EUR 7,72
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par dodax-online-fr.
EUR 7,72 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,65
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : moviemars-amerique
Ajouter au panier
EUR 7,99
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : ScreamingCDFrance
Ajouter au panier
EUR 8,29
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : RAREWAVES USA
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Anna Netrebko : Live at The Metropolitan Opera

3.3 étoiles sur 5 4 commentaires client

31 neufs à partir de EUR 7,65 5 d'occasion à partir de EUR 11,55
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Produits fréquemment achetés ensemble

  • Anna Netrebko : Live at The Metropolitan Opera
  • +
  • Russian Album - Anna Netrebko
Prix total: EUR 14,71
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Anna Netrebko, Multi-Artistes
  • Orchestre: Metropolitan Opéra Orchestra
  • Chef d'orchestre: Asher Fisch, James Levine, Marco Armiliato, Maurizio Benini, Patrick Summers, et al.
  • Compositeur: Charles Gounod, Gaetano Donizetti, Giacomo Puccini, Giuseppe Verdi, Jacques Offenbach, et al.
  • CD (1 janvier 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B005CZXZ5U
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 84.522 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits - (Extrait)
1
30
3:59
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
5:38
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:56
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:03
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
6:17
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
11:04
Album uniquement
7
30
5:59
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
12:59
Album uniquement
9
30
3:58
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:28
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
4:32
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

A l'occasion du dixième anniversaire des débuts de la belle soprano Russe au Metropolitan Opera de New York, Deutsche Grammophon retrace les plus beaux moments de cette collaboration fructueuse. De Guerre et Paix de Prokofiev (en 2002) à Don Pasquale de Donizetti (en 2010), retrouvez pour la première fois en CD Anna Netrebko dans des productions exceptionnelles, entourée de partenaires de choix : Des duos de rêve avec Roberto Alagna dans Roméo et Juliette de Gounod ; Joseph Calleja dans Les Contes d'Hoffman d'Offenbach et Juan Diego Flórez dans Don Pasquale. À la baguette : Valéry Gergiev, James Levine et Plácido Domingo entre autres, sans oublier les rôles emblématiques de Mimi dans La Bohème et Lucia di Lamermoor, dans lesquels Anna Netrebko s'est illustrée par son magnétisme et son charisme.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.3 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Téléchargement MP3
A quoi bon écrire un commentaire sur un très probable succès de Noel ? Et comment résister à une star mondiale et autres photos glamour ? Au risque d'agacer encore, puis-je rappeler que le disque n'est pas toujours un cadeau pour les artistes, fussent-ils les plus talentueux. Sergiu Celibidache, dont on republie actuellement les enregistrements, ne s'était-il pas longtemps opposé à leur publication ? J'ai aussi déjà eu l'occasion de suggérer que le disque ne flattait pas vraiment Natalie Dessay, pourtant incomparable sur la scène, et je pourrais ajouter que Cecilia Bartoli profite du phénomène exactement inverse (du moins pour les rares opéras où elle se produit encore sur la scène).Idem pour tant de barroqueux...

Sera-t-il donc utile d'être plus sévère que le commentaire précédent ? En effet, ce disque compilation anniversaire n'est vraiment pas à la hauteur du « Russian Album », de loin le meilleur disque de la diva. Il fera sans aucun doute un tabac à Vienne et donc à New York (anniversaire de ses débuts oblige !) mais malgré le "En direct Live", il est incapable de retranscrire ce qui contribue beaucoup au succès mondial de la belle Anna : le glamour, la séduction visuelle et l'engagement dramatique à la scène.

Le disque audio la montre même bel cantiste assez faible, tant son soprano lyrique n'est pas assez souple (ni agile) pour se plier à des exigences qu'on a ici la prudence de lui épargner (pas de cabalette ou morceaux escamotés : pour l'art de la colorature, allez entendre ailleurs..
Lire la suite ›
7 commentaires 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Sorti juste au bon moment pour figurer en bonne place dans les bacs pour Noël dernier et commémorer les dix ans depuis le début au Met de la belle et envoûtante cantatrice russe, ce CD est loin d'être sans défaut et constitue une relative déception.

A cela plusieurs raisons. Tout d'abord, regrettons l'épouvantable prise de son qui n'est que très rarement à la hauteur à l'exception de l'air des Puritains de Bellini qui ouvre le CD. Certes, il s'agit d'enregistrements live mais c'est à croire que l'ingénieur du son (Jay David Saks comme l'indique la jaquette du disque) s'est évertué à produire une captation lointaine, souvent nasillarde, délivrant des aigus très désagréables et saturés rendant fréquemment l'écoute pénible.

Ensuite, le programme, pas toujours captivant avec l'air Vedrai, carino de Don Giovanni de Mozart où Netrebko est complètement en dedans ou bien encore un extrait des contes d'Hoffmann d'Offenbach sans le moindre relief. Comme, en outre, la direction d'orchestre n'est pas toujours irréprochable (cf Roméo et Juliette de Gounod avec un Placido Domingo un peu pataud), cela commence à faire beaucoup de raisons de s'énerver.

Maintenant, il existe aussi quelques moments miraculeux (Les Puritains encore) ou bien le sublime duo avec Alagna dans Roméo et Juliette ou l'air magnifique de Lucia di Lammermoor où Netrebko combine la puissance, la chaleur, le timbre sombre qui font d'elle une cantatrice exceptionnelle.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lamouche Jean-Luc TOP 1000 COMMENTATEURS le 6 décembre 2011
Format: CD
Voici des enregistrements live des années 2002-2010, pour le dixième anniversaire des débuts de la diva Netrebko au MET de New York. On trouve ici ses scènes, duos, et ensembles préférés, ainsi que ses collègues marquants ; les plus connus étant : Dmitri Hvorostovsky (plage 2), Juan Diego Florez (plage 4), Roberto Alagna (plage 6), Joseph Calleja (plage 9), et Piotr Beczala (plage 11).
Dans le bel canto - Bellini et Donizetti - de la première moitié du XIXe siècle (plages 1,4,8), Anna n'est pas - vocalement - la plus performante ; même si les spectateurs qui ont pu la voir sur scène ont été conquis - bien évidemment - par son charisme de comédienne et de tragédienne.
Elle est beaucoup plus convaincante dans Mozart (plage 3), et les répertoires postromantiques : Verdi (plage 4), Gounod (plages 6-7), Offenbach (plage 9), Puccini (plages 10-11), et Prokoviev (plage 2). Anna correspond plus, en effet - vocalement -, aux grands rôles dramatiques de la deuxième moitié du XIXe siècle et des premières décennies du XXe (russes avant tout) ; sa tessiture de soprano ayant les moyens d'aller davantage vers des notes de mezzo que vers celles de soprano colorature.
L'Orchestre du Metropolitan Opera, une des plus grandes phalanges mondiales, est - comme à son habitude - toujours impeccable, ainsi que le(les) chef(s), et notamment le grand James Levine, pilier essentiel du MET (plage 9) ; sans oublier les Chœurs - dont on connaît la valeur - sur certaines plages.
Lire la suite ›
4 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 4.5 étoiles sur 5 19 commentaires
26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 An useful documentary of today's most celebrated diva rather than real artistic showcase. 28 septembre 2011
Par Abert - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I echo other two reviewers that this collection is not the top rate 'live collection' that I have hoped for from Netrebko.
Oddly enough, the tracks display a highly variable timbre - from dark shades to a more chirpy leggiero one. This is useful to mark the vocal development of the most important soprano singing today, rather than showcasing her in the most artistically demanding arias.
DG did not take the most catchy or demanding coloratura excerpts from the entire 'live' issues: I Puritani, Rigoletto offer good examples. This is a wise decision, since Netrebko was not a truly full-fledged Italian coloratura soprano: she has neither the fach nor the temperament.
Despite the great hyperbole surrounding her, Netrebko has been and is a serious artist, and her development through the years at the MET evidences this amply. Her innate musicality marks her apart stylistically in whatever repertoire she undertakes : be it Russian, bel canto, or Verdi. Sadly, this album did not include any excerpt from one of her signature roles - Violetta in La Traviata.
With her present development, she is in for the 'big' repertoire at the MET, or indeed any opera house - the Verdian roles. With her full lyrical soprano and spinto quality, the 10th anniversary at the MET may well pave the way to Netrebko as a magificient Verdian soprano.
Fingers crossed.
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Selections from different operas 19 octobre 2011
Par Operalover - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
No one can pack emotion the way Anna does. I am biased - my 'Anna' collection keeps expanding. I have been following her career.
Now with HD Programming from the Met - not only do we hear (radio) the opera but we see it being staged....her acting is superb. As I listen to this cd Live from the Met - I am able to recall when she sings each aria in each opera and her movement on stage. This increases meaning and therefore enjoyment. For me it is the beauty,the emotion , the flow,the music that impacts - Anna Netrebko conveys emotion brilliantly.
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Some unusual repertoire from the Met's starry diva of the moment 28 septembre 2011
Par Santa Fe Listener - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Not just DG but the opera world wants anna Netrebko to be a superstar. She is heavily promoted, and there's an aura of glamour around her. She debuted at the Met in 2002 and won over critics and the audience as the shy, lovely young Natasha in Prokofiev's epic operatic version of War and Peace. At the time her voice seemed like a fresh lyric soprano, and I wouldn't have guessed that she could unfold as a second Callas or Sills, undertaking the great bel canto repertoire with a big voice and personality. Now, almost ten years later, Netrebko is forty and time still hasn't told the tale.

Using house recordings 9presumably), DG is issuing this album to coincide with the soprano's first opening night at the Met, in the cruelly demanding role of Anna Bolena in Donizetti's little=performed opera. the sound quality varies from cut to cut, at times seeming a bit steely. It can seem odd, too, that promoting Netrebko as a prima donna should involve one of Zerlian's easier arias from don Giovanni rather than the starry role of Donna Anna or Donna Elvira. Netrebko is comfortable as Zerlina, however, because as with Natasha, it brings out her softer, more yielding side. She doesn't naturally fight or flare up; she's a bit cautious in coloratura and unwilling to grab the spotlight ruthlessly. Her charming singing in Don Pasquale further indicates where she belongs.

Rigoletto is also a good test case, since gilda has been successfully sung across a wide extreme, from vocal canary to suffering martyr. Oddly, the producers decided to give us part of the Act 3 ensemble leading to Gilda's death rather than duets with Rigoletto or the Duke, and no "Caro nome." However, she sounds suitably dramatic and distressed. The two numbers from Act 4 of Gounod's Romeo et Juliette (which begin with somewhat distant miking) confirm that Netrebko can hold the stage but more on the level of Ruth Ann Swenson or Carol Vanness (both admirable singers) than a superstar. The voice itself doesn't have a great deal of "face" - it's not immediately recognizable as unique, the way Leontyne Price and Callas are vocally - and in both Italian and French the diction is very general, without much in the way of specific meaning.

Yet I do observe that Netrebko is a convincing diva, and when her personal appeal is added, it's no wonder that the Times critic called her a genuine diva, meaning a replacement for bygone stars at the Met. She soars in Juliette's big final aria. She's touching as Lucia without being one of the great masters of coloratura a la Sutherland - but she's better than Sutherland in integrating passagework into the overall character. As Mad Scenes go, I can't see anyone objecting to this one. It's the only real coloratura showpiece on the album. She is partnered by three tenors: Alagna in the Gounod, Calleja in Tales of Hoffmann, Florez in Don Pasquale, and Piotr Beczala in La Boheme.

I can see how Netrebko will continue to be an acclaimed soprano in much demand. God knows every major opera house hungers for one. But on vocal grounds alone I don't hear greatness.
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 a star, not a diva 26 octobre 2011
Par Jørgen G. Jacobsen - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Since 2002, Anna Netrebko has sung the leading role in 9 operas at the Met, from which this CD presents gorgeous samples, either as solo performances or as ensembles with many of to-day's leading tenors, mezzoes or barytons. In each of these samples, Ms. Netrebko is outstanding, vocally and dramatically, with passages of overwhelming beauty and splendour. My personal favour, if forced to choose, is Qui la voce from Bellini's I Puritani, in which she totally eclipses the famous rendition of this aria by Maria Callas, but others may put her rendition of the part of Norina in Don Pasquale at the top of their list, being bowled completely over my her technically matchless coloraturas.
Suffice it to say that this CD contains a beautiful collection of rare diamonds and presents a celestial catalogue of this artist's vocal beauty and technical perfection, which I higly recommend.
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The power of a gifted artist 31 octobre 2011
Par Jorge Ricardo - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I do not agree with the reviewer who said he was disappointed!Let's do justice. This is a wonderful cd. The choice of arias is unusual, which does not make it repetitive. It's ten years of performances at the MET that give the listener the opportunity to check the ability of this wonderful artist in dramatic roles with distinct characteristics. The voice and interpretation are impeccable! She has the power of true artists to communicate their art and sensibility. It is a feast for the ears. Bravo!
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?