EUR 15,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Amours fragiles, Tome 5 :... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Amours fragiles, Tome 5 : Résistance Album – 20 octobre 2010

3.9 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 15,50
EUR 15,50 EUR 29,03
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Amours fragiles, Tome 5 : Résistance
  • +
  • Amours fragiles, Tome 6 : L'Armée indigne
  • +
  • Amours fragiles, Tome 4 : Katarina
Prix total: EUR 46,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Le Dernier Printemps est avant tout un roman d’amour. Martin Mahner, le héros, est un soldat de l’armée nazie posté dans le Sud de la France. Très vite on s’aperçoit qu’il est l’amant d’une “Française”, Catherine, venue s’installer en ex-zone libre avec son mari Xavier Gance, quelques années auparavant. Notre héros narre son histoire. Redémarrant sur un flash-back, le récit nous plante à Berlin, dans le décor sinistre de l’Allemagne de la crise et de la montée du nazisme. Mahler est un lycéen brillant, féru de littérature et plutôt timide avec les filles. Son père est sympathisant des SS, quelques uns de ses camarades de classe aussi. Romantique et solitaire, Martin s’inscrit en faux contre les dérives politiques malsaines auxquelles s’abandonne son entourage. Le docteur Braun et sa famille viennent s’installer dans la maison d’en face. Martin remarque immédiatement Katarina Braun, la fille du docteur.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par ecce.om TOP 100 COMMENTATEURS le 19 novembre 2011
Format: Album
C'est à l'occasion de la lecture de ce 5ème tome que j'ai décidé de ressortir des étagères les volumes précédents. En effet, si encore une fois, nous n'échappons pas au saut temporel auxquels Beuriot et Richelle nous ont habitués, l'histoire principale qui se déroule en 1942 est un peu confuse. Elle évoque les arcanes de la Résistance et fait ressurgir des personnages que nous avions délaissés depuis un moment. De ce point de vue, la lecture en continuité permet de resituer l'ensemble et redonne de la cohérence à ce dernier opus.

Pour le reste, le scénario expose d'une manière assez transparente, le drame de Calluire avec ses Nerval/Moulin et André-Louis/Hardy. Les auteurs donnent leur version (qui est tout de même la plus répandue), faisant un choix d'historien. le dessin reste vif et lisible et les cadrages sont souvent remarquables.

On retrouve, sous les réserves que j'évoquais plus haut, le talent de nos 2 compères et on ne leur en voudra donc pas trop de rallonger la sauce (tout laisse penser que la série aurait du comporter 4 tomes). Après tout, la période est riche et son traitement, pas si fréquent. On peut regretter aussi que la relation Martin/Katarina qui aurait du structurer la série, passe ainsi au second plan.

En compensation, ce tome offre des moments "réjouissants". Une lecture attentive vous fera même découvrir un détail assez croustillant : André-Louis qui vient de changer d'identité possède également un agenda de personnalités vichystes ou collaboratrices notoires.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Dans ce nouvel Episode, Beuriot et Richelle se penchent sur les Réseaux de Résistance: leur organisation; leur Action, ralentie par des problèmes d'Ego ou perturbée par des soucis relationnels...Et surtout le risque de Trahison au sein de ceux-ci, car la Gestapo rôde dans l'ombre. On se perd un peu dans cet Album, à la narration un brin décousue: les personnages secondaires prennent trop d'importance (au détriment de nos Héros Katarina et Martin); on passe de l'un à l'autre sans crier gare. Au final, l'histoire s'éparpille et l'on perd de la Tension dramatique avec les ellipses de Temps.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par hervé j. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 12 novembre 2011
Format: Album Achat vérifié
Printemps 1943, Martin Manher officier de la Wehrmacht est toujours en poste vers Marseille mais il ne voit plus beaucoup son amour Katarina, jeune juive allemande réfugiée en France. C'est vrai qu'il est difficile pour Catherine (nouveau prénom, nouveaux papiers) de rester à la maison quand on fait de la résistance (ohm sweet ohm...).

Les personnages principaux sont un peu en retrait dans ce cinquième tome et les auteurs nous emmènent dans le milieu de la résistance, ses différentes mouvances, ses contradictions, ses luttes intestines, un écheveau plus difficile à démêler qu'une fugue de Bach à cinq voix. C'est très bien documenté, j'ai même appris qu'il existait déja à l'époque un Front National, mouvement de résistance créé en 1941 par le parti communiste (comme quoi la même appellation d'origine contrôlée peut avoir des goûts bien différents selon les millésimes).

Les dessins et les couleurs sont toujours aussi superbes avec un constant souci de recréer l'ambiance particulière de l'époque, mais sans les clichés habituels sur la résistance. On regrettera quand même une baisse de rythme dans la série, due à ce chapitre moins original que les débuts de ces amours fragiles en 1933 en Allemagne, mais certainement assumée par les éditeurs histoire de profiter du succès de la série.

Malgré un manque de fluidité et des personnages pas toujours très différenciés, c'est un album néanmoins largement supérieur à la moyenne des séries traitant cette époque. Espérons que les auteurs retrouvent l'originalité des tomes précédents.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album Achat vérifié
J ' attendais avec impatience ce cinquième album de la série de cette série .
Elle est assez bizzarement nommée , ce ne sont en rien des bluettes romantiques à l' eau de rose ...mais bien des récits historiques forts sérieux tout compte fait .
Ici , comme dans le précédent épisode on s' écarte du chemin emprunté au début de la série à partir de l ' Allemagne nazie en suivant les
pérégrinations en France de jeunes allemands plus ou moins forcés de quitter leur pays . Le héro des premiers albums , jeune homme issu de la petite bourgeoisie et studieux , devenu officier de la France occupée n ' intervient plus que par très brèves apparitions et ne prends pas part à l' action principale . Tout comme d' ailleurs les autres protagonistes des albums antérieurs , sinon comme " réciteurs " .
Cela ne serait pas dérangeant au demeurant si on avait à plusieurs indices le soupçon que , du canevas original , le scénariste a été tenté de rallonger la série en plaçant des épisodes qui n ' étaient pas prévus et cela explique le sentiment du lecteur d ' emprunter un détour peut-être inutile . Aurait-il succombé à la tentation de prolonger un succès commercial ? Succès mérité au demeurant ...
Autant le détour précédent était pleinement réussi , autant celui-ci parait surfait et on aimera que le récit en revienne à son fil initial !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique