• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Bidoche : L'industrie de ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Bidoche : L'industrie de la viande menace le monde Poche – 1 septembre 2010

4.6 étoiles sur 5 31 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,70
EUR 9,70 EUR 5,71
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Bidoche : L'industrie de la viande menace le monde
  • +
  • Faut-il manger les animaux?
  • +
  • No steak
Prix total: EUR 25,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Biographie de l'auteur

Journaliste d'investigation, Fabrice Nicolino est notamment l'auteur, avec François Veillerette, du best-seller Pesticides, révélations sur un scandale français (Fayard, 2007).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Je suis végétarienne depuis plus de 2 ans, ce livre m' a été conseillé par un ami. Je ne regrette pas de l'avoir acheté, la lecture en a été difficile car rien n'est censuré et que les 40 premières pages sur la réalité des abattoirs et des élevages agro-industriels donne la nausée tellement c'est inhumain et indigne.
Je pense que ce livre permets une réelle prise de conscience ce que nous humains "évolués" faisons vivre aux animaux. Il a un site web qui tient des statistiques du massacre animalier pour se nourrir, en moyenne 2000 bêtes meurent chaque seconde dans le monde afin de nourrir l'humain !!!! c'est terrifiant et vivement que les temps changent et que nous revenions à un élevage digne !!!!
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Cette enquête rigoureuse et très documentée menée par un journaliste sur le monde des industries agro-alimentaires est en réalité une histoire de l'agriculture française des 70 dernières années qui se dévore comme un polar. On y lit comment les paysans français ont fait le saut quantique de la petite paysannerie locale élevant ses animaux empiriquement, à l'agro-business mondialisé (industriels transformateurs, accouveurs-naisseurs, coopératives, marchands d'aliments, abattoirs) qui les a asservis en leur volant leur âme et en détruisant des milliers de petites exploitations agricoles familiales, la biodiversité, les paysages et finalement l'environnement. Les animaux comme les humains paient le plus lourd tribut à cette industrie de mort, insoutenable sur le moyen et long terme, les animaux que nous transformons en « viande » (pour qui aime les animaux, ce mot est impossible à prononcer !) ayant un très faible rendement protéinique par rapport aux terres arables dont on a besoin pour les nourrir sur une planète menacée de supeuplement. On ne pourra pas nourrir 10 milliards d'habitants en 2050 en leur servant tous les jours une ration de « viande » et le paradoxe est déjà là : des obèses dans l'hémisphère nord pendant que plus d'un milliard d'humains souffrent de sous-nutrition. Et puis un milliard 46 millions et 562 800 animaux tués dans des abattoirs contrôlés en France rien qu'en 2007, comme le dit très justement Elizabeth de Fontenay « nos sociétés sont nihilistes et empestent la mort ». Captivant et dantesque. A lire absolument.
1 commentaire 62 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
J’ai eu du mal à accrocher dans les premiers chapitres, essentiellement à cause d’un ton un peu trop narquois, cynique, fait de petits commentaire (cela certainement pour mieux contenir la frustration et la colère), là où une description chirurgicale et sans patos aurait été beaucoup plus percutante. J’ai aussi peiné à entrer dans l’histoire de l’industrie moderne de la viande française, où on nous livre d’un bloc beaucoup de détails, références, noms, dans des aller retours qui ne facilite pas la lecture et qui risque d'en perdre certains. Pour autant après une centaine de pages, une fois bien installé dans le récit, et ayant accepté le ton de l’auteur comme la part émotionnelle de ce livre de révolte, l’ouvrage prend toute sa puissance, porté par une documentation abondante ; rigoureuse, précise et par une écriture d’une grande force malgré donc parfois son cynisme. Le crescendo final est absolument saisissant. Un livre important.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
A lire absolument pour qui veut comprendre la génèse et l'histoire jusqu'à nos jours de la barbarie au quotidien que représente l'élevage industriel des animaux de ferme. Cet élevage, et ce livre l'explicite parfaitement, uniquement pour des histoires de gros sous nous mène à notre perte (comme il détruit par milliards des êtres vivants qui ne sont plus considérés que comme des machines) si nous laissons faire.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Je cherchai des arguments pour défendre mon choix, à 40 ans, de ne plus manger de viande. Ce livre m'a ouvert les yeux sur les abattoirs, lieux sordides, froids où se melent la detresse animale et de ceux qui les découpent, mais aussi sur les méthodes de production de viande abjects,sur un marché qui n'a plus rien à voir avec le vivant qui en est la source. Ce livre est passionant, une fois ouvert on ne le quitte plus et il ne laisse pas indemne. je ne regarderai plus jamais une barquette de jambon blanc de la même manière.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
On ne se rend pas compte des horreurs qui sont commises par l'agroalimentaire pour élever et abattre dans des conditions sadiques des animaux sensibles qui souffrent atrocement du régime qu'on leur fait subir : à côté, les nazis étaient des enfants de choeur ! D'autant que, contrairement à tous les mensonges qui sont propagés par des ignorants, les protéines animales sont parfaitement inutiles. Si vous ne savez pas, renseignez vous mais cessez de dire des bêtises !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents