D'occasion:
EUR 14,38
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Round3FR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié la jour prochaine á partir de GA, ETATS UNIS. Toutes les produits sont inspectée pour assurer la qualitié jouable (á l'exclusion de tout contenu numérique). Notre equipe sympathique et multilingue sera prêt et heureux de résoudre vos requêtes.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Big Combo [Import USA Zone 1]

4.7 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les offres de ces vendeurs.
4 d'occasion à partir de EUR 14,38
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Cornel Wilde, Lee Van Cleef, Brian Donlevy, Jean Wallace
  • Réalisateurs : Joseph H. Lewis
  • Format : Noir et blanc, NTSC, Import
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Région : Région 1 (USA et Canada). Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Image Entertainment
  • Date de sortie du DVD : 1 février 2000
  • Durée : 84 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • ASIN: B00003XALW
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 348.273 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

Filmographies
Liens Internet
Présentation du film par François Guerif, directeur de la collection "Rivages/Noir"
"Autour du film noir" par François Guerif
Galeries photos
Contenu DVD-Rom
Affiches imprimables
|Affiches imprimables

Descriptions du produit

Description du produit

Police Lt. Leonard Diamond (Cornel Wilde) is criticized by his superior Capt. Peterson (Robert Middleton) for his obsessive but fruitless investigation of organized crime boss Mr. Brown, motivated by Diamond's love for Brown's girlfriend Susan Lowell (Jean Wallace). Watched at all times by henchmen Mingo (Earl Holliman) and Fante (Lee Van Cleef), and masochistically drawn to Brown, Susan is unable to walk away from him, and overdoses on pills in a suicide attempt. In her delirium, she utters the name 'Alicia'. Diamond follows up on the new lead, and gets closer to defeating his adversary. Meanwhile Brown's former boss but now humiliated underling, Joe (Brian Donlevy), believes that Brown has gone too far in his personal vendetta against Diamond and tries to enlist Mingo and Fante in overthrowing him. Will the henchmen be temted or remain loyal to Mr Brown? Though superficially a story of good vs. evil, Joseph H. Lewis's film noir presents a complex world, visually captured by John Alton's stark photography, in which the lines between good/evil and love/hate are not always clear....

Amazon.fr

Dans une Amérique corrompue, un flic opiniâtre, Leonard Diamond, utilise la maîtresse de Mr. Brown, le roi de la pègre, pour provoquer sa chute… The Big Combo est une nouvelle trouvaille des "Introuvables" de Wild Side Video. Signée de Joseph H. Lewis, artisan, peu connu en France, de la série B US, cette incursion dans le milieu du crime se regarde à la fois comme un polar efficace et une peinture ultraréaliste des mœurs du grand banditisme. Pour certains cinéphiles, The Big Combo aurait, avec City on Fire, de Ringo Lam, inspiré Reservoir Dogs à Quentin Tarantino. --Jean-Pascal Grosso --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD Achat vérifié
Mon dieu, quel film! En l'espace de deux semaines, j'ai dû le voir cinq ou six fois... Pour moi ce chef-d'oeuvre de Joseph H. Lewis est tout aussi important que Gun Crazy tourné quelques années plus tôt et dont j'attends avec impatience une édition zone 2 digne de ce nom (Carlotta ou Wild Side Video ?). Cornel Wilde était alors l'époux de Jean Wallace (présente dans The Big Combo, comme dans beaucoup d'autres films, aux côtés de son acteur de mari). Tous deux offrent ici une interprétation impeccable pour ne pas dire remarquable... Dommage qu'Hollywood n'ait pas fait tourner davantage cette belle blonde qui me paraît avoir un talent indéniable pour le jeu et la dramaturgie... Wilde qui interprète ici un lieutenant de police (Diamond) est très impliqué dans son rôle (on l'avait remarqué, souvenez-vous, dans le sublime Péché mortel (connu sous le titre anglais « Leave Her de Heaven » de John Stahl, avec cette beauté que fut Gene Tierney…). Là encore, je ne comprends pas pourquoi cet acteur a été à ce point sous-employé par les studios... Sincérité, justesse, sens de la composition. Il avait vraiment toutes les qualités requises pour devenir un grand comédien !Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
'The Big Combo' (ou 'Association Criminelle', titre français lors de la sortie du film) fait partie de la dernière vague de films noirs des années 50, qui, affranchie du Code Hayes, pouvait aborder ses sujets de façons beaucoup plus réaliste. On retient notamment des titres comme Touch of Evil (la Soif du mal) de Orson Welles, Kiss me Deadly de Robert Aldrich, the Burglar (le Cambrioleur) de Paul Wendkos ou the Killing (l'Ultime razzia) de Stanley Kubrick.
Tous présentent un monde malade, avec des ambiances inquiétantes et malsaines sur une histoire souvent assez violente.
Tout comme dans "Gun Crazy", Joseph H. Lewis montre ses personnages sous un jour très brutal et met fort en évidence les conflits et les pressions sexuelles qui les animent.
Mr. Brown (Richard Conte) est totalement sous l'emprise du corps de Susan (Jean Wallace), qui bien qu'elle ne supporte plus sa déchéance, ne peut lui résister. On voit aussi les deux jeunes hommes de main de Brown (Lee van Cleef et Earl Holliman), deux amants dont la sexualité est décrite à travers sadisme et meurtre, et enfin, le lieutenant Diamond (Cornel Wilde) qui a tout d'un frustré et cherche à compenser par son obsession à mettre fin aux activités criminelles de Brown.
Cette étude des personnages est brillamment soutenue par une photographie superbe de John Alton, une musique entêtante de David Raksin (à qui l'on doit le non moins entêtant thème de 'Laura') et bien sûr un casting impeccable.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Jean LE GOFF COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 30 janvier 2012
Format: DVD
The Big Combo fait partie des plus grands films noirs américains. Il a inspiré nombre de cinéastes par la suite. C'est un film d'une grande intensité. Une organisation criminelle règne sur une ville. Elle est dirigée par le mystérieux Mr Brown (Richard Conte), insaisissble, contre lequel la police ne peut rien, car toute son organisation fonctionne sur la peur et grâce à l'argent liquide. Un lieutenant de police, Diamond (Cornel Wilde), veut faire tomber l'organisation. Il cherche son point faible. La maîtresse du chef de gang le fascine, Susan (Jean Wallace). Comme l'inspecteur dans Laura, tombe amoureux d'une morte, Diamond tombe amoureux d'une femme inaccessible qu'il veut sauver de sa déchéance et prendre au chef de bande. Entre les deux hommes s'engage une lutte à mort dont l'enjeu devient Susan, bien au-delà du bien et du mal. Le film va très loin dans la suggestion de la violence, de la torture, du sexe, de l'érotisme, de l'homosexualité, et sa force vient précisément de la suggestion. A celà s'ajoute une maîtrise parfaite de la photographie, un usage admirable de l'éclairage des noirs et blancs qui crée une tension permanente pendant tout le film, tourné avec peu de moyens mais générant de grands effets.
2 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?