Cliquez ici Cliquez ici Levy cliquez_ici. undrgrnd Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
63
4,4 sur 5 étoiles
Format: Cassette vidéo|Modifier
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 novembre 2014
"Batman", sorti en 1989 et réalisé par Tim Burton (Le réalisateur de "Edward aux mains d'argent", "Beetlejuice", "Sleepy Hollow", "Frankenweenie", "Big Fish" et "Dark Shadows" entre autres...), est un excellent film fantastique dynamique et spectaculaire, adapté d'un Comics crée par Bob Kane, qui a rencontré un franc succès lors de sa sortie au cinéma au point qu'une suite toute aussi réussie, "Batman le défi", à également pu voir le jour trois ans plus tard. Considéré par beaucoup comme le meilleur épisode de toute la saga, ce premier volet demeure une franche réussite dans tous les domaines et se trouve donc du coup bien plus réussi que les autres opus non réalisés par Burton, que ce soit Batman Forever (qui reste quand même un bon film mais les acteurs ne sont pas au niveau), Batman et Robin (qui est à la limite du ridicule) mais également aussi de la trilogie "The Dark Knight" de Christopher Nolan, qui est, à mon goût, trop bavarde, trop sophistiquée, et aussi pas assez fidèle à l'esprit de la BD malgré des qualités évidentes. Dans ce film, nous suivons les débuts du célèbre justicier masqué Batman, qui a pour but de rendre la ville de Gotham City plus sûre au grand damne de la police qui le traque sans répit. Il doit affronter le redoutable Jack Napier, alias Le Joker, qui sème la terreur en ville. Mais sous le masque se cache un milliardaire nommé Bruce Wayne qui tombe fou amoureux d'une journaliste, Vicki Vale, dont le Joker pourrait se servir afin d'affaiblir notre héros. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas d'humour ni de suspense et d'émotion. Le film possède des décors et costumes superbes ainsi qu'un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les effets spéciaux sont très spectaculaires. Le casting est parfait, en particulier le charismatique Michael Keaton qui reste encore aujourd'hui celui qui incarne le mieux le personnage de Bruce Wayne/Batman au cinéma, ainsi que l'excellent Jack Nicholson, magistral dans le rôle du Joker bien que celui interprété par Heath Ledger dans "The Dark Knight", sorti en 2008, est encore plus tordu. Les deux acteurs nous livre ici un duel mémorable et haletant, ce sont clairement eux l'atout majeur du film! Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence de la charmante Kim Basinger, Pat Hingle, Billy Dee Williams, Jack Palance et de Michael Gough dans le rôle du majordome Alfred. Bref, "Batman" est un excellent film de super héros, un véritable chef d'œuvre et une référence du genre, sans doute l'une des meilleures adaptations cinématographiques du célèbre justicier! Un divertissement efficace et spectaculaire qui ne vous laissera pas le temps de souffler! A voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD et vraiment pas mal pour un film de 25 ans! Au niveau du son, la VF est proposée en 2.0 DD seulement, alors que la VO est proposée en 5.1 DTS-HD MA! Ce n'est vraiment pas terrible pour un blu-ray même si ce son est de bonne qualité dans l'ensemble.

En bref, "Batman" est un film culte et excellent en tous points qui a ravi les fans de la célèbre chauve-souris de DC Comics. On y mettant sa touche personnelle, Tim Burton a réalisé-là un pur chef d'œuvre esthétiquement magnifique. A ne louper sous aucun prétexte! Le film contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre et riche en suspense, des costumes et décors superbes, un rythme soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires, un casting impeccable, de l'humour et de l'émotion. Un très bon divertissement qui comblera les fans du genre. Le blu-ray est de bonne qualité malgré une VF d'une qualité sonore qui n'est pas au niveau de ce que l'on attend d'un blu-ray. Un achat sûr.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEE #1le 18 décembre 2005
Batman est un film qui m'avait marqué lors de sa découverte au cinéma. C'est avec ce film que je suis devenu fan de Michael Keaton qui incarne parfaitement ce justicier sombre.
La première édition dvd étant lamentable, il fallait réparer...ce qui est aujourd'hui fait...et à la perfection !
Si l'image est excellente, le son vf est toujours le même que sur le dvd précédent, l'effort a été fait sur la vo (dts).
Les bonus sont fabuleux et exhaustifs, avec des documentaires qui disent tout sur le personnage, le contexte, les bons, les méchants et tout le reste, pour finir avec les trois clips de Prince.
Achat obligatoire pour tous les fans !
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2009
Attachement particulier pour ce film qui fut il y a plusieurs années mon 2e achat DVD.
Visuellement parlant, que de chemin parcouru depuis cette édition (rafraichie entre temps via un nouveau master) ! Le transfert n'est plus du tout une frustration et permet de s'immerger totalement dans ce tandem Batman/Joker particulièrement jouissif.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2013
"Batman" est le troisième long métrage réalisé par Tim Burton, après Beetlejuice (1988) et avant Edward Aux Mains d'Argent (1990). C'est le film qui a lancé sa carrière, et inauguré ce que l'on a nommé alors la "Batmania", tant le succès du film fut retentissant, créant un raz de marrée autour de la figure de "l'Homme chauve-souris". Le casting est impressionnant, qui réunit Jack Nicholson, Kim Basinger, Michael Keaton ("Beetlejuice" en personne !), Billy Dee Williams et Jack Palance. La bande-son est assurée par Danny Elfman et Prince. Sacrée dream-team !

Le scénario est complètement déconnecté de la continuité de la série sous sa forme de comics. Il s'agit d'une adaptation libre, mais qui réussit à préserver l'esprit initial du matériau originel. Le costume change, certains personnages sont traités différemment, mais l'univers de "Gotham City", sorte de mégalopole rétro-futuriste, est très bien restitué. Certains partis-pris esthétiques sont particulièrement bienvenus, comme celui de ne filmer les scènes que de nuit, afin de garder l'esprit un peu gothique de la série originelle, créée par Bob Kane en 1939 !
Quelques mois avant la sortie du film, il était question que le scénario adapte Batman : The Killing Joke, le chef d'œuvre écrit par Alan Moore et dessiné par Brian Bowland. Mais finalement, le script se révéla très différent du projet initial, ce qui fut assez décevant pour un certain nombre de fans, lecteurs de comics...
Pour interpréter le "Batman", beaucoup d'acteurs de premier plan se bousculèrent aux auditions (parmi lesquels Mel Gibson, Kevin Costner, Tom Cruise, Harrison Ford, et même Bill Murray et Arnold Schwarzenegger !). Mais Tim Burton réussit à imposer Michael Keaton, avec qui il avait créé des liens depuis son film précédent. Ce fut un choix franchement étrange, tant l'acteur ne correspond en rien au personnage de papier...

Parmi les thématiques récurrentes de Tim Burton, on retrouve celle du "marginal solitaire", incarné ici par Bruce Wayne, ainsi qu'une imagerie gothique directement issue de l'esthétique des fêtes d'Halloween, à laquelle se prête particulièrement bien la musique de Danny Elfman, le compositeur attitré du réalisateur. Mais force est de constater que, face à ce qui demeure un premier "travail de commande", Burton se révèle souvent timoré en matière d'interprétation. Il est certain que la figure du "Batman" a dû séduire l'auteur d'Edward aux mains d'argent pour sa dimension tragique et socialement inadaptée. Mais on ne peut que remarquer qu'il ne parvient jamais à "habiter" le personnage, qui demeure trop lisse et désincarné, au point qu'il se fasse voler la vedette par le Joker, interprété de manière outrancière par un Jack Nicholson déchainé. Burton s'en souviendra certainement puisqu'avec Batman le défi, il délaissera Wayne/Batman pour se consacrer corps et âme à ses ennemis, trouvant en "Catwoman" et le "Pingouin" les véritables marginaux propres à son univers...
Le personnage de "Batman" demeurant un archétype extrêmement connoté, on ne peut que constater qu'il aura résisté à la patine de bien des réalisateurs, qui se seront heurté à cette figure monolithique, entretenue par tout un inconscient collectif de la culture populaire !
Une autre constante de la filmographie de Tim Burton transparait dans ses références aux classiques du cinéma fantastique, ici représentés par l'acteur Michael Gough dans le rôle d'Alfred, le majordome de Bruce Wayne. On a pu le voir dans un grand nombre de films emblématiques au cours des années 50 et 60, avec par exemple Le Cauchemar de Dracula et Crime au musée des horreurs.

Bourré de qualités formelles, fédérateur dans bien des domaines esthétiques (avec notamment les plus beaux décors de mégalopole depuis ceux de Blade Runner !), ce premier "Batman" par Tim Burton souffre du manque d'expérience de son auteur, qui corrigera le tir avec la suite tournée deux ans plus tard. Il reste quand même un très beau spectacle, qui vieillit suffisamment bien pour mériter, aujourd'hui, son statut de classique parmi les meilleures réussites en matière d'adaptation de comics sur grand écran.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2013
Le premier volet de la série réalisée par le génial tim burton est un chef d'oeuvre.Le mot n'est pas éxagéré,ce film vous entraine dans une aventure à couper le souffle ou le mot "évasion" prend tous son sens.Que vous soyez fans ou pas de la bd,il est impossible de rester de marbre devant ce bijoux d'humour noir,d'action et de personnages haut en couleurs.Michael keaton(beetlejuice)s'empare du role du justicier masqué avec une extraordinaire cohésion,kim basinger est sublime(dans tous les sens du terme)en journaliste méle tous,jack palance incarne une sorte de parrain totalement jubilatoire...et il y'a jack nicholson incroyable et démentiel dans le role de l'ennemi juré de batman:le joker!!!L'homme qui jadis tua ses parents,accompagné de bobby "son super bras droit".Les décors gothiques de gotham city rendent l'ensemble encore plus passionnant,et l'on s'incline devant le talent de mr burton,qui réalise ici un must dans l'histoire du 7éme art.Pour ma part,je préfére cette version aux "batman"actuels(la nostalgie peut-étre?),qui reste pour moi le meilleur film de super-heros que l'on ait fait.Un bijoux.20sur20.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2015
This new version of Batman was bound to rejuvenate the old story. It was intended to reopen the book though it was closing it in a way. Batman was not the flier we thought he was but he was only a very good acrobat who had very good weapons that threw cables all around and helped him get out of the muddy marshes of life right into the sky. At the end of his metal thread he looked more like a spider swinging in the wind than a bat, but let’s say he was close enough.

The main rewriting was not about that technical side of things. The bat mobile was not the great war tool it was supposed to be. It was awkward and did not play a great role. What’s more the flier version of it ended down on the steps to the cathedral with Batman inside. Not very swift that bat mobile. But well you have to do with what you have and nothing else.

The main rewriting was not the car nor the plane nor any of these vulgar means of transportation. The main rewriting was the girl who went through all kinds of traps, tricks, fears and frights in the hands of the Joker or in the hands of Batman. Luckily or unluckily she fell in love. The poor darling! In love with a bat, and they say it drinks blood. But at the same time that makes Batman a real man who can fall in love and have an adventure with a woman. Once again, in 1989 we were still very far away from Proposition 8 in California and the rulings of the Supreme Court in 2014 or is it 2015. It was so earth-shaking that we don’t even remember the date.

But Batman knows how to do it in style with champagne and luxurious British cars with the driving wheel on the right side, and door opening the way they haven’t opened for now more than fifty years. That makes the film really attractive and the girl very remarkable since she is able to keep a secret. For a press photographer that is rather amazing. She cancelled her chance to get a Pulitzer Prize. You must admit love has no limits.

I guess after a few winter nights spent in solitude and fear she might find the adventure less attractive, but well, we will cross this bridge when we come to it, shall we not?

Dr Jacques COULARDEAU
22 commentaires|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2013
Ayant adorer la trilogie de Nolan qui a fait un gros carton et vu que la Warner sortait des rééditions je me suis dit pourquoi pas acheter les anciennes version de Tim Burton en steelbook.Le steelbook est vraiment de bonne qualité et pour le son en version française je pensais que sa serait comme forever en 5.0 et la on a le droit à du 2.0 certe le film est vieux mais quand même ayant un home cinéma je suis obligés d'augmenter le son par rapport à forever.Sinon concernant l'image est vraiment bien détaillé malgré que le film soit sortit il y déjà pas mal de temps.Bref pour ceux qui on déjà les anciennes version pas la peine de vous acheter ces "nouvelles éditions" n'ayant pas acheté les anciennes versions je suis satisfait.
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2016
Premier film à gros budget de la carrière de Tim Burton, cette adaptation sombre et gothique des aventures du célèbre justicier masqué est une belle réussite, en particulier sur le plan artistique avec des décors impressionnants qui ne sont pas sans évoquer ceux de Métropolis. Michael Keaton trouve le rôle de sa vie dans la peau de Batman. Quant à Jack Nicholson dans le rôle du Joker, il étale la folie du méchant jusqu'à composer un numéro comique savoureux comme un bon steak tartare. Un film remarquable qui aura droit à une suite tout aussi réussie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2014
Il y à je ne sais combien d ' années en arrière , j' avais le film en d.v.d normal , mais , je ne sais plus quelles étaient les versions , mais bon , depuis un certain temps , je l ' ai de nouveau en h.d , et , soit , la v.f n ' est qu ' en stéréo , mais , elle est de très bonne qualité
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2005
Après une première édition décevante au niveau bonus, enfin une édition digne du talent de Tim Burton !
Après Beetlejuice, Tim Burton s'attaque au plus sombre et mystérieux des héros de l'univers DC. Presque 15 après le Superman de Richard Donner, Batman revient au premier plan après un vide laissée par la série kitch et géniale des années 60.
Inoubliables Mickael Keaton en Bruce Waine/Batman (Val Kilmer et Georges Clooney ne lui arrivent pas à la cheville dans la carapace du "Caped Cruiser") et Le Grand Jack Nicholson en Joker plus vrai que nature. Sans oublier la pulpeuse Kim Basinger.
Un must enfin en DVD collector !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)