undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

  • Antifa
  • Commentaires client

Commentaires client

3,3 sur 5 étoiles
25
3,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:5,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 décembre 2011
Ce petit pamphlet, écrit avec beaucoup d'humour, se veut, selon l'auteur, une réponse au livret Indignez-vous ! de Stephane Hessel. C'est en tout cas une admirable dérision du "gnangnantisme" ambiant de notre siècle, du "politiquement correct", du "tout-le-monde-il-est-beau, tout-le-monde-il-est-gentil", sauf, bien entendu, le "mâle blanc, éduqué, et éventuellement fortuné" qui se doit d'être responsable de tous les maux de la terre.

A lire par tout ceux pour qui le "politiquement correct" donne de l'urticaire.
0Commentaire| 77 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2012
Bravo!
Quelle efficacité remarquable! En une bonne cinquantaine de pages, faciles et rapides à lire (le temps d'un bain), l'auteur se moque avec un réel talent, et un sens de l'humour évident, des antifascistes (TM) d'opérette qui tiennent le haut du pavé médiatico-politique, en Suisse comme en France apparemment.
Pas de références philosophiques, historiques ou sociologiques, pas d'auteurs cités, juste de l'ironie grinçante et du cynisme salutaire.
Mais combien liront cet ouvrage?
0Commentaire| 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2012
Voltaire a vécu dans le pays de Gex qui appartint à Genève ou à la Savoie avant d'être rattaché à la France en 1601, connu aussi comme zone franche dont l'économie est liée à la Suisse. L'ombre du polémiste de génie plane-t-elle sur la Suisse Romande? On est tenté de le croire tant le pamphlet d'Oskar rappelle le ton des contes philosophiques de cette icône intellectuelle de la République. Lire ces 60 pages c'est passer quelques minutes d'hilarité libératrice. Certes la bêtise des sophismes assénés en boucle par les gâteux des gros médias est une évidence pour les braves gens. Il n'en reste pas moins qu'avoir en poche un ou deux exemplaires de cet opuscule de 50g, 18cm/11cm/0,4cm, pour en régaler les autres(en priorité les lycéens?), cela ne friserait-il pas le devoir d'éducation civique?
11 commentaire| 33 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2012
Antifa sonne comme un slogan et cette sorte de pamphlet moderne du ridicule et faux "sens moral" de notre époque manichéenne stigmatise la systématique "reductio ad fascistam" de tous ceux qui n'adhèrent pas à la pensée unique "politiquement correcte" comme aux défis au bon sens et à la loi naturelle qu'elle impose.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Oska Freysinger est peu connu des Français sauf de ceux comme moi qui ont été expatrié et ont suivi la politique intérieure suisse grâce à TV5. Il est là-bas un des leaders de l'UDC: un parti taxé de xénophobe par la gauche helvétique et de résistant par les patriotes suisses.

Au delà de son engagement politique, Oskar Freysinger livre une analyse aussi valable à Paris que sur les bords du Léman. L'antiracisme, l'antifascisme est devenu une arme de destruction massive. Avant pour envahir un pays il fallait bâtir une armée, verser son sang et même quand on réussissait à envahir un pays, il n'était pas facile de s'y maintenir dans un environnement hostile.

Désormais grâce à l'idéologie poltiquement correcte stigmatisant les Occidentaux, il suffit de taxer toute résistance de fascisme. Plus besoin de se battre, il suffit de venir, de demander des aides sociales et de commencer à se multiplier sur le sol de la nation hôte en demandant des allocations familiales. Si les autochtones trouvent cela anormal, ils seront taxés de racisme. Le patriotisme tant vanté chez les Palestiniens, les Algériens ou les Vietnamiens est une tare en Occident. On se demande pourquoi si nos pays sont peuplés de "salauds élevant des bergers allemands" pourquoi toute l'Afrique souhaite venir y vivre.

Oskar Fresinger contribue avec humour comme d'autres (Renaud Camus, Alain Soral, Eric Zeimour) à ouvrir nos yeux. De plus en plus d'Européens se réveillent avec la gueule de bois, obligés de vivre avec des populations hostiles de plus en plus nombreuses sans qu'on leur ait demandé leur avis.

Un livre qui éveillera un peu plus les consciences sur la culpabilisation manipulation en cours en Occident.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2012
délicieux moments de détente dans l'ambiance "tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, tout le monde il est bien pensant, tout le monde s'indigne quand on lui dit où et quand il faut s'indigner" (sait-on jamais, certains risquent de se perdre en route et de MélanCHer tout ;)

A mettre entre toutes les mains surtout les mains des militants professionnels des bonnes causes et des généreux de ce qui ne leur appartient pas (comme ceux qui depuis leur appartement de 250 m2 du XVIeme vont soutenir les mal logés ....
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai acheté cet opuscule par curiosité pour 0,28€ d'occasion, autant dire que cela n'a pas fait un gros trou dans mon compte caché en Suisse chez UBS.

Oskar Freysinger est un conseiller d'état valaisan membre de l'UDC (Union Démocratique du Centre, et le centre est très à droite en Suisse).

Dans ce petit pamphlet, le narrateur fictif vit avec Ada (comprendre Ada Marra, conseillère socialiste du canton de Vaud, connue pour sa lutte contre la pauvreté et la précarité et tête de turc de l'auteur) et il vit mal l'indignation perpétuelle de sa compagne (Antifa se veut une réponse à Indignez-vous ! de Stéphane Hessel).

Même si j'avoue avoir parfois honteusement ri à l'humour en rase-mottes d'Oskar Freysinger (le cul d'Ada) et que je partage avec l'auteur son dégoût pour les indignés systématiques de tous bords, je trouve que cette satire n'atteint pas son but et s'éparpille gentiment dans la nature.

Je conseille néanmoins cet ouvrage à ceux qui désirent acquérir le dernier pensum d'Eric Zemmour: Antifa est quatre fois moins cher et quatre fois moins long, pour un résultat à peu près similaire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2013
plein d'humour et de dérision exactement ce que j'attendais. Je le recommande vivement aux amateurs . Sa lecture peut être accompagnée de " Aux Armes Citoyens" .
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2013
Merci Oskar pour m'avoir fait rire en ridiculisant nos ténors de l'intelligentsia gauchiste qui répètent toujours le même discours comme des perroquets dressés. Leur dictature intellectuelle ne s'appuie pas sur une pensée raisonnée et personnelle mais sur une idéologie commune à tous de la bêtise érigée en dogme.Le pire, l'absurde, les contrevérités, le déni du réel, la déconnexion avec les problèmes du peuple face à toutes les dérives communautaires et à la violence physique ou verbale, est malheureusement leur ligne de conduite, le fil commun à tous ces héritiers de mai 68, ces victimes de la propagande du KGB pendant la guerre froide, ceux que les Soviétiques appelaient "les idiots utiles" en se tapant sur les cuisses de rire.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2015
Sur un ton décalé, Oskar fait parler un antifa et montre subjectivement les limites de la (non) pensée antifa, de l'impossible égalitarisme absolu, obligatoirement nivelé par le bas, dans un mini récit au langage cru et ordurier (mais pas que !).
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici