EUR 17,29
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par EliteDigital FR.
EUR 17,29 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 17,28
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : thebookcommunity_fr
Ajouter au panier
EUR 22,26
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : Smaller World Future FR
Ajouter au panier
EUR 22,65
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : sellerfellafr
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

The Art Of Falling Apart Remastered Enregistrement original remasterisé, Import

4.5 étoiles sur 5 4 commentaires client

8 neufs à partir de EUR 17,28 6 d'occasion à partir de EUR 15,59
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Soft Cell


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Art Of Falling Apart Remastered
  • +
  • Non-Stop Erotic Cabaret
Prix total: EUR 27,28
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (9 novembre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Sba
  • ASIN : B00000I602
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.300.843 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Forever The Same
  2. Where The Heart Is
  3. Numbers
  4. Heat
  5. Kitchen Sink Drama
  6. Baby Doll
  7. Loving You Hating Me
  8. the Art Of Falling Apart
  9. Martin
  10. Hendrix Medley: (A) Hey Joe/B) Purple Haze/C) Voodoo Chile

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Marc Almond le reconnaîtra lui-même dans une interview de 1990: "The Art of Falling Apart" est l'album de Soft Cell qu'il préfère. Difficile de lui donner tort: les compositions sont riches et remarquables avec de nombreuses trouvailles musicales, Almond chante superbement, qu'il s'agisse de comptines pop brillamment orchestrées ("Kitchen Sink Drama", une perle méconnue), de longs morceaux sombres à l'ambiance hypnotique (l'excellent "Heat") ou de chansons entraînantes ("Forever the same", "Loving You, Hating Me" et "Where the Heart is" dont on se demande encore comment cela n'a pas été un tube). Les bonus sont à la hauteur avec deux curiosités longtemps introuvables (le curieux mais intéressant "Hendrix Medley" et l'entraînant "Martin") et deux faces B en version maxi (le dansant "It's a mug game" et le très calme et inquiétant "Barriers"). Indispensable dans toute discothèque digne de ce nom, au rayon "perles méconnues" (aux côtés du "Call of the West" de Wall of Voodoo, par exemple).
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Sorti en 1983, soit 2 ans après le succès de "Non Stop Erotic Cabaret", "The Art of Falling Apart" ne rencontrera pas le même succès que son prédécesseur, malgré des compos globalement plus fouillées et plus abouties.

Il manque sans doute LE tube susceptible de faire vibrer une catégorie de gens entière, comme ce fut le cas avec "Tainted Love" ou "Torch" dans une moindre mesure.

Pas de tubes donc, mais de très bonnes chanson, dans une atmosphère moins sombre et malsaine que sur le précédent.

"Heat" est sans doute l'une des meilleurs compositions du groupe, encore aujourd'hui, tandis que "Forever the same", "Barriers", "Numbers" ou encore "Loving you hating me" sont excellentes.

Une étrangeté tout de même dans cet album : Le medley Hendrix, adapté au synthé, discutable, et qui fera bondir les fans de Jimi.

Au final un très bon album, pourtant bien moins connu que Non-Stop Erotic Cabaret.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Soft Cell déroute légèrement avec ce dernier CD. Après une période de succès planétaires avec des tournées difficiles et une rupture qui s'annonce avec leur société de disque, ils livrent ici un disque ou il se revèlent tels qu'ils sont; Torturés et assez révoltés face au succés dictés par le pouvoir de l'argent. Marc Almond a toujours été le parolier mais cette fois, il annonce sa carrière solo qui suivra. Des morceaux tels que 'l'esqualita' en sont un bon exemple. L'ensemble du disque et nettement plus dure que les opus précédents mais est d'une qualité remarquable. Les textes sont significatifs de leur malaise de l'époque. La fin est inévitable.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Avant l'air de l'internet ce 33 tours était disponible dans le catalogue papier Club Dial vers 1983-84. Il était décliné en deux versions LP et Double LP comprenant notamment une version assez longue de Hendrix Medley (hommage à Jimmy Hendrix façon guitare électronique) et le Martin. Cette album était rare à trouver en France. C'est le premier album que j'ai écouté en 33 tours et j'ai toujours adoré cette pochette avec un masque qui donnait un atmosphère artistique et lugubre, mais pas si lugubre que ça quand même !. Disons, peut être un peu triste comme Where the Heart qui relate des conflits familiaux à l'heure du repas.
SOFT CELL était connu en France avec "Tainted Love" que l'on trouve dans l'album "Non Stop Erotic Cabaret" accompagné d'autres hits "Say Hello Wave goodbye"....
L'album The Art Of Falling Apart est le troisième album, avec quelques hits surtout connu en Angleterre et dans les autres pays. La France a souvent boudé Soft Cell pour une raison inconnue, quelques personnes connaissait leur musique sans savoir qui ils étaient. C'était trop avant garde pour l'époque. Un peu trop coincé pour faire ce genre de chose en France pour parler de sexe et de drogue.

Il faut écouter plusieurs fois l'album pour en découvrir les plages musicales. David Ball travaillait avec des bandes magnétiques sur un magnétophone Revox, le son a été amélioré sur ce CD, le relief stéréo est bien, écouter de préférence au casque.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 4.3 étoiles sur 5 13 commentaires
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Good 3rd Time Effort as Soft Cell Grows Up! 14 septembre 2005
Par Frederick Baptist - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Why 3rd time effort? Some people forget about "Non-Stop Esctatic Dancing" which was their 2nd effort and judging from the quality of said album compared to this and the first one, I'm not surprised. This remastered version, however, sounds a lot better than my lp version of this good grown up effort by the band except that some tracks still seem to be too bottom heavy and the highs not quite there.

About the tracks though what I mean about growing up is that the quality of the music and the lyrics is a far cry from what's on their freshman effort. That's not to say that "Non-Stop...Cabaret" isn't good; on the contrary it's one of my favourite albums of all time but the subject matter and the choice of lyrics for this album are much more complex and serious and show a band that's developing and growing.

Other than the not so great apparently "remastered" sound, the reason this only got 4 stars from me is the fact that the bonus tracks other than the brilliant "It's a Mug's Game" actually detract from and spoils the enjoyment of the cd. The Jimi Hendrix medley was really awful and did nothing to enhance the disc and really should never have been added. This was just pure filler material to make up the space.

Otherwise, there are many great tracks here like my favourite, "Numbers", "Kitchen Sink Drama" as well as "Where the Heart Is" and "Loving You, Hating Me."

This and their first album are by far the best work Soft Cell have ever done.
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A Superb Re-release 24 mars 2000
Par yipyipcoyote - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Beautifully remastered, this is arguably the best album they've made. Includes bonus tracks "Martin" "Hendrix Medley" "Barriers" and "It's a Mugs Game", the first two ONLY available on this cd! Totally indispensable.
5.0 étoiles sur 5 Listen to it more than once... 22 novembre 2011
Par Lackadaisical - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
If you like Non-Stop Erotic Cabaret and Non-Stop Ecstatic Dancing, then there's a really good chance that you will enjoy this album, as well. I say "really good" because this album is not exactly the same style as its predecessors...

Songs like Where The Heart Is, Kitchen Sink Drama, Loving You Hating Me, Barriers, and It's a Mug's Game are the ones on this album that evoke the same carefree, upbeat feeling of the two Non-Stop albums.

And then, there are the songs Heat, Baby Doll, The Art of Falling Apart, and Martin. I'd consider these songs to be a bit darker in tone than the rest of the album and the two previous albums. They sound like they would've fit in well on Soft Cell's next album, This Last Night in Sodom.

So, because The Art of Falling Apart is almost like a mix of the Non-Stops and This Last Night, I'd say it's a very balanced album. And although it isn't my overall favorite of Soft Cell's, it still has really great songs! Some of the songs may take a few listens before you can really get into them. The song that I love the most is The Art of Falling Apart. It's such an incredible song! Definitely one of my all time favorites by Soft Cell!

A lot of people seem to be criticizing the songs "Martin" and "Hendrix Medley," but these are great songs! Yes, they are both 10 minutes in length, but good none the less. Hendrix Medley contains 3 songs (Hey Joe, Purple Haze, Voodoo Chile), so it really doesn't feel like a 10 minute song when you listen to it. Martin does drag slightly, but it's still an interesting song. It's actually based on the film "Martin" from 1977, and if you watch this movie, then the song becomes even more intriguing.

So, I'm not gonna lie, you might have to listen to it a couple times before considering it to be a GREAT album. But, upon one listen, it should at least be considered a GOOD album. You'll probably find some songs that you love, and others not so much.
5.0 étoiles sur 5 Bubbly Synthpop Vs Deliciously Dark Drama 13 mars 2013
Par Pet Nemo - Publié sur Amazon.com
Format: CD
To me, that's how Soft Cell have "fallen apart" in this album. Very simply the tracks fall into two major categories.

Bubbly Synthpop:

Most of them were hits or radio staples back in 1982 and are instantly recognizable as Soft Cell's signature sound. From the opener Forever The Same, Where The Heart Is, Numbers, Loving You Hating Me to the b side It's A Mug's Game - these represent the happy side of Soft Cell. The versions here are a lot longer and more interesting than those on The Very Best Of Soft Cell.

The sinister macabre stuff:

Baby Doll - mildly disturbing. Marc's facial expression in Live In Milan is even more disturbing.

Martin - about a boy who hears voices in his head and wants to kill. An audio equivalent of the horror movie of the same name. It was an extra 12" given with the vinyl album as it did not fit with the parent counterpart.

Hendrix Medley - lyrically and musically sinister in feel. There are three parts a) Hey Joe b) Purple Haze and c) Voodoo Chile. Came as a bonus 12" vinyl back in the day.

These do not fall into the above two categories:

Kitchen Sink Drama - my favorite here as it is like a sparkling piece of musical theater.

The Art Of Falling Apart - merges synth with that creepy quality. Very masterful.

Barriers - b side to Numbers. A great experimental piece that's like something out of David Sylvian's Brilliant Trees.

I did not dare to buy this in 1982 because of the creepy album artwork - you see the duo wearing masks against a backdrop of skulls, human bones and pearls. If you leaf through the pages, there's another one of them dressed as voodoo practitioners. There's also a shot of Almond pointing towards the masks in the background. Are these symbolic of who is behind the music?

The remastered and expanded Art Of Falling Apart should satisfy most synthpop lovers and for those who enjoy horror in audio doses, you'll love this.
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Whole album plus bonus tracks. 16 mai 2009
Par R. Vayda - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
I must admit I have been a die hard Soft Cell fan since 1982. The is one of those albums that needs to grow on you. I have had the vinyl release with the bonus 12" of extra track for almost 2 decades now. It is nice to have them all on one disc for your listening pleasure.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?