EUR 25,68
  • Tous les prix incluent la TVA.
LIVRAISON GRATUITE Détails
En stock le 31 juillet 2016.
Commandez-le dès aujourd'hui.
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Appetite For Destruction a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 25,82
Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
Vendu par : DiscountMediaStoreFR
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Appetite For Destruction

4.7 étoiles sur 5 55 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
26 neufs à partir de EUR 13,17 2 d'occasion à partir de EUR 35,00
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Guns N' Roses


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Appetite For Destruction
  • +
  • Use Your Illusion I
  • +
  • Use Your Illusion II (Back to Black)
Prix total: EUR 76,98
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (26 décembre 2015)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Geffen
  • ASIN : B000057DON
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 55 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 311 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Welcome to the jungle
  2. It's so easy
  3. Nightrain
  4. Out ta get me
  5. Mr. brownstone
  6. Paradise city
  7. My michelle
  8. Think about you
  9. Sweet child o' mine
  10. You're crazy
  11. Anything goes
  12. Rocket queen

Descriptions du produit

Description du produit

Tracks, Welcome To The Jungle; It's So Easy (Explicit); Nightrain (Explicit); Out Ta Get Me (Explicit); Mr. Brownstone (Explicit); Paradise City; My Michelle (Explicit); Think About You (Explicit); Sweet Child O'Mine; You're Crazy (Explicit); Anything Goes (Explicit) and Rocket Queen (Explicit).

Critique

En peu de temps, Guns N' Roses a conquis un succès sans cesse croissant. En 86, pour faire patienter ses fans, le groupe sort Live ?!#@ like a suicide, mini-album live de 4 titres, dont une reprise de  « Mama Kin » d'Aerosmith.

En août 87 sort enfin le premier LP, Appetite For Destruction. Le disque aura un certain mal à trouver son public, les radios boycottant le groupe pour cause de « grossièretés » dans les textes des chansons, sur « It's so easy » notamment, le premier single du groupe. Cet album majeur du genre obtiendra ensuite un succès phénoménal, avec 28 millions de copies vendues à travers le monde. Notamment grâce au réalisateur Buddy Van Horn dans son film La dernière cible  (le dernier de la saga des inspecteurs Harry avec Clint Eastwood) qui inclut « Welcome to the Jungle »  le deuxième single, dans la B.O., employant même une partie du groupe dans une scène d'enterrement.

La musique du groupe est un brillant mélange de hard, blues, glam et punk : c’est pourquoi Appetite For Destruction est considéré comme l'album phare d'une sous-catégorie appelée « Sleaze rock ». L'album s’ouvre avec l'intro historique de « Welcome to the Jungle », qui à elle seule suffit à propulser le groupe au rang de phénomène musical. Le titre évoque la vie dans la rue, et ses paroles contribueront à en faire un des grands classiques du hard rock.

Le disque comprend aussi bien des morceaux heavy que des ballades, et révèle des influences multiples. Quant aux paroles, elles abordent divers thèmes : l'amour malheureux, le sexe, la drogue, les personnages hallucinants que le groupe a pu côtoyer – à l’image de « My Michelle », titre qui parle d'une fille que fréquentait Axl.

Dès ce premier album, les caractéristiques musicales des Gunners sont très marquées : un son dominé par la guitare de Slash, très mélodique et bluesy, ainsi que par la voix d'Axl, aigüe et également pleine de feeling Blues ; et des compositions portant majoritairement la signature d'Izzy. Si la plupart des titres sont construit sur le modèle couplet/refrain/solo, certains sont plus complexes et s'articulent en différentes parties, tel « Rocket Queen » (qui possède d'ailleurs des airs de « Mama Kin »...), laissant présager des titres dans la veine progressive que le groupe composera ultérieurement, et qui seront ses morceaux musicalement les plus aboutis.

Aucun titre n'est faible, ni même moyen. L'ensemble révèle une synergie entre les membres et une cohérence entre les chansons, qui est la marque des très grands albums enregistrés en très peu de temps. Tous les titres ont été longuement rodés sur scène (ce qui fait souvent la force des premiers albums), où le groupe révèle toute sa sauvagerie, et une « mise en place » exemplaire.

20 ans plus tard, Appetite… est toujours une référence, et demeure un des classiques des années 80, et du rock en général. Pour le groupe, il marque le début d'une histoire mégalomaniaque dans la plus pure tradition sex & drugs & rock’n’roll, la plupart des membres sombrant, avec le succès, dans tous les excès.

- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 16 août 2015
Format: CD Achat vérifié
En 1987, alors que triomphe le plus anodin des hard'n'heavy, il était bon d'entendre un groupe revenir aux vraies valeurs d'une musique tel que jadis défendues par un Aerosmith, c'est exactement ce qu'un quintet de Los Angeles se fait fort de réaliser sur un premier long-jeu qui fera date, Appetite for Destruction.
Parce qu'enfin, tout ce sucre, toute cette facilité pop ne sied pas forcément au genre, n'en est en tout cas pas la définition archétypique, lui qui fut conçu pour réveiller les masses chevelues d'un sommeil psychédélique et progressif aux relents de patchouli un peu trop envahissants. les cinq de Guns N Roses, donc, débarquent sur la foi d'un EP live, Live Like a Suicide où, justement, en plus de deux créations originales, ils assument l'héritage via une reprise de leurs modèles (Mama Kin) et se font dans le même un élan un début de réputation prometteuse. Des promesses largement accomplies sur un opus bourré de bonnes chansons dont certaines deviendront d'authentiques classiques du répertoire (Welcome to the Jungle, It's So Easy, Paradise City, My Michelle, Sweet Child of Mine).
Mais comment ont-ils fait ? La formule, en vérité, n'est pas bien complexe, extrêmement simple si tant est qu'on a les chansons pour l'alimenter. Prenez un chanteur qui a de la personnalité et de la morgue, et un organe suffisamment distinctif pour être immédiatement identifié, c'est Axl. Rajoutez y un soliste bien gras qui passe aussi bien en audio qu'en vidéo vu qu'il sait commettre de ces soli mémorisables autant que prendre la pose sous son imposante masse de cheveux bruns frisés, c'est Slash.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Inutile de m'étendre en longueur, Guns N'Roses c'est le dernier groupe de Hard Rock qui ai fait bougé le genre, c'est un groupe comme on n'en fera plus (d'ailleurs il n'existe plus vraiment a 100%).Axl, surpuissant sur scène, chanteur inimmitable qui mènera plus ou moins le groupe a sa perte.

Slash, "Guitar-Hero" pour toute une génération, qu'on ne peut que vénérer pour des solos comme celui de Sweet Child O'Mine ou de Nightrain...Sans oublier les autres membres a savoir Izzy, Duff et Steven qui contribuent à rendre ce CD mythique ! Bref inutile de continuer, si vous êtes fan de Hard Rock, ce CD est pour vous ... encore que non ... si vous êtes fan de Hard Rock ce CD doit déjà se trouver dans votre collection !
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Benjamin Lab MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 15 novembre 2005
Format: CD
Voici l'album qui m'a initié à jamais au rock et à la musique plus généralement. Lorsque "Apetite..." est apparu au milieu des annéess 80, ce fût une météore sonique de la part de ces héritiers des Stones et Aerosmith... Guns n' Roses est synonyme de la rock attitude dans tout ce qu'elle peut représenter dans ses excés tant musicaux que scéniques. Les titres de l'album s'enchaînent tels des hits, introduits par un désormais mythique "Welcome to the Jungle", un "Paradise City" qui reste mon titre préféré et conclut par un final hallucinant pour "Rocket Queen". Rien que du bon en somme!
1 commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
5 Etoiles non pas parceque c'est le coeur qui parle , ni meme parceque cet album est l'un des premiers qui a provoqué chez moi une sorte de gigantesque claque...

Non ,c'est plus simple (enfin je crois!) cet album EST une gigantesque claque.Un melange hybride et unique dans l'histoire du rock entre un hard glam (très tendance a l'epoque),une rage punk (autant dans l'attitude, que dans la musique)et un classissisme rock a la Stones.

Il n'y a pas une seule chanson a sauter, mais que des tubes; entendons nous , je n'appel pas tube toute la bouzzzzze que l'on subit en france (kyo sans majuscule ,goldman et consort)Non non non !

quelques exemples: Welcome to the jungle qui resume toute l'oeuvre des guns, recit d'un jeune Axl Rose qui debarque de sa cambrousse a L.A et y rencontre tout les abus possibles et imaginables qu'une telle ville peut offrir.l'intro est jouissive!

It's so easy est la plus punk du lot, et forcément loin d'etre la plus mauvaise.nightrain et un regal de riff, et plans de gratte tous plus affutés les uns que les autres.Paradise city contient un solo EXCEPTIONNEL du non moins exceptionnel Slash.

Bon je vais m'arreter là sinon je vais faire tout l'album.Vous avez compris Achetez le,il coute pas cher en plus!
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Que dire pour que ceux qui n'ont jamais écouté ce disque se précipite dessus. C'est simple. Vous prenez 5 types tout crasseux qui en veulent à la terre entière, qui (sur)vivent plus souvent la nuit que le jour, qui goûtent à tout ce qui passe à proximité de leurs bouches: filles, drogues, alcool, médicaments,... Vous ajoutez un peu de mégalomanie (au moins chez une personne). Vous mélangez le tout et vous obtiendrez le groupe qui a fait peur à l'Amérique puritaine de Ronny "Crazy" Reagan et de Georgy "Father of the dummy" Bush. Veuillez les applaudir: GUNS N'ROSES. Leur premier disque: APPETITE FOR DESTRUCTION. Ce n'est pas bijou composé de douze joyaux mais plutôt un brûlot contenant une bonne douzaine de barils de pétrole que l'on aurait enflammés. Et ces barils vont exploser. Vos pauvres tympans vont saigner à l'écoute du puissant venin que W. Axl Rose va deverser dedant. (Le monde va bientôt se trouver à ses pieds mais, pour un cour instant seulement.) Slash et "Monsieur" Izzy Stradlin (allez jeter une oreille sur ses disques en solo au passage) font un concours à celui qui sera le plus (ROLLING) "STONES". Vainqueur? Là, ils sont ex-aequo mais, la guitare vient de gagner une paire de ferraillleurs comme elle en a peu connu (d'ailleurs on peut les compter sur les doigts d'une seul main et encore une main à qui il manque quelques doigts!); ici, la règle est simple, c'est pas de quartier, il n'y aurait pas de prisonniers ("NO PRISONERS!!!). Vous serez sourd avant de comprendre que l'opération "Rolling Thunder" (cf. la guerre du Viet-Nâm) vient de lacher sa cargaison de bombes dans votre tête.Lire la suite ›
1 commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?