• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Berlioz : Requiem Op. 5 - Symphonie funèbre et triomphale, Op. 15

4.9 étoiles sur 5 7 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
16 neufs à partir de EUR 9,85 6 d'occasion à partir de EUR 8,70
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Produits fréquemment achetés ensemble

  • Berlioz : Requiem Op. 5 - Symphonie funèbre et triomphale, Op. 15
  • +
  • Berlioz: Te Deum, Op.22
  • +
  • Berlioz  : Symphonie fantastique
Prix total: EUR 38,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Colin Davis, Ronald Dowd
  • Orchestre: London Symphony Orchestra
  • Chef d'orchestre: Colin Davis
  • Compositeur: Hector Berlioz
  • CD (3 mars 2007)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Philips
  • ASIN : B000GYHZ6M
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 7 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.783 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Requiem op 5 grande messe des morts - 1. requiem - kyrie
  2. - requiem op.5
  3. - requiem op.5
  4. Requiem op 5 grande messe des morts - 3. quid sum miser
  5. Requiem op 5 grande messe des morts - 4. rex tremendae
  6. Requiem op 5 grande messe des morts - 5. quaerens me
  7. Requiem op 5 grande messe des morts - 6. lacrymosa
  8. Requiem op 5 grande messe des morts - 7. domine jesu christe
  9. Requiem op 5 grande messe des morts - 8. hostias

Disque : 2

  1. Requiem op 5 grande messe des morts - 9. sanctus
  2. Requiem op 5 grande messe des morts - 10. agnus dei
  3. Grande symphonie funebre et triomphale op 15 - 1. marche funèbre (moderato un poco lento)
  4. Grande symphonie funebre et triomphale op 15 - 2. oraison funèbre (adagio non tanto - andantino un poco lento e sostenuto)
  5. Grande symphonie funebre et triomphale op 15 - 3. apothéose (allegro non troppo e pomposo)

Description du produit

BERLIOZ : REQUIEM OP. 5 - SYMPHONIE FUNÈBRE ET TRIOMPHALE, OP. 15


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Gérard BEGNI TOP 500 COMMENTATEURS le 30 décembre 2016
Format: CD
Le Requiem de Berlioz est certainement son œuvre la plus Kolossale avec le Te Deum.

La répartition spatiale des cuivres anticipe bien des recherches d'aujourd'hui. .

Colin DAVIS possède un art rare: c'est de donner la pleine puissance de cette œuvre tout en gardant une discipline interne. C'est un juste milieu qui n''est évidemment pas synonyme de mollesse, au contraire. Il faut libérer toutes les forces de l’œuvre tout en les contrôlant. C'est l'art du pilote maîtrisant totalement un bolide lancé à pleine vitesse.

Aussi je pense que cet ordre souverain présidant à un tel déferlement de puissance sonore et - ce qui importe davantage - tant de matériau musical est de nature à soulever l'enthousiasme de tous les auditeurs. Le premier choc passé -que dis-je passé, disons assimilé! - , on sera, je pense, sensible à la leçon de direction qui se dégage de cette interprétation

La Symphonie funèbre et triomphale mérite également les louanges les plus superlatives une fois accepté le côté un peu "pompier" de cette musique. .
3 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gerard Müller TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 23 mai 2014
Format: CD
Berlioz (1803-1869) /Requiem-Grande Messe des Morts/Symphonie funèbre et triomphale Op.15/London Symphony Orchestra/Sir Colin Davis/Philips
Certains ont dit que ce Requiem composé en 1837 n’était pas strictement de la musique religieuse, mais qu’il en avait le rayonnement visionnaire. Il est vrai que la masse orchestrale, (400 interprètes lors de la création !), minimise le côté liturgique recueilli au profit de l’emphase par moment paroxystique avec plusieurs centaines de voix, plus de cent cordes, vingt bois, douze cors, quatre ensembles de cuivre et huit paires de timbales ! Rien que cela !
De belles, douces et longues mélodies comme dans l’Offertorium et le Sanctus alternent avec des phases dramatiques comme dans le Tuba Mirum et le Lacrymosa.
Pour moins théâtral que soit cette Messe des Morts par rapport au Requiem de Verdi, il en émane cependant une puissance démesurée. Sir Colin Davis a bien su faire passer ce souffle apocalyptique, « ce frisson du Jugement Dernier » comme dit Alain Duault, qui caractérise l’œuvre. Des fanfares, des chœurs, écoutez le Dies Irae qui va vous faire trembler ! Et l’Agnus Dei qui va vous faire pleurer…
La Grande Symphonie funèbre et triomphale donne clairement dans la pompe monumentale. Écrite pour célébrer le dixième anniversaire de la Révolution de Juillet 1830, elle eut pour but de raviver les sentiments patriotiques du peuple. Berlioz voulait une marche terrible et désolée, suivie d’une oraison funèbre et d’un adieu adressé aux morts illustres. De fait, le style et l’écriture restent rattachés aux conventions de l’harmonie militaire. Exception faite à mon sens de l’Oraison Funèbre qui pour moi est le moment le plus émouvant de l’œuvre.
5 commentaires 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 22 mars 2011
Format: CD
Grandiose, fastueux, solennel, génial, ce terrible requiem résume le tourbillon romantique et tourmenté de l'esprit de Berlioz servi par l'interprétation de référence de Sir Collin Davis. Comment ne pas être terrifié par les trompettes éclatantes du judex crederis, appeuré par les choeurs déchirants et pareil à un tremblement de terre du lacrymosa, les psalmodies lugubres du kyrie. L'orchestre de Colin Davis déploie ses cuivres dans des fracas assourdissants et le choeur irréprochable vous mène de la nudité sépulcral et humble de l'être humain face au mystère de sa mort jusqu'aux tremblements apocalyptiques du jugement dernier.
1 commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
On a souvent reproché à Berlioz "l' hénaurrrmité" de son Requiem et on a tort ; certes le côté tonitruant existe, le côté un peu tape à l'oeil, mais l'ensemble du Requiem diffuse une musique souvent très retenue, très recueillie, très belle.
Colin Davis dirige ce grand vaisseau de façon tout à fait magistral - on ne dira jamais assez toute la reconnaissance que nous devons à cet immense chef rien que pour avoir rendu à la musique de Berlioz tout son lustre et son éclat.
Par contre, je n'aime guère la symphonie funèbre et triomphale ...
3 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus