Prix Kindle : EUR 1,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Publicité sur l'appli Kindle
Au service du surnaturel - Saison 3 : RILEY - Épisode 3 par [HORIZONS, Sg, LOUCA, Crys]

Au service du surnaturel - Saison 3 : RILEY - Épisode 3 Format Kindle

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
EUR 1,99

Longueur : 81 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Livres Amazon Original
Découvrez une série de romans en exclusivité pour vous sur Amazon : romans historiques, polars, thrillers, romans d'amour, SF, fantasy, terreur, ainsi que des best-sellers étrangers traduits en français. En savoir plus

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Les Manor Hotel. Cette chaîne hôtelière mondiale qui accueille les surnaturels, des créatures légendaires en tout genre. Suivez Riley, une veilleuse un brin loufoque et aux coups de pied redoutables, dont la mission se résume à botter les fesses des surnaturels qui sèment la pagaille.
Entre situations cocasses, combats épiques, sans oublier des scènes très hot, vous aurez de quoi vous amuser, comme cette héroïne qui n’en manque pas une. Car oui, après Jenna, l’humaine télépathe de la saison 1, Blake, le mage aux pouvoirs légèrement incontrôlables dans la saison 2, c’est au tour de Riley de faire son entrée fracassante.
Nous n’avons qu’une chose à vous dire : bienvenue aux Manor Hotel…
(Petite précision : chaque saison peut se lire indépendamment des autres !)
EXTRAIT :
Dans un taxi sur les Champs-Élysées.
— Bon, tu vas faire la gueule encore longtemps ?
Toujours pas de réponse. Ma sœur, sous sa vraie apparence, était accolée contre la vitre, fixant la fameuse avenue éclairée par les lueurs artificielles de la nuit.
— Oh regarde ! Il y a ton magasin de macaroni favori ! C’est quoi déjà le nom, « la dureté » ?
Elle se retourna vers moi et me répondit sèchement :
— Non. Ce sont des macarons et c’est « Ladurée » !
— Ah ! là, quand on parle de bouffe, il y a du monde ! tentai-je de la dérider un peu, mais sans succès. Quoi !? Ce n’est pas ma faute à moi si on t’oblige à voyager en soute quand tu es sous ta forme canine.
— Et la cage. Tu oublies la cage ?
Je levai les yeux au ciel :
— J’en connais une qui ne met pas en pratique mon petit mantra. Tu sais !? « Voir le bon côté des choses. »
— Je te mets au défi de le faire en voyageant dans une cage, entre valises et vanity, me répondit-elle en se tournant vers moi. Je ne sais pas ce qui m’a le plus dérangée : les trous d’air qui m’ont ballottée en tous sens ou le vieux caniche abricot sans dents qui refoulait de la gueule dans la cage d’à côté.
« J’en rajoute une couche en lui disant que sous sa forme canine elle ne sent pas la rose non plus ?... Hum... non, vaut mieux pas. »
— Ma pauvre, lui dis-je en posant une main sur son bras. Je compatis.
— Oh tu peux !
Habituellement, on faisait en sorte de voyager de nuit pour que Sam puisse avoir un siège. Mais étant donné que le trajet Fidji-France durait plus que 20 heures de vol sans les arrêts, je n’avais eu d’autre choix que de la faire voyager de jour, et donc sous forme canine sur le dernier trajet. Sitôt débarquée et Sam récupérée, nous avions filé aux toilettes juste à temps pour sa transformation. Nul doute que cela aurait fait sensation si elle avait fait ça en plein hall d’arrivée devant une foule médusée ! Ou encore mieux : si on l’avait retrouvée nue dans sa cage...
— Je t’avais prévu des fringues. Je suis quand même gentille aussi, non ?
— Tu parles ! J’ai l’impression d’être une pute.
Je regardai la robe fuchsia qu’elle portait.
— Je te remercie, me renfrognai-je. C’est à moi.
— Oui, c’est bien ce que je dis.
Son regard lorgna sur ma propre tenue. Pourtant, je portais une robe noire toute simple, mes bijoux en or dont je ne me séparais jamais, une paire de talons aiguilles et un perfecto noir qui complétait admirablement l’ensemble.
— D’ailleurs, ce n’est pas censé être derrière, ça ? me demanda-t-elle en pointant du doigt la longue fermeture dorée que je portais sur le devant et que j’avais baissée pour laisser entrevoir la naissance de mes seins.
— J’ai mon propre style, dis-je en haussant les épaules.
— Et moi le mien. La prochaine fois, je te donnerai un sac de vêtements de rechange.
— Hou là là ! Ce que tu es de mauvais poil, ce soir !
« Okay ! Vaut mieux que je ne réponde rien là. »
Elle venait de m’envoyer un regard qui marquait la limite à ne pas franchir...
[Il était rare que ma sœur soit aussi « rentre dedans ». Mieux valait que je ferme ma grande gueule pour le bien de l’humanité. La fureur d’une Sam poussée à bout pouvait être aussi destructrice qu’un fléau divin.]

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 313 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 81 pages
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B01HQIV7TG
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°40.922 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?

click to open popover

1 commentaire client

5,0 sur 5 étoiles

Évaluer ce produit

Partagez votre opinion avec les autres clients

Affichage de 1-1 sur 1 commentaires

2 juillet 2016
Format: Format KindleAchat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?