EUR 24,85
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
From a Basement on the Hi... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

From a Basement on the Hill Import

4.3 étoiles sur 5 6 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
11 d'occasion à partir de EUR 2,19
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Un titre plus récent est disponible pour cet article:

Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Elliott Smith


Produits fréquemment achetés ensemble

  • From a Basement on the Hill
  • +
  • Xo
  • +
  • Figure 8
Prix total: EUR 38,83
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (19 octobre 2004)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B0002SROT0
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 149.749 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
5:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
2:27
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:45
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:12
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:57
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:57
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
0:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
4:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:31
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
3:27
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
6:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
2:30
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
14
30
3:14
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
15
30
4:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 11 octobre 2004
Format: CD
Ce sera donc le dernier opus d'Elliott Smith, ce double cd qu'il n'aura jamais terminé et qui est devenu un simple disque parmi d'autres. Mais à nouveau, quel disque! Concocté dans son propre studio, "From a basement on a hill" se voulait de dimension plus humble que ses deux derniers opus, XO et Figure 8. Ainsi nous pouvons écouter les chansons terminées par Elliott avant son départ de cette vie morose mais si riche musicalement. Les paroles y sont sombres, on y trouve de belles mélodies comme à l'accoutumée et, finalement, après nombre d'écoutes, on se familiarise à ces morceuax rock pas forcément évidents à l'écoute come "coast to coast" "don't go down" "shooting star". C'est rempli, peut-être parfois trop mais Elliot n'était pas là pour le mixage final. Originalité dans l'intro de "king's crossing", on s'émeuvra pour "let's get lost", "twilight", "last hour" (morceau très nu mais fort poignant), le génial "memory lane" et "one more little one" avant de finir sur cette version plus rock et bien mieux construite de "a distorted reality is now a necessity to be free", précédemment sortie en b-side de "pretty (ugly before)".
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
oh oui désolé Elliot....car il faut (un peu) de temps pour apprécier cette dernière oeuvre. Et finalement les portes s'ouvrent une à une sur des morceaux imparables de grâce, de beauté sur fond de tristesse...ou l'inverse. Car tu aimais brouiller les cartes, sur fond de mélodies imparables, d'arrangements somptueux, choeurs...mais toujours sans emphase, simplement. Ce dernier album est superbe et pour reprendre le titre du dernier morceau : "A Distorted Reality Is Now A Necessity To Be Free" Quel curieux sentiment d'apprécier ces chansons en sachant que tu n'es plus...merci
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Salabreuil TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 mai 2005
Format: CD Achat vérifié
From a Basement était pratiquement achevé lorsque Elliott est mort, dans des circonstances pas encore clairement élucidées - la thèse de la police ayant été remise en question par la police aux dernières nouvelles. On ne saura peut-être jamais, comme on ne saura jamais ce qu'aurait été véritablement cet album si Elliott en avait assuré la post-production.
Les admirateurs de Smith retrouveront évidemment ici le talent intact de l'artiste, sa capacité à composer des chansons pop aux harmonies subtiles et aux accents poignants. Pretty (ugly before) frappe droit au coeur - le genre de chanson qu'on réécoute en boucles. La voix fragile d'Elliott est particulièrement émouvante dans Strung out again soutenue par des éclats déchirants de guitare. Plus direct, plus simple dans ses arrangements que son prédecesseur Figure 8, Twilight n'aurait pas dépareillé sur Either/or : Elliott avait manifestement le désir de revenir à une production plus dépouillé et plus simple, à mi-chemin entre Either/or et XO. Question de moyens aussi peut-être, l'artiste ayant été lâché par Dreamworks.
Une des choses qui frappe le plus est que c'est peut-être sur cet album qu'on ressent le plus l'influence beatles pour le meilleur comme pour le pire. Passons rapidement sur le pire avec Little one, qui est vraiment un pastiche à la limite du plagiat et dont on peut se demander si Elliott l'aurait vraiment gardé.
Don't go down a évidemment des réminiscences subtiles d'I want you sur Abbey Road.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?