• Prix conseillé : EUR 14,39
  • Économisez : EUR 3,67 (26%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Battle For The Sun Editio... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 14,70
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : westworld-
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

Battle For The Sun Edition simple

4.0 étoiles sur 5 33 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
16 neufs à partir de EUR 8,99 8 d'occasion à partir de EUR 0,75
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Placebo


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Battle For The Sun Edition simple
  • +
  • Placebo
  • +
  • Without You I'm Nothing
Prix total: EUR 28,35
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (8 juin 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Dreambrother
  • ASIN : B0021UDJSM
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 33 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.282 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
5:32
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:27
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:04
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:22
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
4:42
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:50
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
3:43
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
4:35
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
13
30
4:13
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

AMBITIEUX, MORDANT, STIMULANT, LUMINEUX... LE VRAI PLACEBO EST DE RETOUR. DEPUIS LEUR PREMIER ALBUM 'PLACEBO', EN 1996, LE GROUPE A VENDU DANS LE MONDE PLUS DE 12 MILLIONS D'ALBUMS. LEUR DERNIER ALBUM, 'MEDS' (2006) A ÉTÉ N°1 DANS 7 PAYS DÈS SA SORTIE DONT LA FRANCE, PAYS D'ADOPTION POUR BRIAN MOLKO, VÉRITABLE 'NATURAL BORN STAR'. DÉJÀ ANNONCÉ PAR LA CRITIQUE COMME LEUR MEILLEUR ALBUM À CE JOUR, 'BATTLE FOR THE SUN', PRODUIT PAR DAVID BOTTRILL (TOOL, DEUS), ET MIXÉ PAR ALAN MOULDER (MY BLOODY VALENTINE, SMASHING PUMPKINS) CONTIENT SON LOT DE MÉLODIES LANCINANTES ET DE TUBES EN PUISSANCE DONT 'FOR WHAT IT'S WORTH', LE PREMIER SINGLE. Contenue de la Deluxe Boxset : CONTENU - LIVRE 1 : - CD1 : l'album + 2 bonus tracks - CD2 : CD vierge qui permettra des downloads exclusifs de titres live - DVD 1 : LIVE AT ANGKOR WAT. L'intégralité du concert de décembre 2008 de Placebo, le premier groupe de rock à se produire au célèbre temple d'Angkor + documentaire / les coulisses du voyage à Angkor et interviews du groupe - DVD2 : images inédites en studio, making of de l'album, le film 'FLY ON THE WALL' - LIVRE de 32 pages de photos dont des images exclusives du groupe à Angkor Wat et au Cambodge CONTENU - LIVRE 2 : - 2 x HEAVY VINYL LP - LIVRE de 16 pages : les paroles manuscrites et des photos du groupe en studio - Poster exclusif - GOLDEN LAMINATE PASS* 1 pass laminé VIP sera caché dans seulement 5 coffrets ! les gagnants (plus un accompagnateur) pourront assister au concert de leur choix (2 nuits d'hôtel + le voyage offert + la possibilité d'assister au soundcheck du groupe + un dîner avec le groupe ainsi qu'un pass backstage pour assister au concert !)

Critique

Nul n’ignore désormais les affres qui ont présidé à la production de ce sixième album studio des Britanniques : les Londoniens ont en effet intégré un nouveau batteur (Steve Forrest, Américain dynamique, jouvenceau de la bande, et qui avait ouvert pour ses nouveaux patrons au sein de son précédent groupe, Evaline). De plus, Brian Molko a pratiqué un rigoureux nettoyage à sec de son armoire à pharmacie, et le groupe en son entier a fini par admettre que tout ce qui jaillirait de ses micros n’était plus immanquablement perçu comme une nouvelle merveille du monde en devenir.

Le son massif et innervé, conséquence de la participation à la production de David Bottrill (dont les titres de gloire restent d’avoir œuvré, il y a plus de quinze années, aux opus de King Crimson, David Sylvian, et, surtout, à l’historique The Ideal Crash de dEus) nourrit une thématique unique (une première pour Placebo), passablement existentialiste, et introspective. La conjonction est ainsi parfaite dans les textes entre sexe, drogues, et rock’n’roll. La première et évidente sensation reste que, par les idées simples qu’il véhicule, l’immédiateté des mélodies, l’abandon des affèteries de studio (tous ces bruits étranges), le recours à des guitares body-buildées, et la coloration survitaminée mentionnée ci-dessus, Battle For The Sun (enregistré à Toronto, et auto-financé par le groupe qui, par là-même, retrouve le giron d’un label indépendant), offre sans nul doute le plus américain des albums du groupe, à forte dominante de rock gothique pour audiences massives. Ainsi qu’une évidente filiation et continuité avec le précédent, Meds.

Les deux premières chansons des sessions permettent un coup d’œil ironique dans le rétroviseur, « Kitty Litter » agissant comme une évidente réminiscence du millésimé « Come Home », et « Ashtray Heart » constituant un rappel historique de la première appellation du combo. La puissance de la chanson-titre pèse de peu de poids face aux cuivres, vents et chœurs de « For What It’s Worth ». « Devil in the Details », « Speak in Tongues », et « Happy You’re Gone », clins d’œil aux efforts antérieurs de Placebo, constituent les moments faibles de la sélection. Il en va tout autrement de « The Never-Ending Why » (et son mur sonique et romantique pour adolescent prolongé, ce que nous sommes tous), et, a fortiori, de « Julien », dans lequel le quatuor développe sans nul doute la piste future de l’electro, alors que « Breathe Underwater » fait son marché dans des travées trop convenues, et que « Come Undone » pâtit manifestement d’un tempo plus ramassé.

En treize chansons, Placebo démontre, si besoin était, son extrême capacité à évoluer, en un parcours unique, des extravagances du glam-rock au caractère plus sombre d’un Suede, comme une exceptionnelle alternative au binaire mainstream environnant. Le principe médical du placebo exige de la part du patient une adhésion totale au traitement : il est à parier que les fans en canal historique du groupe salueront ainsi Battle for the Sun – du pain, des jeux, des basses vrombissantes, et des percussions péremptoires – comme une authentique réussite. L’auditeur plus réservé soulignera le travail bien fait, l’efficacité de ce rock imparable, mais n’y dénichera qu’à grand-peine l’empreinte d’une œuvre immémoriale.

Rendons néanmoins grâce à Molko d’offrir haut la main ici le meilleur album de David Bowie depuis Scary Monsters. L’album bénéficie de cinq éditions distinctes : CD, CD en édition limitée – et au livret et à l’iconographie somptueuses - incluant un DVD (un documentaire du making of des sessions), vinyle en double album, et coffret en édition limitée riche de deux inédits, disponibles en téléchargement. Une édition réservée au marché japonais propose également un inédit.



Christian Larrède - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Ce 6ème album studio de Placebo est excellent (je suis d'ailleurs étonné de certaines critiques). L'inspiration est à nouveau au rendez-vous après un "Meds" qui était un peu plus calme (mais également bon).
Pas vraiment de surprise dans cet album: la forte identité du groupe est tout de suite reconnaissable: pas mal de titres rentre-dedans ("Kitty Litter", "For what it's worth", "Never-Ending Why","ou encore le superbe "Breathe underwater"), pas de ballades à proprement parler (des morceaux comme "Devil in the details", "Speak in tongues" ou "Come undown" commençant calmement se font ensuite pulvériser par un tonnerre de guitares en moins d'une minute). Et en guise de dernier titre, le superbe "Kings of medecine" avec son piano ses cuivres, une des grosses réussites de l'album.
Au final, je trouve "Battle for the sun" très homogène (pas de morceau moyen), avec pas mal de pêche et de mélodies. On pourra toujours reprocher au groupe de relativement peu évoluer, de prendre peu de risques, mais je préfère toujours ça à une évolution commerciale à la Muse.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS le 4 juin 2009
Format: CD Achat vérifié
Placebo, grâce à ses 2 derniers albums, les excellents "Sleeping with Ghost" et "Meds" (dans le 1er, il nous démontrait sa puissance, dans le second sa capacité de finesse et sa maturité, sa versatilité) est parvenu au statut de groupe majeur, statut atteint par son pur talent évolutif.

Entre-temps Steve Hewitt, le batteur, est parti, Remplacé par un petit jeunot tatoué - Steve Forrest - pas manchot du tout, qui assure aussi bien que Steve et apporte un certain sang neuf avec un jeu frais mais bien appuyé.

Ce qui frappe d'abord, c'est la voix de Molko, qui a fait d'énormes progrès : plus grave, même si toujours nasillarde à souhait, plus modulée, plus travaillée, avec vibratos, petits effets, et fioritures diverses. Il était déjà excellent, il devient impérial.

"Battle for the Sun" est un chef d'aeuvre. Il explose les frontières et les limites : défini par Molko lui-même comme ni hard-rock ni pop, mais plutôt « hard pop », ce disque est une armoire massive en acier trempé doté de 13 tiroirs blindés de matos top niveau jusqu'à ras bord. Rien à jeter. De nombreux claviers, effets, samples et instruments variés sont saupoudrés avec génis sur ce disque, juste là où il faut...

David Bottrill a produit et Alan Moulder a mixé (My Bloody Valentine, Smashing Pumpkins et Nine Inch Nails) insufflant à eux 2 une forte énergie dans ce disque, sans le cantonner dans un style. Il garde ce coté électro qui lui est cher, sans non plus s'y enfermer. Placebo reste un groupe de rock, et le démontre clairement...
Lire la suite ›
2 commentaires 33 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Aprés le semi-échec de "Meds", Placebo nous revient avec un nouvel album.
C'est évident, le groupe est à la croisée des chemins.
Nouveau look, nouveau batteur et nouvelle (légère) direction musicale.
Sacré dilemne pour le groupe. Comment garder les fans de la première heure tout en évoluant musicalement.
Aprés quelques écoutes de "Battle for the sun", le constat est qu'on a affaire à un bon album.
C'est moins sombre et plus dépouillé. Il y a une continuité entre les morceaux, mais quelques uns émergent comme les excellents "Ashtray Heart", "For what it's worth", "Julien", Speak in tongue" ou "Breathe Underwater".
Evidemment ça n'atteint pas la cheville de "Without you, I'm nothing" ou "Sleeping with ghosts" mais en ayant tout les albums du groupe on peut trouver son bonheur.
Et puis il faudrait le rechroniquer dans quelques années pour voir, puisque j'arrive à l'écouter régulièrement. Cet album peut se bonifier au fil du temps.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Placebo livre ici un album surprenant par rapport aux precedents;je suis fan depuis les debuts du groupe et c'est le meilleur album avec without you i'm nothing.Des sons parfois surprenants sur kings of medecine et des perles comme speak in tongues ou encore julien.A acheter les yeux fermes,et pour ceux qui ne connaissent pas encore placebo(s'il y en a!)à decouvrir d'urgence!Placebo nous demontre encore que c'est un groupe majeur de la scene rock mondiale.Bravo pour cette superbe evolution au fur et a mesure des albums!
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Un nouvel album de Placebo est toujours l'un des événements Pop Rock de l'année tant le groupe a su s'imposer avec succès au fil du temps sur cette scène. Armé d'un nouveau batteur, Molko signe avec Battle for the Sun une étape importante dans la carrière de son groupe.

Comme à l'accoutumée le premier morceau sonne bien et on retrouve notre bon vieux Placebo en se disant alors que l'on va avoir un album de la même trempe que les précédents. Pourtant il n'en sera rien car le groupe s'est égaré à des lieues de ce qu'il a pu faire auparavant.
Dès la deuxième piste ça commence avec un refrain chanté en castillan qui oscille paradoxalement entre l'entrainant et l'irritant. Le titre suivant Battle for the Sun n'arrange rien avec ses cinq longues minutes durant lesquelles Molko ne cesse de répéter chaque mot une demie-douzaine de fois sur une pâle rythmique déclinée moult fois. A partir du nouveau single For What It's Worth ,l'écoute devient déjà pénible, la faute à une désagréable sensation d'écouter une production de notre coqueluche nationale Superbus.
La suite de l'album ne cesse ensuite de l'enterrer un peu plus à travers un déluge de passages niais simplistes qui sont tout sauf inspirés. La volonté de se renouveler à travers de nouveaux sons fait également un bide monstrueux. Placebo s'essaye même au 8 bits, c'est dire où ils en sont rendus !
Lire la suite ›
3 commentaires 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique