EUR 18,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Bach: Partitas 1, 5 & 6 a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 18,43
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Fulfillment Express
Ajouter au panier
EUR 22,31
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : skyvo-fr
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Bach: Partitas 1, 5 & 6

4.3 étoiles sur 5 9 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
10 neufs à partir de EUR 7,00 8 d'occasion à partir de EUR 6,04
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Murray Perahia


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Bach: Partitas 1, 5 & 6
  • +
  • Bach: Partitas 2, 3 & 4
  • +
  • Bach: The French Suites
Prix total: EUR 54,92
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Compositeur: Johann Sebastian Bach
  • CD (14 septembre 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Sony Classical
  • ASIN : B002C4G3PI
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 9 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 103.391 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
1:59
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
2
30
3:07
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
3
30
2:52
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
4
30
5:02
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
5
30
3:17
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
6
30
2:08
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
7
30
2:15
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
8
30
4:30
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
9
30
1:43
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
10
30
4:20
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
11
30
2:01
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
12
30
1:44
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
13
30
3:55
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
14
30
8:07
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
15
30
3:10
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
16
30
4:24
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
17
30
1:32
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
18
30
5:33
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
19
30
1:56
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
20
30
5:51
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
Digital Booklet: Bach: Partitas Nos. 1, 5 & 6
Digital Booklet: Bach: Partitas Nos. 1, 5 & 6
Album uniquement

Description du produit

L'Édition en mars 2008 d'un premier volume de Partitas de Bach par Murray Perahia a marqué le grand retour au disque du pianiste américain, après une assez longue absence. Ce premier album-événement a décroché, entre autres louanges et encensements, un Diapason d'or et un 10 de Classica, et s'est vendu à 5000 exemplaires. Aujourd'hui Murray Perahia clôt ce cycle mythique de Bach avec les Partitas 1, 5 et 6. Il y déploie la même exigence artistique que dans le volume 1, et toujours cette évidente simplicité qui l'a inscrit, d'album en album, comme un acteur majeur de la discographie Bach au piano. Perahia est le seul de cette envergure à défendre simplement l'intégrité lumineuse de cette musique. Il hérite en cela de Lipatti ou d'Arrau, et trouve une place de choix au centre de l'échiquier, en synthèse idéale, entre le monument Gould (inclassable, mais souvent copié), un Bach plus technique, voire supersonique, défendu entre autres par le bloc de l'est (de Richter à Pogorelich, en passant par Gavrilov ou Argerich), et les visions plus romantiques (Tharaud, par exemple).


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Il y a dans la musique de Jean Sébastien Bach, quelque chose de magique. Pour paraphraser Cioran : "Dieu peut remercier Bach, parce qu'il est la preuve de l'existence de Dieu".
On cherche bien souvent le surnaturel en des endroits où il n'est pas, alors qu'il vous ouvre ses portes juste là, au détour de quelques notes. Il suffit de s'extraire quelques instants du tohu bohu de la vie, pour savourer ce bonheur incroyable, quand on pense à tous ceux qui n'ont pu le connaitre : entendre chez soi, dans des conditions acoustiques idéales, cette musique exprimant la quintessence du génie humain, interprétée par un des meilleurs pianistes du monde, disposant d'un des plus parfaits instruments qui soient...
Rarement ces sublimes partitas n'ont été portées à tel niveau de perfection. La prise de son est quasi parfaite, dynamique, dense, pleine, mais sans réverbération excessive. Le toucher est d'une légèreté et d'une souplesse extatiques. Sous les doigts enchantés de Murray Perahia, la puissance, l'éclat, la profondeur, la couleur de ces mélodies apparaissent plus que jamais sans égales, et on peut dire qu'elles résonnent véritablement comme le chant de l'Etre...

Comment Bach qui n'a pas connu le piano, a-t-il bien pu anticiper avec une telle prescience toutes les richesses harmoniques et la puissance expressive de cet instrument ? Pas une version au clavecin ne saurait à mon sens rivaliser avec cette interprétation saisissante. Au piano, il y a d'autres versions non dénuées de qualité (Gould, Argerich, Schiff, Anderszewski...) mais je serai bien en peine dorénavant de citer quelque chose de vraiment comparable à celle de Perahia, tant on approche ici la plénitude artistique...
5 commentaires 20 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Qualité d'interprétation TOP
enregistrement TOP
Oeuvres emblématiques.... surtout Gigue de la partita no 1.
je recommande à tous les mélomanes !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Interprétation sans grand relief. De plus, il y a du maniérisme à certains moments (mais pourquoi Perahia éprouve-t"il le besoin parfois d'arpéger les accords ??), qui tue complètement le côté motorique de cette musique belle entre toutes.

Par ailleurs, la prise du son est très regrettable: le piano apparaît comme presque détimbré - ni profondeur, ni ampleur, ni nuances vraiment perceptibles.

Bref une interprétation qui manque de souffle. Je déconseille l'achat.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par HERVÉ Thierry COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 4 novembre 2009
Format: CD Achat vérifié
Après nous avoir fait languir pendant un peu plus d'un an, Murray Perahia se décide enfin à sortir son second volet des Partitas de Bach. En 2008, la sortie du premier avait produit une onde sismique si importante que l'évoquer donne encore des frissons. Habitués que nous sommes désormais au niveau d'excellence qui caractérise les enregistrements du pianiste américain, c'est moins étourdi que tout aussi admiratif que l'on dégustera ces trois dernières Suites, celles-ci s'inscrivant dans le plus parfait prolongement des précédentes. Servie par une prise de son de toute beauté, l'interprétation de Murray Perahia est toujours aussi fouillée. On la sent libre de toute contingence, et, dans l'ensemble, plus tournée vers l'extérieur que repliée sur elle-même. Si les Sarabandes se dansent avec la lenteur et la noblesse qui s'imposent - quelle notion de l'équilibre ! -, les tempos plus vifs des Courantes réclament la plus grande agilité. Reconnaissable entre tous, son jeu se distingue tout particulièrement par des cadences et des enchaînements très bien pensés. D'ailleurs, on y retrouve les mêmes tournures lyriques qui ont fait, jadis, les beaux jours de ses Variations Goldberg. Jouée de cette manière, la musique arachnéenne, délicate et transparente de Bach semble couler d'une source intarissable. Un disque phénoménal et intemporel.
1 commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par cinefil50 TOP 1000 COMMENTATEURS le 21 février 2014
Format: CD
L'écoute de ce disque a fait vaciller mon admiration pour Gould : j'ai repris par curiosité , immédiatement après , la version du jeune GOULD de 1957 ( il a 25 ans ) et ce dernier " court la poste " : les minutages confirment l'impression d'écoute et les écarts sont considérables :

Partita BWV 825 : GOULD : 10,1 mns ; PERAHIA : 17,45 mns !
Partita BWV 829 : GOULD : 8,32 mns ; PERAHIA : 19,08 mns !!
Partita BWV 830 : GOULD : 21,42 mns; PERAHIA : 29,13mns

Il s'agit donc de deux approches difficilement conciliables : curieusement , subjectivement , PERAHIA ne semble pas alangui ; son jeu peut sembler parfois ( trop ? ) lisse et policé : il n'en reste pas moins que le chant intérieur est bien là et se déploie , loin de la fébrilité gouldienne , avec tranquillité et force , amenant paix et sérénité ...
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique