7 neufs à partir de EUR 31,48
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Be

3.9 étoiles sur 5 10 commentaires client

7 neufs à partir de EUR 31,48
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Beady Eye


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Album vinyle (10 juin 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Columbia
  • ASIN : B00CF9P5EA
  • Autres versions : CD |  Album vinyle |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 10 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 100.389 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Flick of the finger
  2. Soul love
  3. Face the crowd
  4. Second bite of the apple
  5. Soon come tomorrow
  6. Iz rite
  7. I'm just saying

Disque : 2

  1. Don't brother me
  2. Shine a light
  3. Ballroom figured
  4. Start anew
  5. Dreaming of some space
  6. The world's not set in stone
  7. Back after the break

Description du produit

Description du produit

BEADY EYE
BE
Beady Eye annonce la sortie de 'BE', leur deuxième album, le 10 Juin 2013.
BE' est l'un des albums les plus attendus de l'année. Il présente une vraie évolution dans le son du groupe et dans ses techniques d'écriture.
Enregistré à Londres avec le producteur culte Dave Sitek (TV on the Radio, Yeah Yeah Yeahs), Liam Gallagher, Andy Bell et Gem Archer ont fait des expérimentations avec Protools, des cassettes, des samplers, des conversations enregistrées, des applications iPhone et des instruments inhabituels pour créer cet ensemble ambitieux et stimulant de chansons, nous offrant ainsi une composition d'une profondeur stupéfiante. Le CD est une déclaration audacieuse qui montre que le groupe semble aussi affamé que jamais de réaliser quelque chose de grand.

Critique

L'histoire du rock n'a-t-elle jamais connu figure plus roublarde que Liam Gallagher ? Archétype du « slacker », glandeur de première au charisme proche du néant, le cadet de la fratrie a réussi son coup jusqu'à faire illusion au sein d'Oasis et se débrouiller pour entraîner dans son sillage les deux autres grognards pour former Beady Eye. Après un premier album excusable et l'effort réussi du concurrent Noel Gallagher's High Flying Birds, il lui fallait être à la hauteur pour dégoupiller Be, dont la pochette dénudée volerait de toutes façons la vedette au contenu.

Exposition faite, l'écoute révèle une nouvelle fois la roublardise de Gallagher Junior à noyer le poisson sous une tonne de nostalgie, recyclage de rock late sixties retapé en plaqué et couvert d'un vernis vintage par un orfèvre débauché à prix d'or, David Sitek, de TV on the Radio. Outre le fait que la copie d'ancien est bluffante, le hasard ou l'erreur veut que « Flick of the Finger », outrageant de molesse, soit suivi de son jumeau acoustique « Soul Love », nouvel avatar du Mancunien frappé du syndrome Lennon. S'il est assuré que rien ne se passe durant les quinze titres de Be, c'est précisement cette absence de résultat, compensée par quelques trouvailles du type « Second Bite of the Apple » (l'intro à contretemps), qui force l'admiration.

Celui qui laisse passer toute velléité de mélodie avec l'assurance d'un chef pendant plusieurs titres don « Come Soon Tomorrown » choisit « Iz Rite » pour éveiller quelques sensations juvéniles. C'est toutefois loin d'être gagné avec « I'm Just Saying » qui, noyé de réverb', aligne un riff maigre sur une base en carton, le sorcier Sitek s'occupant de replâtrer le tout. Dans sa seconde partie, Be parvient à articuler quelques idées plus claires, notamment sur une série de morceau acoustiques dont le réussi « Don't Bother Me », l'épuré « Ballroom Figured » où le mimétisme de son frère joue à plein et « Start Anew » doté d'un pont onirique à l'orgue. Par ailleurs se distinguent le syncopé stonien de « Shine A Light » (tiens donc), la curiosité psychédélique « Dreaming of Some Space », le rêveur « The World's Not Set in Stone » et « Off At The Next Exit » pour conclure sur une impression positive, sans folie.

Loïc Picaud - Copyright 2017 Music Story


Commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 18 mars 2017
Format: CD|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2017
Format: CD|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2013
Format: CD
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 août 2013
Format: CD|Achat vérifié
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2014
Format: CD
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2013
Format: Album vinyle|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2013
Format: CD
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2016
Format: CD|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?



Rechercher des articles similaires par rubrique