EUR 25,49
  • Tous les prix incluent la TVA.
LIVRAISON GRATUITE en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Aventine a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Aventine

4.4 étoiles sur 5 122 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
17 neufs à partir de EUR 16,59 1 d'occasion à partir de EUR 25,50
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Agnes Obel


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Aventine
  • +
  • Philharmonics
  • +
  • Citizen of Glass
Prix total: EUR 64,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (30 septembre 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Play It Again Sam
  • ASIN : B00E6P2EZE
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 122 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.932 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Chord left
  2. Fuel to fire
  3. Dorian
  4. Aventine
  5. Run cried the crawling

Disque : 2

  1. Fivefold
  2. Tokka
  3. The curse
  4. Pass them by
  5. Words are dead
  6. Fivefold
  7. Smoke & mirrors
  8. Words are dead
  9. Pass them by
  10. The curse

Description du produit

Description du produit

Le grand retour de l'ensorcelante danoise
Apres le très acclamé Philharmonics (plus de 150 000 albums vendus en France et un demi-million dans le monde), Agnes Obel revient avec son nouvel album Aventine, suite tant attendue et tout aussi majestueuse. Piano et violoncelle se mêlent à la voix sublime de la belle danoise pour un album merveilleusement mélodique, captivant et malicieux. Ecrit et composé par Agnes Obel, elle est accompagnée sur cet album par Anne Muller (violon & violoncelle) et Mika Posen de Timber Timbre. Un sublime recueil de 11 titres à découvrir d'urgence. Replonger de nouveau dans l'univers incroyable et enivrant de la troublante danoise est un pur bonheur. A vous de le partager ! La magie opère de nouveau. Des retours médias déjà dithyrambiques.

Critique

Le succès du premier album Philharmonics, avec un demi-million d'exemplaires achetés (dont cent cinquante mille en France), fut une surprise pour Agnes Obel, musicienne danoise jusqu'alors inconnue. Cela n'a pas modifié pour autant les habitudes de la pianiste et chanteuse qui a souhaité enregistrer la suite dans le même studio Licht de Berlin avec une formation réduite à un petit ensemble de musique de chambre comprenant un violoncelle, un violon et quelques touches d'alto et de harpe.

Nommé d'après l'une des sept collines de Rome et la plus au sud, Aventine n'en conserve pas moins l'atmosphère nordique voire austère de ses précédents travaux et les influences classiques de Claude Debussy et Erik Satie, qui perçaient à travers le glacis sonore. C'est d'ailleurs sur une miniature instrumentale, « Chord Left », que s'ouvre le recueil de onze pièces, avant de prendre son élan vers une suite de chansons reliées par différents motifs au piano, axe de base des compositions d'Agnes Obel.

À prendre comme un ensemble de variations modulé par le chant et la grande place accordée à la sonorité des instruments, Aventine doit également son caractère impressionniste à l'écriture très imagée d'Agnes Obel, ouvrant le choix à différentes interprétations. Privilégiée sur « Fuel to Fire », « Dorian » et « Words Are Dead », la beauté simple des thèmes au piano fait corps avec l'écho de la voix et le violoncelle discret d'Anne Muller.

Sur les cordes pincées de « Aventine » et le col legno de « Run Cried the Crawling », un fort contraste se fait jour entre la rugosité des bois et le doigté lisse du piano, entourant ces pièces d'un mystère prégnant. Après un nouvel aparté sautillant en forme de gnossienne sur « Tokka », l'oeuvre reprend son cours et la beauté ses droits dans le majestueux « The Curse », où la profondeur du violoncelle répond au rythme métronomique à l'harmonie légère du piano. Recueil d'un grand classicisme, Aventine se révèle adroit et séduisant dans les liens qu'il tisse entre les instruments et avec la chanson.

Loïc Picaud - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Que dire, il suffit d'écouter Aventine ou the curse, mais tout l'album est magnifique (je le préfère au 1er).
Idéal pour atterrir en rentrant de club ou pour méditer...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
L'album est très plaisant mais on reste sur sa faim par rapport à philharmonics de part le fait qu'il n'y a plus l'effet "découverte". D'autre part, l'enregistrement est moins bon avec certes l'apparition de cordes mais très mises en retrait. La voix est toujours aussi peu focalisable mais toujours très plaisante. Un air de mélancolie et de romantisme qui plait bien en France! Attention à la version dématérialisée sortie de je ne sais où très inférieure en qualité au cd...
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Absolument conquis par le première album de la très austère Agnès Obel, je n'ai pas une hésitation à succomber au charmes du second album. Après une première phase d'interrogation lors des premières écoutes - ça ressemble diablement au premier album - , il faut se rendre à l’évidence, cette nouvelle série de chansons est une réussite. Non pas que les mélodies soient sophistiquées, au contraire c'est d'une simplicité confondante. mais elles prouvent que le simple peut-être beau.

Le charme de ses compositions opère lentement, portés par sa voix suave et mélancolique, les accompagnements acoustiques sont équilibrés et la plainte du violoncelle donne une touche classique qui sied parfaitement au style. voila donc un nouvel album qui pourrait tout à fait être le deuxième volume d'une œuvre complète. Elle est entourée de musiciens manifestement chevronnés et la présence d'un des membres de Timber Timbre est sans doute un plus puisque ce groupe a par ailleurs réalisé des albums du plus haut niveau entre blues et Folk.

La Danoise ne nous apporte pas le froid glacial du nord mais distille au contraire une musique délicieuse et chaleureuse. Une nouvelle réussite.
Remarque sur ce commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par CT72 le 11 novembre 2013
Format: CD
Superbe album. Très harmonieux, limpide. Des mélodies envoûtantes. Je préfère cet album au précédent. Il est plus homogène. Une merveille.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Melomaniak COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 novembre 2013
Format: CD
Beaucoup avaient été cueillis par Philharmonics, premier album de la danoise Agnes Obel, musique éthérée, elfique presque.. On se serait cru en ballade dans une étrange forêt lors d'un improbable et inquiétant automne... Beau !, saisissant aussi. Forcément, passé le choc initial et connaissant déjà la palette de la Dame, Aventine, peu ou prou du même bois que Philarmonics, surprend moins.

Pas qu'Aventine soit l'exact copie de son prédécesseur, non, même Mlle Obel est définitivement sur le même braquet d'une musique sombre et cotonneuse, dépressive dirait certains, où, évidemment, son piano et sa voix occupent une position prépondérante. Mais les mélodies accrochent moins et on se dit que l'Obel a peut-être déjà asséché sa source... C'est en tout cas l'impression d'une première écoute charmante mais peu mémorable, pas grand chose de neuf sous les nuages (parce que le soleil, définitivement non). Et puis, écoute après écoute, le machin se définit, nous gagne à sa fausse monotonie, en fait un songe éveillé. On est bien sorti du bois du premier album mais pour rejoindre une prairie céleste peuplée d'étranges autant qu'avenantes créatures sur un album à prendre dans son ensemble, sans réelle faiblesse outre son accessibilité moindre comparé à son prédécesseur, comme déjà mentionné.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Comme l'a déclaré Agnes Obel lors d'une interview, "Aventine" est dans le prolongement de "Philarmonics". La pochette de l'album confirme cette déclinaison : on est dans le même univers. Et comme l'indique également la photo du second disque, le ton est plus sombre. Je trouve ce disque très réussi, très beau. Le premier album avait des accents plus guillerets, avec la présence de la guitare sèche et de percussions. C'est le violoncelle qui donne un ton plus grave à ce deuxième disque, nous mène plus en profondeur. Bravo à Agnes Obel !
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Coucou le 31 janvier 2014
Format: CD Achat vérifié
Autant le premier disque m'a conquit, celui ci me laisse sur ma faim. L'inspiration ne me semble plus être là. C'est un bon disque mais pas plus.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Ceriseauvive TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 6 janvier 2014
Format: CD
J'avais adoré le premier album d'Agnès Obel. Philarmonics nous emmenait dans un monde merveilleux, magique et envoûtant, comme un opéra tendre écrit par un elfe.

La voix et le piano d'Agnès nous emporte à nouveau sur Aventine, mais avec encore plus d'émotion et d'intensité.

Joli cadeau trouvé au pied du sapin, je l'ai écouté pour la première fois en voiture, en reprenant la route du boulot (toujours un bonheur après les fêtes).

Il fait encore nuit mais le jour commence à pointer le bout de son nez. Le 1er morceau est instrumental. Le piano égraine ses notes comme de petites perles brillantes qui scintillent. A l'intérieur, ça vibre, ça me parle, ça m'emporte.

Le second morceau m'a définitivement fait fondre. "Fuel to Fire" ou comment j'ai eu la chair de poule et des frissons (de plaisir), tôt, ce matin là, sur une A15 quasi déserte. La voix d'Agnès, claire et pure, la mélodie, les arrangements musicaux ... tout y est, pendant un peu plus de 5 min.

Tous composés par l'artiste, les autres morceaux sont du même niveau. On y parle de rapports humains, de l'amour, de la nature et de tout ce qui peut nous transcender. Comme un vieux conte qu'on vous raconte le soir au coin du feu, le charme opère définitivement.

Une touche de violoncelle, quasi présente sur tous les morceaux, apportent une aura de mystère.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique