EUR 22,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Barbara a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Barbara

4.5 étoiles sur 5 23 commentaires client

Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
4 neufs à partir de EUR 22,34 1 d'occasion à partir de EUR 41,85

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Barbara
  • +
  • Phoenix
  • +
  • Le labyrinthe du silence (Edition simple)
Prix total: EUR 62,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Nina Hoss, Ronald Zehrfeld, Rainer Bock, Christina Hecke, Claudia Geisler
  • Réalisateurs : Christian Petzold
  • Format : Couleur, Cinémascope, PAL
  • Audio : Allemand (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Pyramide Vidéo
  • Date de sortie du DVD : 16 octobre 2012
  • Durée : 105 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 23 commentaires client
  • ASIN: B008R3JNFK
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.836 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?


Contenu additionnel

Présentation du film (25')
"Dans les pas de Barbara", entretien avec Christian Petzold et Nina Hoss (24')
Bande-annonce

Description du produit

Description du produit

Barbara, 1 DVD, 105 minutes

Synopsis

Eté 1980. Barbara est chirurgien-pédiatre dans un hôpital de Berlin-Est. Soupçonnée de vouloir passer à l'Ouest, elle est mutée par les autorités dans une clinique de province, au milieu de nulle part. Tandis que son amant, qui vit à l'Ouest, prépare son évasion, Barbara est troublée par l'attention que lui porte André, le médecin-chef de l'hôpital. La confiance professionnelle qu'il lui accorde, ses attentions, son sourire... Est-il amoureux d'elle ? Est-il chargé de l'espionner ?

Voir l'ensemble des Description du produit

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Blu-ray
« Barbara » est le dernier film du réalisateur allemand Christian Petzold. Pour les uns, Petzold est un éminent représentant de l’« école nouvelle de cinéma de Berlin » [bien que cette école n’existe pas vraiment], pour d’autres, il incarne la « nouvelle vague allemande ». Peu importe, « Barbara » est sorti en France ce qui est aujourd’hui déjà un petit exploit pour un film d’outre Rhin. En réunissant au total plus que 300 000 spectateurs dans les salles françaises, le film de Petzold a même réussi un parcours plus qu’honorable. Lors du festival de Berlin en 2012, "Barbara" a gagné l'ours d'argent.
« Barbara » est la cinquième coopération de Petzold avec l’actrice Nina Hosse qui avait déjà illuminé de sa présence notamment les films « Wolfsburg [2003] », « Yella [2007] » et « Jerichow [2008] ». Hoss incarne Barbara Wolff, une femme médecin qui au début des années 80, suite à un séjour en prison pour avoir cherché à quitter la RDA, se trouve mutée dans un petit hôpital niché au fond d’une province perdue quelque part tout au nord de l’Allemagne de l’Est. Barbara en a fini avec la RDA, elle considère ce pays comme un endroit où "nul ne peut prétendre au bonheur" - comme elle dit dans une scène du film. Elle doit travailler dans le service du docteur Reiser [Ronald Zehrfeld], un homme que Wolff soupçonne immédiatement d’être parfaitement au courant de son passé et de rédiger des rapports sur elle à l’attention des services de l’Etat.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par BMR TOP 500 COMMENTATEURS le 6 décembre 2012
Format: DVD
Il est des pays où l'on ne peut être heureux : dans les années 80 (c'était hier à peine), la RDA était de ces pays-là et s'enfonçait inexorablement dans une obscurité moyen-âgeuse, on se souvient bien entendu de la Vie des autres.
La vie des autres, il en est encore beaucoup question ici avec cette très belle histoire qui se passe dans une petite bourgade de province, bien loin de la capitale berlinoise.
Barbara, médecin d'un hôpital prestigieux de Berlin, mais soupçonnée de fricoter avec l'ouest pour quitter son beau pays, se retrouve exilée et surveillée dans ce bled paumé au bord de la Baltique.
Elle y rencontre André, autre toubib également relégué dans ce village perdu pour y tenir une petite clinique. D'André on ne sait trop s'il a fauté lui aussi et se retrouve politiquement incorrect ou s'il est là pour mieux surveiller la belle berlinoise. Car Barbara est attendue à l'ouest et son amant l'aide à préparer en secret son exfiltration.
Mais il serait dommage de résumer le film à cela car au-delà du contexte socio-politique de l'époque, ce film est avant tout une histoire d'amour, l'histoire d'une femme. Et une histoire de médecin(s).
Dans cette RDA des années 80 on est prêt à tout pour échapper à son destin : on s'évade des camps d'éducation socialiste, toutes les semaines s'il le faut, on se jette par les fenêtres au besoin.
Et même la Stasi y est gagnée par le cancer, c'est dire s'il fait bon y vivre !
Alors vaille que vaille, avec les moyens du bord, les médecins essaient de panser les âmes ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
ce film interprété tout en douceur par une superbe Nina Hoss raconte l'histoire de Barbara, chirurgien pédiatre, qui débarque dans un village paumé de l'Allemagne de l'Est suite à des soupçons quant à sa volonté de passer à l'Ouest lorsqu'elle était à Berlin. C'est donc un pan sombre de l'histoire de l'Allemagne qui resurgit à travers ce film. L'enfer sournois, la paranoia et la peur que le moindre geste soit vu ou mal interprété, puis dénoncé sont retranscrits avec une grande lucidité et une grande justesse (cette ambiance est à rapprocher de celle présente dans le chef d'oeuvre "La vie des autres"). Ainsi, Barbara ne lâche pas un sourire (en fait, il faut attendre 1 heure pour en voir un) et sa souffrance intérieure est très bien retranscrite, tout comme l'histoire d'amour qui se crée petit à petit avec son collègue. Même si ce film a quelques longueurs, l'histoire bouleversante qu'il raconte et l'interprétation magnifique de Nina Hoss le rendent immédiatement attachant.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
1980, Allemagne de l’Est. Une femme chirurgien pédiatre dans un hôpital de Berlin-Est a demandé l’autorisation de sortir du territoire, donc d’émigrer vers l’ouest. Elle est immédiatement envoyée en province pour éviter qu’elle fuie. C’est le premier élément qui sonne faux. Si c’est vraiment le désir d’empêcher de fuir et de tenir sous surveillance qui est derrière le déplacement dans la région de Rostock, c’est une fieffée erreur. Il était plus simple de surveiller les gens à Berlin du fait du mur que dans les provinces, raison de plus Rostock et la Baltique.

Mais passons sur ce détail. La visite de l’amant de l’ouest avec sa Mercedes Benz et son chauffeur est elle aussi assez cocasse et surtout marquée de clichés un peu faciles comme Mercedes Benz contre Trabant, ou bien l’hôtel pour touristes « étrangers » dotés de devise (on n’insiste pas trop sur ce détail) qui ne cherchent qu’à passer la nuit avec la première femme venue contre un petit cadeau de rien du tout et la promesse de mariage et le rêve de partir vers l’ouest, promesse et rêves tous les deux en l’air.

Heureusement que ce film va un peu plus loin que cela. Barbara est médecin et à ce titre elle a une éthique et le film va montrer comment cette éthique est plus forte que le désir de fuir, un désir qu’elle sacrifiera en ce qui la concerne pour assurer à une autre qui ne survivrait pas longtemps en camp de rééducation par le travail la chance de sortir. C’est cela qui noue le film en un vrai drame.
Lire la suite ›
2 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique