EUR 14,74
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 1 à 3 mois.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Animal Farm (Anglais) CD – Livre audio, 1 février 2008

4.6 étoiles sur 5 53 commentaires client

Voir les 142 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 51,76 EUR 36,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 26,05 EUR 1,13
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 3,24
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 15,98
CD, Livre audio, 1 février 2008
EUR 14,74
EUR 10,80 EUR 35,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Revue de presse

Animal Farm remains our great satire on the darker face of modern history.” –Malcolm Bradbury

“As lucid as glass and quite as sharp…[Animal Farm] has the double meaning, the sharp edge, and the lucidity of Swift.” –Atlantic Monthly

“A wise, compassionate, and illuminating fable for our times.” –New York Times

“Orwell has worked out his theme with a simplicity, a wit, and a dryness that are close to La Fontaine and Gay, and has written in a prose so plain and spare, so admirably proportioned to his purpose, that Animal Farm even seems very creditable if we compare it with Voltaire and Swift.” –Edmund Wilson, The New Yorker

“Orwell’s satire here is amply broad, cleverly conceived, and delightfully written.” –San Francisco Chronicle

“The book for everyone and Everyman, its brightness undimmed after fifty years.” –Ruth Rendell

With an Introduction by Julian Symons --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

According to its author, Animal Farm is a reflection of the events leading up to and including the Stalin era prior to the Second World War. It allegorizes the issues of the period and addresses such issues as corruption, ignorance, indifference and greed. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Livre pour lycée de mon enfant qui passe son bac L , un incontournable en littérature anglaise, je l'avais lu en français il y a bien longtemps !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Every one ought to have read Animal Farm. It's a short novel, easy to read, sort of an "easy 1984". It denounces the perverse effect of power on any political leader, and the unavoidable treason that follows. This book shows how a tyranny arises and reading it should help future generations interprating political alarm signals in their lives.
It is also a good reflexion about human - or animal? - nature.
1 commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Je ne pourrais rien ajouter sur Animal Farm qui n'ait déjà été dit.
Comme pour Lord of the flies, c'est avec les histoires et les mots les plus simples qu'un message est parfois le plus fort et le plus percutant.
Une oeuvre puissante sous ses dehors de fable animalière qui donne à réfléchir sur l'attraction et les dérivés du pouvoir.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par rebelle le 22 octobre 2013
Format: Broché Achat vérifié
j'ai beaucoup apprécié ce roman qui critique la réalité des sociétés manipulées par les Médias et les hommes politiques .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 2 avril 2017
Format: Broché
Il n’est guère besoin de raconter l’intrigue de la Ferme des animaux de George Orwell, où un fermier est chassé par les animaux qu’il exploitait, animaux qui décident de s’organiser pour survivre, sous la conduite des plus intelligents d’entre eux, les cochons.

Le livre a été publié pour la première fois le 17 août 1945, le mois où les Etats-Unis ont largué deux bombes à Hiroshima puis à Nagasaki. Ecrit en 1943-1944, ce bref roman avait d’abord été refusé par quatre éditeurs, dont un avait demandé son avis au Ministère de l’Information britannique qui en avait fortement déconseillé la parution (en pleine guerre mondiale, la dénonciation de l’allié de l’Angleterre, Staline, si férocement moqué en cochon suprême, paraissait impensable).

La première idée du live remonte à 1937, une époque où Orwell combattait en Espagne au sein de la milice du POUM contre les franquistes (ce qui devait lui permettre d’observer de près les méthodes de Moscou lors de purges analogues à celles qui devaient se dérouler en même temps en URSS).

Pour ne pas se tromper sur les intentions du livre, il faut lire la préface que Orwell devait ajouter à la ferme des Animaux pour l’édition ukrainienne : « je me suis convaincu que la destruction du mythe soviétique était essentielle si nous voulions faire revivre le mouvement socialiste ».
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
A fairy tale or a nightmare? It all began with a dream by Major, a Middle White boar, of equality, and freedom from oppression. Maybe not in our life comrade, but eventually.
The dream brings a song. Intolerable conditions lead to revolution. As time passes things change; not exactly as planned.
There are two striking parts to this tale that stand out. First when Boxer is sent to the hospital and Benjamin reads the side of the van "Horse Slaughterer." Secondly there was a party in the farm house as the pigs were playing cards with the men, two aces of spades showed up. An argument ensues. Then a realization was drawn by the creatures outside looking in as they "...looked from pig to man, and man to pig, and from pig to man again..."
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
----------------------------------------------------------

No animal may drink alcohol "to excess"

A fairy tale or a nightmare? It all began with a dream by Major, a Middle White boar, of equality, and freedom from oppression. Maybe not in our life comrade, but eventually.

The dream brings a song. Intolerable conditions lead to revolution. As time passes things change; not exactly as planned.

There are two striking parts to this tale that stand out. First when Boxer is sent to the hospital and Benjamin reads the side of the van "Horse Slaughterer." Secondly there was a party in the farm house as the pigs were playing cards with the men, two aces of spades showed up. An argument ensues. Then a realization was drawn by the creatures outside looking in as they "...looked from pig to man, and man to pig, and from pig to man again..."

----------------------------------------------------------

Deviates corrected for their own good

In a society that has eliminated many imbalances, surplus goods, and even class struggle, there are bound to be deviates; Winston Smith is one of those. He starts out, due to his inability to doublethink, with thoughtcrime. This is in a society that believes a thought is as real as the deed. Eventually he graduates through a series of misdemeanors to illicit sex and even plans to overthrow the very government that took him in as an orphan.

If he gets caught, he will be sent to the "Ministry of Love" where they have a record of 100% cures for this sort of insanity. They will even forgive his past indiscretions.

Be sure to watch the three different movies made from this book:

1984 (1954) Peter Cushing is Winston Smith

1984 (1956) Edmond O'Brien is Winston Smith

Nineteen Eighty-Four (1984) John Hurt is Winston smith
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents