• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Les Belles Etrangères : D... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Belles Etrangères : Douze écrivains néo-zélandais (1DVD) Broché – 9 novembre 2006

Découvrez toutes les nouveautés de la Rentrée Littéraire 2017

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,30
EUR 20,30 EUR 9,85
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos de Pierre Furlan :

Lorsqu'on parle de littérature néo-zélandaise en France, on s'entend souvent demander en quoi elle se distingue de l'immense production anglophone en voie de mondialisation. La question est si légitime que les écrivains de Nouvelle-Zélande n'ont pas manqué de se la poser eux aussi.
Je dis «Nouvelle-Zélande», mais ne devrais-je pas dire «Aotearoa», pour lui donner le nom que les Maori ont préféré au XXe siècle et qui signifie «long nuage blanc» ? Je pourrais même articuler les deux noms à la suite, comme on le voit souvent faire aujourd'hui. Cet accouplement aurait le mérite, me semble-t-il, non pas de laisser entrevoir un biculturalisme plutôt théorique, mais d'indiquer une sorte d'hésitation entre deux cultures fondatrices et, ainsi, de rendre apparente la quête d'identité qui a toujours animé la littérature néo-zélandaise.
Dans les premiers temps de la colonie, le principal souci était d'amarrer la Nouvelle-Zélande aux îles britanniques. La ville de Dunedin se présentait en nouvelle Edimbourg et Christchurch en calque de l'Angleterre. Plus tard, exister par soi-même allait impliquer une autre distance, exiger de regarder autour de soi et de se voir réellement dans le Pacifique avec un peuplement maori important. Ce fut là une des tâches de la meilleure littérature du début du XXe siècle. Jusqu'alors, les Maori ne figuraient dans le paysage culturel que par l'exotisme. Lydia Wevers a très bien parlé du paysage naturel transformé en décor sublime de carte postale ; elle relève que, dès 1880, l'agence de voyages Thomas Cook & Sons avait découpé le pays en «scenic wonderlands» pour favoriser le tourisme. Puis on a vu des groupes maori exportés au Royaume-Uni pour des tournées de spectacle. La littérature ne pouvait pas longtemps se satisfaire de ce décor, et les écrivains sérieux ont dû, soit décider comme Katherine Mansfield (1888-1923) ou John Mulgan (1911-1945) de rejoindre l'Angleterre où ils estimaient pouvoir être reconnus, soit, à la manière des poètes Denis Glover (1912-1980) et Allen Curnow (1911-2001), prendre leurs distances avec le pays d'origine pour enfin s'intéresser à ce qu'ils avaient sous les yeux. L'histoire de l'identité culturelle de la Nouvelle-Zélande est une navigation. Elle rejoint ainsi, curieusement, la mythologie maori qui voyait dans l'île du Nord un poisson tirant le canot représenté par l'île du Sud - image qui a dû hanter l'inconscient de bien des écrivains.
Dans ce pays où la mer n'est jamais à plus de soixante kilomètres, on sent toujours le vent du large avec plus ou moins de force : celui, froid mais pur, qui souffle de l'Antarctique, ou celui, plus lourd, des mers chaudes du nord.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?