• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Beach music a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par LuronStore
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: EXPÉDITION DE FRANCE SOUS 24H plus de 30000 clients satisfaits
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Beach music Poche – 3 juin 1998

4.4 étoiles sur 5 20 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,90
EUR 9,90 EUR 1,75
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Beach music
  • +
  • Charleston Sud (pll)
  • +
  • Saison noire
Prix total: EUR 26,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Installé à Rome avec sa fille Leah, Jack McCall s'est juré de ne plus revenir à Waterford, sa ville de Caroline-du-Sud, que le suicide de sa femme Shylla et le procès intenté contre lui par sa belle famille l'ont poussé à quitter. Un télégramme lui annonçant l'agonie de sa mère va cependant le faire changer d'avis. Dès l'arrivée, face à son père, le juge alcoolique, face aux parents de Shylla hantés par les souvenirs de la Seconde Guerre, face à son frère John, le déséquilibré mental, à son vieux copain Mike qui veut lui faire écrire un scénario pour Hollywood sur leurs années soixante, les souvenirs affluent ... Des souvenirs où les drames de chacun renvoient aux commotions de l'Histoire, de l'Holocauste à la guerre du Viêtnam, à tout un passé chaotique vis-à-vis duquel Jack devra trouver le chemin de la réconciliation. Les forêts et les marécages de Caroline-du-Sud, les plages et les parties de pêche de l'enfance entourent d'une poésie sauvage cette saga aux mille ramifications, où le drame, l'émotion, le rire s'entremêlent à chaque page. Ses dialogues sont percutants, son sens dramatique à toute épreuve, ses descriptions et ses travellings somptueux. Au son de sa " beach music ", on marche, on court, on vole ! (Frédéric Vitoux, Le Nouvel Observateur.) Tant d'auteurs nous lassent par excès de rétention. Lui fonce sur sept cents pages, taureau dans l'arène de la vie, de l'amour, de la mort, ces vieilles nouveautés dont est fait le roman que nous, nous dévorons. (Danièle Brison, Le Magazine littéraire.)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Beach Music est un coffre renfermant un trésor inestimable.
Magnifique roman sur l'amour, l'amitié, la trahison, le pardon, l'enfance, la vie et la mort. L'horreur de l'Holocauste, celle de la guerre du Vietnam, vue à travers les campus universitaires et un groupe radical de la fin des années 60 menant des actions contestataires, l'enfance (sacrée) volée et maltraitée, les drames familiaux, les tragédies... et au milieu de tout cela, toujours l'espoir, toujours l'amour, toujours l'humour - souvent noir - comme arme pour avancer dans la vie, toujours la poésie et le chant de la nature et du renouvellement. Les parties de pêche de l'enfance, les fleuves, les bateaux, les barbecues, les crevettes, le poisson, l'amour du narrateur Jack McCall pour sa terre natale, la Caroline du Sud, et pour la bonne cuisine, imprègnent de façon omniprésente les pages de ce roman. J'ai senti dans ces pages honorant souvent la nourriture, la cuisson de chacun des aliments sur le feu et leurs effluves délicieux, j'y ai goûté. Les interactions mouvementées et singulières entre Jack McCall et ses quatre frères (dont un schizo dangereusement attachant), entre ses amis et ses propres parents, ainsi que sa fille, sont tout bonnement jouissives. Quant aux dialogues, ils font partie des plus géniaux, des plus drôles et des plus percutants qu'il m'ait été donné de lire. Un véritable festin de mots et de réparties toutes plus cinglantes et cocasses les unes que les autres.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
A chaque fois que je rencontre quelqu'un qui me confie aimer lire, je lui conseille avec insistance "Beach Music", LE roman, tout simplement. Résumer l'histoire n'est pas facile, "Beach Music", c'est une sorte de poupée gigogne, chaque personnage amenant avec lui son vécu... Au fil des pages, on passe de la Pologne occupée par les nazis à la Révolution russe, de l'enfance de Jack à celle de sa mère... On rit, on pleure, on s'attache à toutes les figures du livre, on aimerait que jamais n'arrive la dernière page...
On l'aura compris, j'adore "Beach Music", dont on retrouve par ailleurs des traits (autobiographiques?) dans "Le Prince des Marées", du même auteur.
Pour moi, Pat Conroy est un auteur trop peu connu en France, à découvrir!
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
c'est totalement par hasard que j'ai rencontré ce livre, j'ai lu la 4e de couverture, et sans conviction je l'ai acheté. Dès les premières pages j'ai été absorbée par un tourbillon romanesque. Ce livre, comme tous ceux de Pat Conroy que j'ai pu lire par la suite, se dévore et exerce une attraction difficile à décrire. Les personnages sont tellement bien décris, travaillés psychologiquement, dessinés et détaillés, qu'on a l'impression de les connaître. Même après avoir refermé le livre, je me suis surprise à repenser à des scènes du livre. C'est l'histoire d'un père meurtri qui doit élever seul sa petite fille, sa femme s'étant suicidée. Il décide de fuir la Caroline du Sud en se réfugiant à Rome où il exerce ses talents de critique gastronomique. Néanmoins, la maladie de sa mère le pousse à revenir dans sa patrie natale. Là, il doit affronter ses vieux démons et son passé, mais aussi construire un avenir pour sa fille. Comment vivre avec un passé douloureux ? avec une famille lourde comme des chaînes?
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
C'est un des plus beaux livres que j'ai jamais lus! Je trouve le style de Pat Conroy jubilatoire, ses personnages sont très attachants, leur humanité est contagieuse... Ce livre a croisé ma route de façon étrange, tel une lumière, et depuis j'ai lu tout Pat Conroy et n'ai jamais été déçu... Je dirais qu'il est l'exact opposé d'un "la route" de Mc Carthy, l'un tellement foisonnant là où l'autre est plus que dépouillé, et pourtant pour moi ce sont deux authentiques chefs d'oeuvre...
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Après le suicide de sa femme, Jack décide de quitter la Caroline du Sud pour l'Italie avec sa fille Leah. Mais sa mère gravement malade va le ramener dans sa ville natale où il va devoir faire face à son passé sur fond de guerre du Viêtnam et aux souvenirs souvent dramatiques de ses proches qui vécurent l'Holocauste.
Des souvenirs douloureux qui le ramène à sa propre histoire et qui le réconcillie avec ses proches mais aussi avec lui-même et lui permettront enfin d'avancer.

L'écriture m'a vraiment ravie dès les premières pages et on se laisse vite emporter par cette saga familiale aux mille visages masqués qui peu à peu dévoilent leur vrai visage et vous transporte au coeur des pages sombres de l'histoire mondiale.
Je regrète cependant la platitude de certains passages.
Ce livre demande du souffle avec ses 900 pages et j'ai manqué d'air dans la dernière ligne droite. Le feu a pris tout de suite, les flammes grandissant au fil des pages mais l'abondance qui faisait le charme de ce livre au début a étouffé un peu le fabuleux brasier. Mais ce livre reste très bien écrit et si je passe son silence ma lassitude vers la fin, c'est un très bon roman.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique