undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Bach: Die Kunst der Fuge (L'art de la fugue)
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Bach: Die Kunst der Fuge (L'art de la fugue)

3 février 2014 | Format : MP3

EUR 11,98 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 31,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:33
30
2
2:58
30
3
4:54
30
4
3:03
30
5
2:07
30
6
5:49
30
7
5:46
30
8
3:39
30
9
7:28
Disc 2
30
1
6:19
30
2
2:35
30
3
6:49
30
4
6:34
30
5
2:20
30
6
4:18
30
7
4:05
30
8
2:17
30
9
2:30
30
10
10:04
30
11
11:32
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Enfin, voici une version de l'Art de la Fugue au piano qui vit, qui est tout , sauf froide, désincarnée, éthérée, un absolu lointain et intouchable (surtout au piano si j'ose dire), certes il y en a eut d'autres (au piano : trop romantique, trop froide , trop moderne).
Pour être honnête j'ai entendu cette version à la radio (france-musique pour ne pas la nommer) et j'ai trouvé tout de suite une couleur spécifique à cette interprétation sans pouvoir définir exactement d'où cela pouvait provenir...mais j'ai acheté le Cd (et pourtant je suis aussi baroqueux ) car j'avais vraiment été touché. Lisant le livret : piano steinway 1901 ....tempérament inégal voici l'explication d'une certaine couleur qui m'avait interpellée...bluffé.
L'interprétation : vivante , incarné, une Art de la Fugue qui est un Art de la Vie (avec des prise de risques et de positions au diable le musicalement correct ) . Un mot de la qualité de l'enregistrement qui est superbe et donne vit à l'espace et la fugue . Merci Cédric Pescia, une réalisation qui est proche, sinon un antécédent logique : son enregistrement des Sonates et interludes de John Cage qui est absolument magnifique
2 commentaires 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gilles-Daniel PERCET MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 20 février 2015
Format: CD Achat vérifié
Je suis fou de l'Art de la fugue au piano, et j'en dépasse ainsi maintenant la trentaine de versions (cela dit pour ce commentateur qui pensait que c'était rare au disque, hihi). Je pense donc que cet autre commentateur ici qui n'a jamais entendu version plus vivante (c'est une blague?) manque sans doute singulièrement de curiosité discographique. Qu'il aille voir, par exemple, du côté du génial David Lively (et au sommet, je mettrais peut-être aussi un Charles Rosen). Pescia - que j'appréciais assez dans Schumann, par exemple - réussit à nous ennuyer avec cette exécution sans tranchant ni arêtes, articulations ni vivacité, et dont la mollesse est d'ailleurs soulignée par un abus de pédale (qui a dit dans la semoule?) hors de propos dans ce répertoire précis (avec, en plus, une prise de son un peu trop réverbérée...). Disons que c'est bien propre et très joli tendance un chouïa chichiteux, tenez! comme le dernier Scarlatti d'Anne Queffelec, mais l'Art de la fugue, ce n'est quand même pas les Nocturnes de Chopin, bon sang de navet en porcelaine! Rien n'est vraiment déshonorant, tout est bien pire : indifférent. Prenez seulement le CD 2 : jusqu'aux pièces les plus saltatoires et exultatoires s'enlisent, et les lenteurs forcément sublimes versent dans le subséquemment évaporé, voire le soporifique (la dernière fugue inachevée!). (P.S. Eternel regret que Glenn Gloud par excellence ne nous ait pas donné ça, hormis des extraits de concerts, ou une tentative assez barbante à l'orgue, n'est pas Walcha - le trop humain Walcha - qui veut. Et j'y songe soudain : j'aurais bien aimé aussi Friedrich Gulda là-dedans...)
2 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Amazon clientèle TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 6 février 2014
Format: CD Achat vérifié
Ayant assisté à la maison de la radio à l'enregistrement d'une émission publique concernant l'art de la fugue j'avais très envie d'entendre tout l'album de Cédric Pescia. Ce pianiste a su parler de l'oeuvre en profondeur et avec intelligence. Il a su transcrire musicalement le fruit de ses études en profondeur et nous rendre agréable l'écoute de cette oeuvre pour moi ingrate. J'aime énormément cette interprétation sobre, vivante et jamais ennuyeuse.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique