Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

De Bâbord à tribord: Périple en Méditerranée Broché – 15 mai 2008

Découvrez toutes nos idées cadeaux livres pour Noël !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 23,99

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

PREMIER VOYAGE

La Corse
Porquerolles - Calvi

Grenoble, le 2 mars 1994

«Tu viens, tu viens pas, je pars quand même, je viens d'acheter un bateau !»

Voilà comment on se retrouve devant le fait accompli quand on vient de fêter les cinquante-cinq printemps de son homme fraîche­ment retraité n'ayant plus qu'une idée en tête : naviguer !

Ça n'aurait pas dû véritablement m'étonner. Petit-fils d'un des derniers Cap-Horniers, né lui-même dans une île à l'autre bout du monde, fatalement Gilles était voué à naviguer ; avec ou sans moi, il était en droit de réaliser son rêve. Tant qu'à faire, j'ai préféré que ce soit avec moi.

J'avais peu d'expérience de la mer. Je flottais dessus, c'était déjà pas mal pour une femme qui avait une frousse noire de la grande bleue. Que je sache flotter suffisait à mon capitaine de mari. «Le reste, affirma-t-il, tu l'apprendras en naviguant.» Il n'y avait rien à répliquer. D'ailleurs, n'y avait-il pas gravé sur la plaque de cuivre ornant la porte de la cabine, à l'entrée du bateau, Nobody is perfect, but the Captain, ce qui m'avait passablement hérissé le poil !

Un mois auparavant, Gilles avait acheté d'occasion un voilier, sans l'avoir véritablement essayé. Il avait fait confiance au vendeur qui venait de rentrer d'un voyage aux Antilles. Il avait eu tort. Le propriétaire avait omis de nous révéler que le bateau, s'il avait atteint les îles, était revenu à bord d'un transatlantique, pour cause de pannes fréquentes, qu'il était demeuré en cale plus ou moins sèche durant trois années, ce qui n'était pas bon pour un bateau dont la fonction, à mon avis, était d'être sur l'eau le plus possible. Tout cela il nous l'apprit plus tard, harcelé qu'il était par les questions que nous lui posions au début, assez fréquemment, par téléphone, où que nous soyons, lorsqu'il y avait quelque problème ; questions du genre : «La grande voile est coincée dans l'enrouleur, que faut-il faire ?».

Présentation de l'éditeur

«Tu viens, tu viens pas, je pars quand même, je viens d'acheter un bateau !»
Voilà comment on se retrouve devant le fait accompli quand on vient de fêter les cinquante-cinq printemps de son homme fraîchement retraité, n'ayant plus qu'une idée en tête : naviguer ! Petit-fils d'un des derniers cap-hornier, né lui-même dans une île, à l'autre bout du monde, fatalement Gilles était voué à naviguer. Avec ou sans moi, il était en droit de réaliser son rêve... D. F. Après une première traversée continent-Corse et essuyé quelques déboires, Gilles et Danielle lèvent l'ancre pour les îles méditerranéennes : Baléares, Eoliennes, Grèce, Tunisie... une sacrée croisière en perspective !

Danielle Favereau livre là le journal de bord d'une novice en croisière nautique et d'un jeune retraité qui retrouve la mer et réalise enfin son rêve de toujours !

... j'avais toujours entendu dire qu'il ne fallait jamais naviguer l'estomac vide, que c'était la meilleure façon d'éviter le mal de mer, moi, c'était l'excitation du mouvement qui me donnait une fringale à dévorer une baleine, et sous les yeux de Gilles interloqué, je dévorais une demie baguette de pain et un demi camembert, en buvant du gros rouge qui tâche... en vrai marin !

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Retrouvez toutes nos idées cadeaux livres

Détails sur le produit


Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client


Évaluer ce produit

Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?