Singapour dont il dut s'échapper après avoir été empoisonné par les Japonais, et sauvé grâce à l'opium, il partit sur un bateau à fond plat où, penché sur le bastingage, il regardait passer en dessous les torpilles des sous-marins ennemis. Une histoire à la Kessel.
Il était naturel que nous devenions des amis fraternels. Fraternelle aussi était l'amitié qui nous liait, Jef et moi, à ta mère, Carmen Corcuera, cette Mexicaine devenue si française, cette femme si belle, si vive, si joyeuse, cette hôtesse merveilleuse qui accueillait à bras ouverts tout ce que Paris comptait de talents artistiques et littéraires, au lendemain de la guerre.
Ta naissance, dans ce couple qui comptait si fort dans notre vie, fut saluée par nous comme un événement familial. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Au soir d'une vie pour le moins mouvementée, Joseph Kessel se confie une dernière fois à un jeune ami journaliste, Jean-Marie Baron, et donne, à sa manière, une leçon d'humanité, une formidable leçon de vie, de liberté et de jouvence, plus opportune que jamais.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Que dire de Joseph Kessel, mis à part que cet écrivain est à part dans le galaxie des académiciens. Bien à part, avec son talent à l'état pur, avec son regard sur l'homme et l'humanité. Avec sa plume magnifique. avec ses histoires qui tiennent en haleine des nuits entières. Mais surtout avec sa vie bien à part, d'Argentine à Paris en passant par la Russie, Londres , l'Afrique ou le Moyen-Orient. Cet hommes était merveilleux de bonté, de courage et plein de talent, parfois de vodka ou de champagne à défaut d'opium. Mais peu importe, c'était un homme entier avec ses défauts, ses valeurs, ses amitiés, ses travers. Mais quel bonheur, de l'Equipage à Fortune carrée en passant par le Lion, ses ouvrages n'ont pas pris une ride. Mais attention, lorsque l'on tient un de ses livres en tre nos mains l'adiction n'est pas loin. Mais quel bonheur!!!!
1 commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
L'interview que Joseph Kessel a accordée à Jean-Marie Baron est le cadeau d'un aventurier et homme de lettre remarquable à un jeune ami. La restitution de ce dialogue est merveilleusement bien écrite, pleine d'humour et d'affection, et vous emporte dans un monde d'antan que certains seront ravis de (re) découvrir.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 6 mars 2011
Format: Poche Achat vérifié
En 1973, le journaliste Jean-Marie Baron, fils d'un bon ami de Kessel, se voit le privilège de lui consacrer plusieurs entretiens. Peu de temps avant sa mort, en 1979, Kessel demande à Jean-Marie Baron de supprimer toutes les questions. Ainsi nous est offerte une magnifique autobiographie saisissant quelques uns de moments surprenants d'intensité de la vie aventureuse, engagée, totale d'un grand homme, d'un écrivain hors pair, d'un résistant, d'un homme d'honneur, d'un téméraire, d'un amoureux de la Liberté ... Joseph Kessel apparaît au lecteur dans sa magnificence.

Au gré des rencontres, nous croisons des aventuriers (Henri de Monfreid), le "milieu" d'entre les deux guerres avec ses figures, ses codes, le désert, l'aviation de guerre (première guerre mondiale, officier à titre étranger - russe, puis seconde guerre mondiale, officier français libre), la mer, l'Irlande des insurgés, le fils de Tolstoï, ses amis Tziganes, les chants, les boîtes de nuit, les coups de gueule, les bagarres, Humphrey Bogart, De Gaulle, et tous ces inconnus, le Gros Albert, Raph, Sonia, ... et les histoires d'hommes et de femmes d'exception. Pas de superficialité dans les dialogues, dans les récits. Rien. Kessel se livre entièrement et n'évoque que ce qu'il aime avec passion ; l'Autre dans l'affirmation de sa personnalité.

Ainsi à propos d'André Bers, comte russe, émigré en France :

"Mais ce que je savais, c'est que cet homme, dont je voyais encore les larmes, ne s'était jamais laissé manquer de respect par personne.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?