Acheter d'occasion
EUR 12,71
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Ancien livre de bibliothèque. Petite(s) trace(s) de pliure sur la couverture. Ammareal reverse jusqu'à 15% du prix net de ce livre à des organisations caritatives.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Bataille D'Azincourt, 1415 Broché – 17 janvier 2002


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 12,71

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Amazon.fr

"Ici, nous foulons un grand cimetière, le cimetière de la chevalerie française". À Azincourt, les redoutables armées d'Henri V l'anéantirent en une journée. La bataille se rejoue sous la plume de Dominique Paladilhe. Alors que le royaume de France est en proie à la guerre civile et à la folie de son roi Charles VI, les Anglais débarquent en Normandie. Les deux ennemis héréditaires de la guerre de Cent Ans se retrouvent dans la plaine d'Azincourt. Le 25 octobre 1415 à 11 heures, les archers anglais décochent leurs premières flèches sur les cavaliers français engoncés dans leurs lourdes armures. À 16 heures, les dés sont jetés : 5 000 morts et de nombreux prisonniers du côté français. Le noir destin du royaume est scellé pour quelques années... en attendant Jeanne d'Arc.
Quelles sont les raisons de la défaite ? Quelles furent les conséquences politiques d'Azincourt ? Dominique Paladilhe reprend chronologiquement tout le dossier, enrichi de nombreuses annexes, pour raconter avec émotion cet événement clé de l'histoire de France. --Loïs Klein

Présentation de l'éditeur

Une des plus célèbres batailles de la guerre de Cent Ans qui faillit donner le royaume de France à l'Angleterre.

Pour la France, la bataille d'Azincourt (1415) est la plus célèbre et la plus dramatique des batailles de la guerre de Cent Ans. Elle marque le point suprême où était parvenu le conflit opposant la France et l'Angleterre. Un temps apaisé grâce à Charles V et du Guesclin, il fut ranimé par Henri V d'Angleterre qui, profitant de la folie de Charles VI, de la discorde des princes de sang, de la guerre intestine provoquée par l'opposition des Armagnacs et des Bourguignons, résolut de conquérir le royaume. Il commença par la Normandie, avec le siège d'Honfleur, qui dura plus d'un mois et coûta si cher aux Anglais qu'il dut renoncer à son entreprise pour rentrer au plus vite à Calais. L'armée française parvint à lui couper la retraite près d'Azincourt, dans l'Artois. Malgré l'opposition du duc de Bourgogne, allié d'Henri V, les Armagnacs et les Bourguignons s'unirent pour en finir avec le roi d'Angleterre. Leur nombre (50 000), semblait leur assurer la victoire face à 15 000 Anglais. Mais cet excès de confiance les aveugla. En face d'eux, les Anglais animés par un chef énergique ne laissèrent rien au hasard. Le combat se déroula à pied, dans la boue. Les cavaliers qui faisaient la fierté de l'"ost " français furent cause du désastre. En voulant être chevaleresque, la chevalerie fut anéantie. Il y eut 10 000 morts du côté français. Ce désastre déboucha sur le honteux traité de Troyes qui faisait du roi d'Angleterre l'héritier du royaume de France. Dominique Paladilhe raconte cette bataille qui ne dura qu'un jour. Mais cette journée, comme celle de Poitiers, de Marignan, de Valmy ou de Waterloo, est gravée dans notre mémoire.

Dominique Paladhile a publié chez Perrin "Les Grandes Heures cathares", "Simon de Montfort", "Les Papes en Avignon", "Le Roi lépreux", "La Reine Jeanne, comtesse de Provence".

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?