Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Beethoven Poche – 8 septembre 1994

3.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 43,00 EUR 12,28

Tourisme et Voyages: Guides, Atlas, Cartes Harry Potter et l'enfant maudit

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

229 pages. Nombreuses illustrations, lignes de partitions en couleurs et en noir et blanc dans le texte et hors texte.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
On doit vraisembablement au compositeur Boucourechliev ce qui a été écrit de plus cohérent et achevé en matière de musique dite aléatoire, de la même manière que l'on doit à Lutoslawski ce qui a été écrit de plus cohérent dans le domaine de son usage "prudent" et cohérent en totale synergie avec l'écriture précise voire surdéterminée, patiemment élaborée et notée avec un soin infini. On aime ou an aime pas, that is not the question.

On doit à l'écrivain des essais extrêmement pénérants, notamment sur Stravinski (et notamment des interrogations d'une exemplaire probité sur sa période "néoclassique", qui n'est pourtant pas, on s'en doute, la "tasse de thé" de Boucourechliev). Il était là, dans une rue de New York, anonyme parmi des anonymes, au pied de l'immeuble où le grand compositeur venait de rendre le dernier souffle.

Ce petit livre, évrit il y a environ cinquante ans, nous présente un Beethoven prophète (partiellement inconscient) de la modernité dans ce qu'elle peut avoir de plus radical, par la mise en question du son. Ce livre a été un des livres de chevet de mon adolescence, avec le Debussy de Barraqué et le Bartok de Citron dans la même collection. Il montre clairement comment Beethoven a eu des intuitions qui le projettent loin dans la musique du XIX° et du XX° Siècle, intuitions qu'il a tournées et retournées comme le chien de Rabelais retournait son os, et qu'il a enchâssées dans des constructions d'une solidité d'acier, cela va sans dire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Grand amateur de Beethoven, j'avais espéré, en lisant cet ouvrage, approfondir mes connaissances sur le Maître de Bonn. Quelle ne fut pas ma déception quand je vis qu'André Boucourechliev s'adressait surtout à des musicologues, quand on voit tout le vocabulaire technique propre à cette discipline, alors que je m'attendais à une biographie et pourquoi pas une histoire des différentes oeuvres, comment elles sont nées, comment Beethoven les a développées, pourquoi méritent-elles qu'on s'y attache... Certes, tout cela est présent dans ce bouquin, mais pas de façon aussi accessible qu'on pourrait le penser. Reste qu'à se concentrer sur l'excellent ouvrage des Massin, ceux de Brisson et celui de Romain Rolland, que tout beethovénien digne de ce nom ce doit de posséder.
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus