• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Bête noire : "Condamné à ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Bête noire : "Condamné à plaider" Poche – 2 mars 2013

4.1 étoiles sur 5 71 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 3,38
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,70
EUR 6,70 EUR 2,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Fête des Mères Fête des Mères

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Bête noire : "Condamné à plaider"
  • +
  • Les grandes plaidoiries des ténors du barreau
  • +
  • Directs du droit
Prix total: EUR 31,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Non, Eric Dupond-Moretti n'est pas fasciné par le mal mais défend autant la présomption d'innocence que le droit à une juste peine. Non, il n'est pas l'ennemi des magistrats, mais il s'interroge sur l'absence de notion d'humanité dans leur serment, qui figure pourtant dans celui des avocats. Non, il n'est pas contre l'Etat, mais il est souvent révolté par le fonctionnement de la justice. Ses anecdotes et souvenirs racontent les petits arrangements, les influences et les pièges qui peuvent biaiser un verdict. Le portrait d'un système implacable qui tolère à peine la défense, même quand il s'agit d'éviter les plus grosses erreurs judiciaires.

Biographie de l'auteur

Avocat depuis trente ans, Eric Dupond-Moretti a plaidé dans les procès d'Outreau et Erignac avant de défendre Jérôme Kerviel et Nikola Karabatic. Il a obtenu plus de cent acquittements devant la Cour d'assises. Stéphane Durand-Souffland est chroniqueur judiciaire pour Le Figaro.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Excellent livre, auteur talentueux, à la plume légère, le direct, les secrets dévoilés…
A recommander car il se lit facilement
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
très bon livre je le recommande a tout le monde. Il est entraînant et se lit facilement sans problème. Super
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Eric Dupond-Moreti et agréable a lire et nous explique bien le rôle d'un avocat pénaliste.
il nous réconcilie avec les Avocat qui défende l'indéfendable...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par ivana le 20 septembre 2015
Format: Broché Achat vérifié
Excellent moment! Auparavant, je n avait jamais réussi a comprendre comme les pénalistes pouvaient défendre des monstres. Maintenant je comprends leur point de vue et leurs motivations. J ai vraiment eu l impression de faire un bout de chemin avec EDP. Je le conseille vivement.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Au delà de la sympathie qu'inspire un des avocats les plus célèbres et les plus pugnaces de France dans le genre cow-boy solitaire, ce livre m'a déçu. Je m'attendais à de la chronique judiciaire, et ce n'en est pas.
Je n'ai pas bien compris de quoi il s'agissait : si c'est un témoignage, il est trop court et trop vague. Si c'est un cri de colère contre les dysfonctionnement de la justice (en particulier l'accointance entre le parquet et le siège) il ne propose pas assez de solutions concrètes (hormis la suppression de l'école nationale de magistrature). Si c'est un plaidoyer pour la défense, il est trop pleurnichard. Si c'est une présentation du métier d'avocat et du monde judiciaire, c'est trop généraliste. On a parfois plutôt l'impression de lire une litanie de petits règlements de compte, pas toujours très intéressants.
Il y a aussi toutes les choses que l'on s'attend à trouver dans le livre d'un avocat pénaliste et que l'on ne trouve pas. C'est souvent du déni pur et simple (la récidive n'existe pas pour Maître Dupont Moretti...) mais aussi probablement un refus ou une incapacité d'envisager les conséquences à long terme de son talent, lorsqu'il permet de faire relâcher ou d'écourter la peine d'un véritable criminel. Un avocat n'aurait donc jamais de remords, de problèmes de conscience, mais uniquement de la haine pour les juges qui ne vont pas dans son sens ?
Reste tout de même quelques jolies pages sur l'origine de la vocation d'avocat, quelques belles répliques et un bel épilogue.
Mais c'est largement insuffisant pour justifier la lecture de cet ouvrage.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Il s'agit d'un cadeau, pour une amie juriste.
Produit livré assez rapidement, sans souci.
Je n'ai pas lui le bouquin, mais bon ça dépends des goûts.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 mai 2013
Format: Poche
Avec l'aide du chroniqueur judiciaire du Figaro, Stéphane Durand-Soufflant, Eric Dupond-Moretti, avocat pénaliste au franc parlé rare dans ce milieu et à l'humour aussi inattendu que bienvenu, se présente, avec ce livre, comme un adepte d'une défense musclée à l'intérieur même du système. C'est cette stratégie qui lui a permis d'obtenir tant d'acquittements au cours de sa carrière, se créant, de fait, de nombreuses inimitiés dans le monde judiciaire.

Avant tout, ce livre est l'occasion pour Dupond-Moretti de donner sa vision de la Justice et de ses disfonctionnements (il revient notamment sur le scandale d'Outreau, laissant entendre que le cas n'est peut être pas isolé que ce que l'on se plairait à croire).

La liberté de ton qu'il adopte tout au long de l'entretien lui permet de formuler quelques propositions audacieuses afin de réformer et surtout rendre plus fluide le travail de la justice: de la fin des peines plancher à la formation commune des avocats et des magistrats, de la suppression de l'ENM à la sanction des fautes commises par les magistrats, voila de quoi ébranler certainement quelque peu la vieille dame.

Epris de justice et soucieux d'apporter sa pierre (pleine de vie et d'humour) à une réflexion sur la transformation de nos instances juridiques, Eric Dupond-Moretti livre là une vision passionnante de la justice dans un texte qui se lit d'une traite.

CREW.KOOS
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Jean LE GOFF COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 2 mai 2012
Format: Broché
Eric Dupond-Moretti est un avocat pénaliste français de plus en plus connu. Il détonne un peu dans le monde des avocats, même des pénalistes, par son franc-parler.
Chaque époque a ses pénalistes célèbres. Depuis la fin de la peine de mort en France, ils font moins l'actualité mais Me Dupond-Moretti est avec Me Metzner et quelques autres une vedette du droit pénal en France,

Avec le chroniqueur judiciaire du Figaro, Stéphane Durand-Soufflant, il nous donne aujourd'hui un livre d'entretien en 13 petits chapitres, de 249 pages. Le livre est imprimé en gros caractères et on le lit très facilement, d'une traite ou deux.

Dupond-Moretti ne se prend pas au sérieux. C'est une de ses forces. Le livre lui-même fait preuve d'autodérision, déjà à travers son titre, Bête noire, avec en arrière-plan sur la couverture la photo en robe noire d'un avocat décidé. Bête noire de certains magistrats, il l'est assurément. L'un d'entre eux a même voulu le faire poursuivre pour une affaire d'usage de stupéfiants qui s'est révélée totalement infondée. L'avocat a beaucoup d'acquittements à son actif, au point d'avoir récolté le surnom d'"acquittador", et donc beaucoup de mécontents dans l'appareil judiciaire. Le sous-titre "Condamné à plaider" est dans le même registre d'autodérision.

Avocat depuis 30 ans, Me Dupond-Moretti est partisan non pas d'une défense de rupture à la Vergès, mais d'une défense musclée à l'intérieur du système.
Lire la suite ›
1 commentaire 40 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents