• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Astérix - Le ciel lui tom... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

Astérix - Le ciel lui tombe sur la tête - n°33 Relié – 14 octobre 2005

Retrouvez toute la série Astérix, cliquez ici.
1.4 étoiles sur 5 135 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 9,95
EUR 6,78 EUR 0,77
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Astérix - Le ciel lui tombe sur la tête - n°33
  • +
  • Astérix - L'anniversaire d'Astérix et Obélix - n°34
  • +
  • Astérix  n° 32 :  La rentrée gauloise
Prix total: EUR 29,85
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

La tranquilité du village gaulois d'Astérix est perturbée par des extra-terrestres qui débarquent en Armorique pour y chercher le secret de la potion magique qui rend invincible.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Relié
Scénaristiquement, on frise le néant. Il n'y a tellement rien à raconter qu'il y a des vignettes énormes partout, des quarts de pages, des demi pages, des pages complètes. L'intrigue est bouclée quelques planches avant la durée syndicale de 44 planches, donc on tente de la relancer avec quelques gags pour combler les trous, comme le toune qui grandit (et hop, quelques vignettes de quart de page en plus) ou le toune qui noircit, oh la la mais que d'aventures.
L'univers d'Astérix est présent sous la forme du minimum syndical : une case de pirate, une de bagarres, une de baffes aux romains... Et tous les personnages sont tellement des caricatures d'eux-mêmes qu'ils radotent, on dirait qu'ils approchent tous les 80 ans.
Humoristiquement, je ne sais pas, je cherche encore. Les références sont désormais si faiblardes qu'il faut systématiquement les expliquer en bas de vignette.
Quant à l'esthétique, bon c'est subjectif, chacun aura donc son avis, le mien c'est que c'est l'un des albums les plus moches .
Je trouve tout ça d'une grande tristesse. Pour Goscinny. Et pour Astérix, celui que j'ai tant aimé depuis mon enfance.
Voyons les choses en face : monsieur Uderzo se fout ouvertement de la gueule des lecteurs de plus de 8 ans, il contemple juste ravi l'explosion des chiffres des ventes au journal télévisé. Explosion uniquement dûe à la promo et à la sortie mondiale avec interdiction de vendre avant le jour J.
Dire qu'Uderzo disait encore en septembre : "je ne souhaite pas qu'on poursuive les aventures d'Astérix après ma mort, desfois qu'on me l'envoie sur la Lune".
Moi je suis prêt à prendre les paris qu'il va le faire lui-même.
2 commentaires 185 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Ouvrir un album d'Astérix, c'était, jadis, s'offrir un bouquet de parfums : embruns de l'océan, fumets de banquets (et de poissons), odeur de forêts...les personnages avaient une telle épaisseur qu'on les voyait presque en 3D ; on se sentait appartenir à ce village, on y avait sa hutte et sa place à table, quelque part entre Agecanonix et Abraracourcix...je n'hésite pas à le dire : ce temps est révolu, Astérix est mort...mort graphique, mort humoristique...avec La Traviata, je le voyais encore comme un vieux pote qui avait un peu mal tourné mais dont on veut croire encore qu'il s'en sortira. Aujourd'hui j'entame carrément mon deuil ! Uderzo ne respecte pas le cahier des charges tacite que Goscinny et lui avait élaboré et sur la base duquel un lectorat assidu, passionné et reconnaissant s'était constitué. Monsieur Uderzo gère aujourd'hui sa petite entreprise, parle chiffre d'affaires, marketing et cible...en l'occurence il ratisse large : le dessin simpliste conviendra aux moins de 6 ans, les références mangas occuperont les ados et personne ne sera effrayé par des références trop culturelles.
Bref, quand il y a trop à critiquer, il n'y a sans doute plus rien à dire...
Remarque sur ce commentaire 85 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Il est à lire car bien sûr l'envie de connaitre de nouvelles aventures démange... Malheureusement il s'agit d'un copier-coller de sangliers, de romains, de gaulois et d'indispensables éléments, (pirates, ils sont fous ces romains), mélangés à des super héros ridiculement grotesques.Ils ne peuvent que nous faire regretter l'ancienne marmite dans laquelle était faite cette savante soupe de sous-entendus recherchés, et, de vrais effets comiques...EN BREF : pas de trame. Fervents admirateurs: lisez les yeux fermés.
Remarque sur ce commentaire 29 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 18 octobre 2005
Format: Relié
Uderzo aurait mieux fait de roupiller dans son fauteuil, au lieu de pisser ces 44 planches pas drôles qui suent le racisme anti-jaune (le méchant est une sorte de caricature de japonais, affublé d'un costume de cafard hideux, qui se fait rosser à toute occasion). Ce n'est pas un volume d'"Astérix", c'est du foutage de gueule digne de faire office de cadeau-bonux dans un "Happy Meal" chez McDo. Ca se jette directement aux ordures et ça n'est même pas bon à emballer le saucisson.
Tout ce qu'on retire de cet opus alimentaire, c'est que le dessinateur semble, pour une raison connue de lui-seul, avoir une rancune tenace vis-à-vis des manga, qu'il ne connaît pourtant à l'évidence pas du tout, étant donné qu'il les réduit à leur expression castrée franco-française façon "Club Dorothée", quelques insultes (n'appelons pas ça des gags, please) en plus.
Achat FORTEMENT déconseillé : tout ce qui intéresse Uderzo, c'est de vendre, même au prix de la trahison générale des fans d'Astérix. Ne lui faites pas ce plaisir, l'Uderzo que nous connaissions est visiblement déjà mort. RIP.
Remarque sur ce commentaire 44 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
L'interet des derniers Asterix était déjà discutable, là... on touche le fond. D'un postulat de départ casse-gueule au possible (Asterix et les extraterrestres, au secours !), Uderzo tire une bd au scénario insipide puisque inexistant. Pas d'humour, pas de deuxième degré, la recette de la potion magique semble avoir disparu en même temps que le druide Goscinny...
Vite, un ancien tome pour oublier la deception !
Remarque sur ce commentaire 135 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique