• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Babylon's burning a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Babylon's burning Broché – 8 novembre 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 25,00
EUR 25,00 EUR 2,49
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Découvrez notre boutique  Chercher au cœur .

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait du prologue :

Au début était le Verbe...

Mon favori pour le titre de «premier punk» est né sous le nom de Leslie Conway, dans un hôpital de la périphérie de San Diego, Californie, en décembre 1948, le parfait baby-boomer. Sa mère était une fanatique des Témoins de Jéhovah, son père un alcoolique, qui a disparu de la vie de son fils avant qu'il n'ait dix ans. Lester Bangs - puisque c'est de lui dont il s'agit - a passé la majeure partie de sa vie à vouloir rentrer chez lui, spirituellement parlant, et à s'enfuir, physiquement et intellectuellement.
Lester était vendeur de chaussures quand il a réalisé qu'il avait autant à dire que les Greil Marcus et autres Paul Williams qui définissaient alors l'écriture rock. Après une plongée intensive sous amphétamines typiquement beat, enfermé et défoncé au décapant, à passer toute une nuit en boucle les deux premiers albums du Velvet, Bangs a décidé d'envoyer une chronique du second, véritable orgie bruitiste, au bastion underground de l'écriture rock, Rolling Stone, basé à plus de mille kilomètres au nord sur la Highway One, à San Francisco. Son évangélisme semeur de discorde n'était pas ce dont le patron, Jann Wenner, pensait avoir besoin, mais Bangs ne s'est pas découragé et a envoyé dans la foulée une chronique du Kick Out The jams du MC5 que le journal a publiée dans son édition du 6 avril 1969. Surprise, Bangs y dénigrait le Five, «une bande de punks de seize ans sous méthadone, assoiffés de pouvoir».
Pendant les dix-huit mois suivants, Bangs est devenu le punk de service du Stone, sans jamais se voir confier un grand papier, ni approcher aucune de leurs vaches sacrées. C'est quand il a chroniqué un album des Fugs à l'été 1970, pour le jeune fanzine Creem, basé dans la même ville du Michigan que le Five et les Stooges, que Bangs s'est enfin senti dans un contexte qui lui convenait. Quand, à la fin de l'année, ce mensuel dirigé par Dave Marsh a non seulement publié son essai de dix mille mots prétendant chroniquer le fondamental Fun House des Stooges, mais l'a fait passer sans aucune coupe, Bangs s'est dit, «ma place est ici». Après son déménagement à Détroit, il a commencé à écrire une série d'articles reprenant les choses là où sa critique de Fun House les avait laissées et entre une nécrologie du Velvet Underground et une «histoire» imaginaire des Count Five - tous publiés au cours d'une période de sept mois prenant fin en juin 1971 -, il a exprimé une idéologie qui était, en tout point excepté le nom, le punk-rock.
Déjà à l'époque, on avait l'impression que le terme «punk» avait toujours été là, à la manière des parasites d'une station de radio de rock & roll. Comme le dit Lenny Kaye, «même dans les notes de pochettes de Nuggets, je disais que le mot [punk] était dans l'air. Je pense qu'il se référait plus à une attitude - Iggy était un exemple classique de punk. Mais tous les groupes garage en possédaient certains aspects».
À la fin de cette période féconde, le mot punk-rock existait aussi. Dave Marsh l'avait utilisé pour décrire la reformation de ? & the Mysterians dans un article de mai 1971, leur come-back étant annoncé comme une «présentation du punk-rock qui ferait date», et dans le numéro suivant, Bangs lui-même signalait que «des groupes punk commençaient à surgir qui... prenaient le son des Yardbirds et le réduisaient à ce fracas cinglé de pédales fuzz».

Présentation de l'éditeur

À la fois encyclopédie, récit et manuel de contre-culture, Babylon's Burning est une somme, un livre d'une richesse inégalée à ce jour sur le punk, son histoire et son influence mondiales, dans tous les domaines de la culture et des idées. C'est pour le Diable vauvert un hommage aux 30 ans du Punk.
En 1977, les Sex Pistols enregistraient Never Mind the Bollocks, disque explosif et mythique, et les Ruts sortaient Babylon's Burning, véritable hymne punk. Ils marquaient le début d'un mouvement musical qui, bien qu'éphémère, a marqué durablement notre histoire culturelle : le Punk. Musique, mais aussi littérature, cinéma, politique et mode, le cataclysme Punk a irrigué toute la culture, en Europe et dans le monde. En 2007, trente ans plus tard, Babylon's Burning est un hommage à toutes les formes de création punk ainsi qu'u c exploration de cet héritage culturel. Des précurseurs américains et anglais au grunge américain, des Clash à Nirvana, des années 60 aux années 90, il célèbre un grand moment d'une influence exceptionnelle sur plusieurs générations et jusqu'à aujourd'hui.

Clinton Heylin, critique musical reconnu, met son érudition au service d'une oeuvre marquante, complète et terriblement vivante. D'une écriture vive, héritière des Lester Bangs et autres Nick Kent, les chapitres à la fois thématiques et chronologiques promènent le lecteur de la gestation du mouvement à son implosion et à sa dispersion sur les scènes du monde entier. Les deux ouvrages de référence en la matière, England's Dreaming et Please Kill Mie, (tous les deux traduits chez Allia), apparaissent en comparaison très restrictifs. Babylon's Burning est sans contexte le livre le plus complet sur le sujet, grâce à l'étendue de la période traitée et à sa vision mondiale.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?