• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Autour de moi a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Autour de moi Broché – 30 août 2012

Rentrée Littéraire 2017 : Découvrez toutes les nouveautés
4.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 11,90
EUR 11,90 EUR 0,98
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

rentrée scolaire 2017 rentrée scolaire 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Extrait

04.07.07

Je me tiens les deux pieds joints en bas de la maison faisant intersection avec le bord de la route. Je regarde le canal qui borde la route, la jetée de peupliers, les corbeaux. J'attends avec la nuit approchant les mains dans les poches et de temps en temps dehors presque plaquées au pantalon.
J'attends qu'il vienne me chercher. Je guette les phares des autos le signe d'un clignotant à l'approche. Je vais finir par attraper froid. Je vais finir par congeler au bord de cette route de campagne à présent gagnée par l'obscurité. Demain, c'est Noël. Partout ailleurs dans ma vie j'attends. J'ai attendu trente ans qu'elle vienne me chercher par exemple. Et puis je l'ai finalement revue au cimetière de Montrouge. On venait de transférer ses restes dans une boîte plus petite et l'employé des pompes funèbres m'a indiqué que je pouvais approcher si je le désirais. C'était 8 h30 du matin environ.

19.07.07

Nous sommes dans notre appartement, à Montrouge. Je crois. Ou bien c'est à Bagneux. Ma mère m'habille d'un tee-shirt rouge trop long. Je crois que je suis debout sur le lit et qu'elle est assise à mon côté ou bien je me tiens debout dans le salon ou la chambre et elle accroupie à mon côté. La radio marche quelque part. Elle fait son petit tour d'info et de chansons. Nous attendons en faisant mine de rien. Nous sommes comme figés. Je ne me rappelle pas la voix de ma mère mais je sais qu'elle me parle d'une voix douce qui veut dire que rien ne va arriver, que rien n'arrivera ce soir. Une voix qui manque d'assurance, une voix qui ne parvient pas à masquer le fait qu'il va rentrer tôt ou tard et que nous l'attendons. Suspendus. Anxieux. Moi dans un tee-shirt rouge trop long. Elle assise ou agenouillée à mon côté. La radio. La nuit tombée. La gueule rougie par l'alcool à venir. Le surgissement annoncé de la violence. Tout est bien pour l'instant.
20.07.07

Je suis là avec elle dans la chambre. Je me tiens debout au pied du lit elle allongée dans le silence des draps froissés. Elle allongée le corps fatigué la tête rase, le visage blanc comme le linge de son lit. Par la fenêtre entrouverte, j'aimerais pouvoir sentir l'odeur de l'herbe qu'on a fraîchement coupée. Mais non. Je ne sens que l'odeur de l'hôpital, une odeur qui ne me dit rien de bon.
Je me sens seul dans cette chambre. Ma mère ferme parfois les yeux pendant un long moment. Sa main s'agite par instants sur le drap comme si elle rêvait par là. Ses bras le long du corps. Le silence de l'absence au coeur qui déjà me remplit, qui va bientôt me constituer, dessiner devant moi des horizons troubles de retrouvailles, de salvation. (...)

Revue de presse

Autour de moi, le premier livre de Manuel Candré, est un journal à rebours écrit par l'adulte qu'est devenu un gamin de 4 ans, terrorisé, dévasté par l'immense chagrin de la mort de sa mère...
Pas l'ombre d'un pathos, aucun apitoiement. Ce court texte se révèle d'une force troublante. " Partout ailleurs dans ma vie, j'attends ", écrit Manuel Candré. Autour de moi ressasse une terrifiante absence. De celles que rien ne comble. (Xavier Houssin - Le Monde du 30 août 2012)

Et si le narrateur ressemble beaucoup à l'auteur, son histoire, transcendée par un style éclaté et poétique en diable, fait de ce récit poignant une fable intemporelle. Le conte âpre qui nous est proposé est habité par la force des souvenirs. Des souvenirs qui dansent sous la plume de Candré à un rythme d'enfer...
Comme si la vie ne tenait qu'à un fil, celui de la littérature. (Le Figaro du 6 septembre 2012)

Pas de journal, si ce n'est celui de l'écriture. Pas de « récit de vie », juste une enfance en morceaux. Autour de moi, c'est le regard circulaire d'un enfant sur un monde qui lui voue une inlassable hostilité. Les morts s'enchaînent, rien ne peut être sauvé, pas même un petit chat noyé. L'enfant, habité d'une colère sourde, contre-attaque comme il peut, se ménage quelques moments de douceur, essaye de comprendre...
L'auteur en fait un texte dont l'écriture, toute de sobriété, est traversée par la parole de l'enfance ou les 
fulgurances de moments d'abandon. Manuel Candré compose avec ce premier roman un texte poignant et juste, un des beaux moments de cet automne. (Alain Nicolas - L'Humanité du 25 octobre 2012)

Des pages très justes sur ce que la violence peut induire de désordres chez l'enfant, comme cette scène où le gamin traîne dehors, pour le tabasser, son petit chien adoré, lequel traumatisé ne peut tout de même se résigner à mordre son jeune maître devenu brutalement fou. L'enjeu est de taille : la condamnation à un éternel ressassement sauf à comprendre au plus vite que la haine est avant tout un poison pour soi-même. Beau travail de composition éparse, en résonance avec les caprices de la mémoire. (Le Nouvel Observateur du 4 octobre 2012)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 9 août 2015
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2012
Format: Broché
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?