Acheter d'occasion
EUR 3,82
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Beloved Poche – 6 mai 2004

3.8 étoiles sur 5 28 commentaires client

Voir les 9 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 4,95
Poche, 6 mai 2004
EUR 3,49
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 3,40

Il y a une édition plus récente de cet article:

Beloved
EUR 8,10
(28)
En stock.

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche


Boutique 10/18
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Amazon.fr

Vers 1870, aux États-Unis, près de Cincinnati dans l'Ohio, le petit bourg de Bluestone Road, dresse ses fébriles demeures. L'histoire des lieux se lie au fleuve qui marquait jadis pour les esclaves en fuite la frontière où commençait la liberté. Dans l'une des maisons, quelques phénomènes étranges bouleversent la tranquillité locale : les meublent volent et les miroirs se brisent, tandis que des biscuits secs écrasés s'alignent contre une porte, des gâteaux sortent du four avec l'empreinte inquiétante d'une petite main de bébé. Sethe, la maîtresse de maison est une ancienne esclave. Dix-huit ans auparavant, dans un acte de violence et d'amour maternel, elle a égorgé son enfant pour lui épargner d'être asservi. Depuis, Sethe et ses autres enfants n'ont jamais cessé d'être hantés par la petite fille. L'arrivée d'une inconnue, Beloved, va donner à cette mère hors-la-loi, rongée par le spectre d'un infanticide tragique, l'occasion d'exorciser son passé.

Inspirée par une histoire vraie, renforcée par ses résonances de tragédie grecque, cette oeuvre au lyrisme flamboyant est l'histoire d'un destin personnel et d'un passé collectif. Hymne à l'amour et à la maternité, roman de la faute, de la difficulté du pardon comme du deuil, de la rédemption par l'oubli, Beloved fut récompensé par le prix Pulitzer en 1988. --Céline Darner --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Toni Morrison prétend être entrée en littérature par effraction. Pourtant, en 1993, elle devient la huitième femme et le premier écrivain noir américain couronné par le prix Nobel. C'est en 1988 qu'elle reçoit une première consécration - le prestigieux prix Pulitzer - pour son cinquième roman, Beloved. " Beloved est une inscription gravée sur une tombe : le nom d'un fantôme. Celui d'une petite fille égorgée par sa mère, une esclave noire évadée d'une plantation en 1870. Un crime commis au nom de l'amour et de la détresse pour que l'enfant ne retombe pas aux mains du maître. A travers la malédiction d'un bébé qui revient hanter sa mère, le roman de Toni Morrison conte la folie de l'esclavage bien plus puissamment que les Racines les plus noires. " (Christophe Tisson, Glamour, 1990).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
J'ai acheter ce livre dans le cadre de mes études, l'article correspond a sa description rien a signaler à par ça.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par La Chris MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 19 janvier 2013
Format: Poche Achat vérifié
« Beloved » fait partie de ces romans qui vous font vous questionner sur vous-même.
Toni Morrison s’est inspiré du fait divers impliquant Margaret Garner, une esclave afro-américaine qui a préféré tuer sa propre petite fille plutôt que de la laisser vivre une vie d’esclave.
Etant moi-même une femme, je n’ai pu m’empêcher de me poser cette question tout le long de la lecture : « à sa place, aurai-je fais la même chose ?».
J’ai beaucoup apprécié ce livre et il restera graver dans ma mémoire. Bien qu’au début le style narratif de Toni Morrison m’a quelque peu dérouté (beaucoup de retours en arrière, changement de point de vue narratif fréquent), au final j’y ai pris goût et je me suis laissée happer par ce récit fort en émotion. La psychologie des personnages y est abordée de façon très complète et aucun des personnages n’est creux ou sans importance.
Le récit se situant un peu avant la Guerre de Sécession, on y voit la vie des esclaves mais aussi celles des esclaves affranchies. Le fait d’aborder ces vies d’un point de vue individuel et psychologique comme cela est fait dans le livre apporte énormément au lecteur. Les propos sont durs mais il est important de savoir ce que cela était vraiment et Toni Morrison le fait de manière très subtile. L’une des particularités de cette auteure est la poésie qui enveloppe systématiquement son récit même lorsque celui-ci aborde des choses dures et brutales.
Toni Morrison a reçu le prix Pulitzer pour ce livre et pour ma part, c’est largement mérité.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Entrer dans l'univers de toni Morrison n'est pas chose facile , avec un talent d'écriture évident on y entre petit à petit pour être totalement accaparé au bout de quelques pages, j'avais eu la même sensation avec "la chanson de Salomon":d'abord déstabilisé voire rebuté puis envouté.Ce conte inspiré d'une histoire vraie est un véritable choc sur la réalité de l'esclavage en des temps pas tellement éloignés, il nous offre une belle réflexion ainsi qu'un point de vue éclairant sur cette aberration que fut l'esclavage.Les personnages se révèlent attachants ou inquiétants parfois ou vice/ versa (Sethe ou Paul D par exemple), mais tous sont merveilleusement "campés " par l'auteure , que ce soit Sethe, baby suggs , Denvers,Paul D,Beloved ou Payé Acquitté, on imagine même très bien les personnages seulement évoqués de par leur vie passée.Toni Morrison à travers ses personnages tourmentés tente d'expliquer les revirements de chacun , il en ressort une belle réflexion sur le jugement et les certitudes que chacun peut avoir. Toni Morrison n'est pas une auteure qui laisse indifférent , on aime ou on n'aime pas , mais ce serait une erreur de ne pas tenter de découvrir son univers.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
A travers ce roman qui prend aux tripes, Toni Morrison montre comment la monstruosité qu'a été l'esclavage a engendré des monstres, des êtres mutilés à jamais dans leur corps comme dans leur âme, des femmes au faux sourire figé qui n'avaient pas le droit de s'attacher à un autre être, amant ou enfant qu'elle avait mis au monde ; son héroïne, esclave en fuite, pour avoir refusé ce non-amour, en est réduite à des extrémités pires encore du point de vue humain.Le mythe de Médée est en filigrane.
Un des plus beau romans de Toni Morrison, avec La Chanson de Salomon et Les yeux les plus bleus.
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 16 décembre 2004
Format: Poche
Ce livre touchant et dur émeut le lecteur au plus profond de son coeur. En effet, le crime commis par la mère paraît cruel voire inhumain mais il a été commis au nom de l'Amour. Cette mère qui a tant souffert lors de sa jeunesse ne veut pas que ses enfants connaissent la dure réalité de l'esclavage. Aussi, elle préfère leur donner la mort et par extension la liberté. Il est vrai qu'on ne peut s'empêcher d'être horrifié par la mort horrible de Beloved mais les souffrances de l'esclavage endurées ne poussent-elles pas les esclaves à commettre certains crimes pour avoir leur liberté? C'est ce que Toni Morrison veut démontrer à travers son livre la dure réalité de l'esclavage.
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par FINET Franck TOP 1000 COMMENTATEURS le 4 décembre 2010
Format: Poche Achat vérifié
Il y a des romans ( rares ! ) qui ravagent tout sur leur passage.
Il y a des histoires d'hommes qui restent gravées à jamais dans la mémoire .
Il y a des douleurs qui font préférer la mort .
Il y a des écrivains qui nous rendent jaloux par leur incroyable talent .
Il y a des oeuvres qui font que la littérature est un Art.

Pour ma part, Beloved est de cette race ; celle des " Grands " qui demeureront au Panthéon des joyaux de la littérature.

Que dire d'autre de l'histoire ? Des ravages de l'esclavage sur ces hommes , ces femmes et ses enfants à jamais perdus ?
Non...... nous serions en deçà de la vérité .
Une femme qui préfère trancher la gorge de son bébé plutôt que de le voir emporter par le " Blanc " pour être réduit en esclavage.
Les dégâts psychologiques engendrés qui mènent sur un chemin plus lointain que la folie.

Toni Morrison ( l'auteur ) jongle à merveille et parvient à soulever la nausée avec une certaine élégance , faire poindre l'espoir dans des cerveaux fracassés à jamais.

Sethe - récemment affranchie - tente d'apprendre à aimer , à " baisser la garde " mais Dieu que c'est dur !
Certains ont comparé ce livre à " Racines " ( célèbre roman d'Alex Haley duquel sera extrait un feuilleton télé ) . On y trouve - certes - une trame commune ( l'esclavage ) mais je trouve le roman de Toni Morrison plus profond .

Vous comprendrez - à la lecture de ma critique - qu'il FAUT avoir lu cette oeuvre magistrale .
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents