EUR 39,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Bénarès : Au delà de l'ét... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Bénarès : Au delà de l'éternité Broché – 6 novembre 2008

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 39,00
EUR 39,00 EUR 94,42
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Tourisme et Voyages: Guides, Atlas, Cartes Harry Potter et l'enfant maudit

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Finalement, le Doon Express n'aura eu qu'une heure et demie de retard quand vous poserez le pied sur le quai de la gare de Cantonment dans la bousculade des flux et reflux simultanés, violents comme les vagues successives des pluies de mousson, l'entassement des bagages et des gens, les cris de vendeurs de tchai, les odeurs d'eau de rose, d'ammoniaque, de sueur et d'humanité souffrante.
Votre premier sac sera embarqué par un premier porteur et le second dans d'autres mains, double bakchich oblige. Vous traverserez avec peine l'immense hall devenu dortoir bariolé où d'innombrables familles attendent. Un train sans doute, une vie meilleure ou la délivrance qu'on vient chercher en pérégrinant ici comme on va à La Mecque ou à Lourdes. Les porteurs vous imposeront un taxi, vieille Ambassador à la Tintin. Non. Alors un moto-taxi, tuk-tuk à trois roues encapoté de noir. Non. Un vélo rickshaw (prononcer rikcha) ? Vous direz oui. Oui. Leurs conducteurs sont les plus misérables, les plus maigres avec des yeux injectés qui peinent après douze heures de pédalage intensif à trouver au creux de leur dolti les quelques roupies qu'il leur faudra pour vivre encore une journée de plus et pour acheter le soir le mauvais alcool de riz qui les aidera à dormir quelques heures, recroquevillés dans le panier de leur tricycle. Avec ceux-là on ne discute pas le prix. On essaie seulement de leur faire comprendre où l'on va. Beaucoup ont fui la misère de Dacca, parlent le bengali et rien d'autre, émigrent dans la ville sacrée avec le simple espoir de pouvoir manger, pédalant toute la journée sur un vélo qu'ils ne pourront jamais acheter. Quand ils recevront votre pourboire qui double le prix de la course, leur sourire furtif vous redonnera un peu de bonne conscience, celle du voyageur épuisé par des heures d'un train bondé qui rêve d'une douche dans une chambre routarde avec vue sur le Gange. Une chambre pas chère dont le prix d'une seule nuit représente deux semaines du travail de votre conducteur.
Dans la nacelle cahotante vous submergera d'abord une déferlante de chaleur, moite, que les ventilateurs et les fenêtres ouvertes du train vous avaient fait un peu oublier; le bruit assourdissant des klaxons ; les moteurs pétaradant de gros nuages de fumée en compétition avec les groupes électrogènes qui tentent de suppléer aux coupures quotidiennes d'électricité. Et cette vague humaine, votre part de ce gros milliard d'Indiens, poussera vers vous mille tentacules, mains sans phalanges des lépreux, doigts menus des gamins à la recherche d'une roupie et d'un stylo, demandeurs et vendeurs de n'importe quoi.
Coincé entre un bus bondé et une camionnette Tata branlante, vous retiendrez jalousement vos bagages entre une charrette à bras convoyant des monceaux de ballots, d'autres rickshaws, des milliers de rickshaws lourds de grappes animées, de pièces de soie, d'entassement d'enfants en uniforme, retour de l'école, de musulmanes rigides dans leur armure noire, escortées par leurs maris en pyjamas blancs, de commerçants enturbannés, de balayeuses indoues cambrées dans des saris multicolores, belles comme des princesses des Mille et une nuits, parées de leurs bijoux d'or, toutes leurs richesses sur cette terre, et de sâdhus barbus plus ou moins saints, armés de leurs tridents, les trois signes de Shiva peints sur leur front ridé. Vous attendrez que les vaches sacrées finissent de ruminer de vieilles offrandes de fleurs et des lambeaux de sacs plastiques pour gagner quelques précieux mètres sous le regard impuissant de policiers kakis armés de lathis de bambou. Un groupe de pèlerins, vêtu d'orange, escortés par leur gourou, tentera de vous couper la route, un enterrement aussi peut-être, le mort paré d'un suaire brillant dominant sereinement l'agitation sur son échelle de bambou porté par quatre chandals pressés d'atteindre les bûchers de crémation, Manikarnika Ghât, but final du voyage, ultime purification.
A Godaulia, au plus fort de l'agitation, vous approcherez du fleuve sacré et ce sera aussi la fin de vos épreuves. Quand vous descendrez de votre plateforme branlante, mille autres mains se tendront pour vous guider, vous aider, vous vendre des cartes postales, de la soie, des offrandes, des massages, des sutras, des mantras, de la came, des filles ou la bonne aventure. Vous vous engagerez à pied dans le sombre labyrinthe des ruelles sombres du chowk, sentant l'urine, la bouse, les charognes en décomposition, l'encens et les fleurs des offrandes. Contre quelques pièces on vous remettra sur le bon chemin avec la promesse d'une visite demain à la factory de brocart, à l'angle du temple au lingam de Shiva, symbole phallique enduit de poudre rouge.
Suant, soufflant, crotté, fourbu, vous découvrirez enfin votre balcon sur le Gange.
Vous serez arrivé au but de votre voyage, dans la plus vieille ville du monde, pour beaucoup la plus sacrée. Bénarès.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : final fantasy ps4

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?