undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:11,75 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 février 2013
Arvo Pärt est né le en 1935 à Paide, au sud de Tallinn (Estonie). Il entre en 1954 à l'École secondaire de musique de Tallinn, puis au conservatoire de Tallinn en 1957, où il étudie avec Heino Eller (1887-1970). Au début des années 1960, il s'initie à la composition sérielle, dont relèvent ses deux premières symphonies. À la fin des années 1960, Arvo Pärt renonce au sérialisme, et pendant un certain temps à la composition elle-même, temps qu'il consacre à l'étude du plain-chant grégorien et à celle de compositeurs médiévaux français et flamands tels que Guillaume de Machaut (né vers 1300-1377), Johannes Ockeghem (né vers 1420-1497), Josquin des Prés (né vers 1450-1521) ou Jacob Obrecht (1457 ou 1458-1505). Ces études et réflexions aboutiront notamment à l'écriture de sa troisième symphonie. Son évolution stylistique est parfaitement notable en 1976 avec la composition de « Für Alina » pour piano, qui marque une rupture très radicale avec ses oeuvres précédentes et, l'année suivante, Pärt compose trois de ses pièces les plus importantes, « Tabula rasa », « Fratres » et « Cantus in Memoriam Benjamin Britten ». En butte à une certaine forme de censure, touchant en particulier ses oeuvres religieuses, il quitte l'URSS en 1980 pour la ville de Vienne, où il obtient la nationalité autrichienne et, dès l'année suivante, part pour Berlin-Ouest (Berlin) où il vit depuis cette époque. En 1996, il est devenu membre de « l'American Academy of Arts and Letters ». Créateur d'une musique d'inspiration profondément religieuse, extrêmement épurée et d'une très grande beauté, Arvo Pärt est l'un des compositeurs les plus importants de ces quarante dernières années.

Parmi les oeuvres qu'il a composé à ce jour, outre celles mentionnées ci-dessus, on peut noter « Credo » (1968), Cantate « Domino canticum novum » (1977), « Missa syllabica » (1977), « Spiegel im Spiegel » (1978), « De profundis » (1980), « Annum per annum » (1980), « Passio Domini nostri Jesu Christi secundum Joannem » (1982), « Te Deum » (1984), « Stabat Mater » (1985), « Festina lente » (1988), « Miserere » (1989), « Magnificat » (1989), « Berliner Messe » (1990), « Silouans Song » (1991), « Trisagion » (1992), « Litany » (1994), « I Am the True Vine » (1996), « Orient & Occident » (1999), « Cecilia, vergine romana » (2000), « Lamentate » (2002), « In principio » (2003), « Da pacem Domine » (2004), « La Sindone » (2005), « Für Lennart in memoriam » (2006), ou bien encore sa Symphonie N° 4 (2008).
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)