Acheter d'occasion
EUR 12,99
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par music-discount
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: NEW SEALED CD FROM PRIVAT COLLECTION
5 d'occasion à partir de EUR 12,99
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,61

Ball CD, Titres bonus, Import

3.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

5 d'occasion à partir de EUR 12,99
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Iron Butterfly


Détails sur le produit

  • CD (24 novembre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Titres bonus, Import
  • Label: Sba
  • ASIN : B000025APG
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 925.737 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. In The Times Of Our Lives
  2. Soul Experience
  3. Lonely Boy
  4. Real Fright
  5. In The Crowds
  6. It Must Be Love
  7. Her Favorite Style
  8. Filled With Fear
  9. Belda-Beast
  10. I Can't Help But Deceive You, Little Girl
  11. To Be Alone

Descriptions du produit

Critique

Plus mélodique et diversifié qu’In A Gadda-Da-Vida, Ball est peut-être plus réussi, mais il est hélas plus méconnu alors qu’il parvint pourtant au sommet du Billboard à sa sortie et resta d’ailleurs le seul album du Butterfly à avoir droit à cet honneur.

Ne se reposant pas sur les lauriers conquis avec le succès d’In A Gadda…, le quatuor fait preuve dès le morceau d’ouverture (« In The Time Of Our Lives ») d’une volonté manifeste d’expérimenter et de surprendre, ajoutant des chœurs à ses arrangements (sur « In The Crowds »), évoquant parfois les Doors (avec « Filled With Fear ») ou Steppenwolf (avec « Soul Experience ») et retrouvant les ambiances bluesy des débuts avec le très beau « Lonely Days ». Le discret Doug Ingle convainc toujours aussi bien en tant que chanteur que claviériste et le guitariste Erik Brann, excellent musicien resté trop sous-estimé, a même le droit de caser une de ses compositions, « Belda Beast », qu’il chante, et qui n’a rien d’un titre de remplissage comme on en trouve trop souvent sur les disques à l’époque.

Le line-up Ingle/Bushy/Brann/Dorman étant en fait le seul à avoir enregistré deux albums consécutifs dans l’histoire du groupe, ce Ball n’en est que plus précieux, encore plus dans la version CD actuelle qui comprend en bonus « I Can’t Help To Deceive You Little Girl » et « To Be Alone », les deux titres d’un single sorti dans la foulée. A (re)découvrir. - Copyright 2016 Music Story

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 25 mars 2011
Format: CD
En février 1969, Iron Butterfly n'a pas encore digéré les retombées de l'énorme succès d'In-A-Gadda-Da-Vida que sort son troisième opus, Ball. Le verdict, auprès du public, est sans appel : number one, disque d'or, présence pendant 44 semaines dans les charts alors qu' IAGDV y continue son petit bonhomme de chemin. Moins lourd (pas lourd du tout, diront certains), plus poli, annonçant des ambitions nouvelles et privilégiant un peu plus la mélodie, écourtant ses plages pour les ramener dans une norme acceptable, il s'inscrit dans une veine pop-rock... souvent soporifique et trop édulcorée. In The Times Of Our Lives manque cruellement d'un riff carnassier. Malgré cette carence, il laisse entrevoir certaines promesses, hélas, vite étouffées. Soul Experience et Lonely Boy, plus soul, semblent sorties tout droit du catalogue de la Motown, mais sans la saveur escomptée. Déception. Les vraies satisfactions vont vers Real Fright et son côté garage, Filled With Fear, ainsi que Belda-Beast. Pour le reste, le sujet est très approximatif, léthargique, dépourvu du moindre attrait. J'en arrive même à trouver que l'orgue d'Ingle sonne comme celui de Charly Oleg (Tournez Manège). Vous imaginez un peu la comparaison ?
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Je ne comprends pas les critiques de certains à l'encontre de cet album. Pour moi, il est tout à fait intéressant, et même carrément excellent. Un très bon "troisième", justement, avant la véritable rupture que "Metamorphosis" marquera vis-à-vis de tous les albums précédents (car en effet, sans leur demander de rester psyché après l'âge d'or du style, j'attendais tout de même un rebond plus créatif de la part de ce groupe qui a su offrir tellement mieux jusque-là). Mais "Ball" ne dépare pas aux côtés des deux premiers albums : les morceaux sont bien composés et ont encore quelque chose à raconter, à faire ressentir. Il mérite vraiment une écoute supplémentaire.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 4.3 étoiles sur 5 57 commentaires
66 internautes sur 68 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 A FIVE-STAR CLASSIC NOW WITH TWO-STAR SOUND QUALITY! 23 décembre 1999
Par David Parker - Publié sur Amazon.com
Format: CD
"BALL" is the Butterfly's peak moment, and Collectors Choice has re-released it with enough tape hiss to actually ruin the listening experience. I'd mistakenly expected a remastering a la the "In-a- gadda-da-vida" reissue by Rhino, and this sure isn't it. In this day of so many careful and high-quality remastering jobs, this is a major disappointment. Thank God for the two extra songs. Otherwise, I'm sure the original Atlantic Records release sounds superior to this. In fact, other than the pops and crackles, my original 1968 vinyl copy has better sound!
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ball is an exceptional album. 25 juin 2015
Par Christopher Bingham - Publié sur Amazon.com
Format: CD
The album is a masterpiece of the vanishing psychedelic rock which Iron
Butterfly excelled at for far too short of a time. This album was released in 1969, and probably missed its ideal release by a year or so. It was largely ignored. But it is brilliant in its arrangements and guitar/organ interplay, and in bassist Lee Dorman's bass fluidity. Dorman was a master and deserves his place of honor in the rock and roll pantheon of heroes. Erik Braun's Belda Beast is also a stunning work which one never hears on the radio. It is said Jimmy Hendrix admired this fine work of psychelic/jazz rock with distorted Mosrite guitar solo, and distorted Vox organ solo by Doug Ingle. It is unlike anything heard before or since. Get the Victor of Japan version on CD--the sound quality is as good as can be made from a most likely noisy master tape.
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 there's more to Iron Butterfly than" In A Gadda Da Vida" 15 mars 2000
Par Un client - Publié sur Amazon.com
Format: CD
To round out your Butterfly experience, give 'Ball' a listen. 'Ball' exemplifies their approach to music: the 'light' and 'heavy' in the name Iron Butterfly. "In The Time Of Our Lives" and "Filled With Fear" are heavy tracks, you'd instantly recognize the band in a blindfold test. Listen to the vocals on "Lonely Boy" and tell me you don't hear a little bit of Burton Cummings. And see if you hear maybe a little Santana in "Belda Beast". There are as many music styles as there are song titles, some light, some heavy. Pure flashback for me....I could listen to it til my ears bleed. Oh, and you have to check out the photo on the inside slip cover to understand why it's called "Ball".
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Iron Butterfly "Ball" 28 juillet 2007
Par R. Cianci - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I also agree that Mr. Talsma is a bona fide know-nothing. To say that Iron Butterfly "never broke true" (did he mean "never broke through"?)is a total joke. My God, "In-A-Gadda-Da-Vida" was one of the biggest-selling albums of all time, and although "Ball" didn't sell the numbers it's predecessor did, it clearly shows IB expanding their sound, growing and venturing into new musical ideas. The album has it's weaker moments, but there are killers too, like "In The Time Of Our Lives" and "Soul Experience." I saw and heard Butterfly play some of this album live at the Fillmore East in NYC and they did the material well. All in all, not my favorite Butterfly effort, but a very good one.
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 'Vida with an Edge 19 juin 2003
Par A. Klein - Publié sur Amazon.com
Format: CD
As I've stated in my other reviews, I am a big fan of Iron Butterfly. This was one of the later albums of theirs that I've bought, and I only wish I had gotten it right after "'Vida." Basically, "Ball" takes the sound of 'Vida from "Are You Happy" onward and adds an "edge" to the sound. What you end up getting is heavier, more darkly-tinged music for the most part. This is a very good thing IMHO. The album is very solid as a whole, with everything from early Gothic/metal-sounding songs ("In The Time Of Our Lives," "Her Favorite Style," and "Filled With Fear") to trippy psychedelic excursions ("Belda-Beast" and "In The Crowds") to just plain rockers ("It Must Be Love," "Soul Experience," and "Real Fright"). And to top it all off, there is a beautifully-done rock love song ("Lonely Boy") that would make a great slow dance song. Over all, this is great post-'Vida Iron Butterfly, before the band's line-up changed for "Metamorphosis." I'm disappointed that "Ball" isn't remembered as well as 'Vida is. If you can find "To Be Alone" by the Butterfly, get yourself a copy of that song and a copy of the Ball CD and you have a great pairing. No matter what you do, GET THIS CD!
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?