• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par RAREWAVES USA.
Quantité :1
EUR 4,89 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par TUNESUS
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Vendeur américain. CD, DVD, jeux vidéo, disques vinyles et plus! Livraison rapide! Tous les articles garantis!
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 4,88
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : moviemars-amerique
Ajouter au panier
EUR 5,16
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : dodax-online-fr
Ajouter au panier
EUR 5,19
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : marvelio-france
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Binaural Import

3.6 étoiles sur 5 12 commentaires client

17 neufs à partir de EUR 2,82 9 d'occasion à partir de EUR 2,81
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pearl Jam


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Binaural
  • +
  • Yield - Digipack
  • +
  • No Code - Digipack
Prix total: EUR 23,62
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (29 avril 2008)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B0014YVCDK
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Mini-disque  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 99.051 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

Critique

En 2000, ils ont le droit d’avoir peur, lorsqu’ils jettent un coup d’œil alentour : les musiciens de Pearl Jam sont, après tout, les survivants d’une génération décimée par les excès et les frustrations. Il leur reste, néanmoins, un royaume que personne ne peut leur contester : le studio.

Et, justement, l’enregistrement binaural est une technique de studio (dont Tchad Blake, l’un des spécialistes mondiaux et producteur de l’album a précédemment expérimenté la pratique avec rien moins que Crowded House ou Paul McCartney). On pouvait donc craindre que Pearl Jam, là-haut, dans l’Olympe du grunge, se soit au fil des années, réduit à cela : une technique. Il n’en est rien.

Pour la première fois, les séances de ce sixième album en studio ont été précédées par quelques mois de pause dans la vie du groupe. Binaural sanctionne également l’éviction du batteur Jack Irons (pour raisons de santé), au bénéfice de l’ex-frappeur de Soundgarden Matt Cameron, et a été enregistré à Seattle, dans les propres studios du guitariste Stone Gossard.

Comme à l’accoutumée, chaque membre du groupe est venu avec ses propres compositions, qui évoluent collectivement, au risque de froisser les egos. Tous ces éléments, déstabilisateurs en puissance, ne nuisent pas au constat : Pearl Jam, abandonnant ses velléités adolescentes de diriger une nouvelle esthétique musicale, assume désormais ce qu’il est : un groupe de rock classique, et classieux.

Quelques fantaisies (l’ombre d’un ukulélé plane quelque part dans « Soon Forget ») et le retour à quelques fondamentaux (le rock de « Breakerfall » en ouverture du disque), ne doit pas occulter une évidence : Binaural a été conçu sous influence directe des Who et, fort logiquement, de Pete Townshend (dont le groupe est très proche, ne serait-ce que dans son action pour la recherche contre le cancer).

Cela offre un album inventif, ouvert, dynamique et les meilleures nouvelles de Pearl Jam depuis des lustres. Preuve que l’intelligence s’avère parfois payante, Binaural atteint la deuxième place du classement américain de ventes d’album et « Nothing As It Seems » et « Light Years » en constituent les émérites singles, avec une mention spéciale dans les charts canadiens pour le premier.

- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Etonnant comme tous les goûts sont dans la nature. Comme tous ceux qui ont critiqué ici cet album, je suis un fan de pearl Jam, et, alors que tous ou presque le considèrent comme l'un de leur moins bons, je trouve que Binaural est leur meilleur disque.
D'abord, évacuons quelques idées reçues : Bien que né à la faveur de l'éclosion Grunge, Pearl Jam n'est pas vraiment de cette mouvance, mais bien plutôt un digne héritier de la tradition rock'n'rollienne la plus classique. On est frappé à chaque nouvel album par la capacité du groupe à composer d'excellentes chansons, à évoluer sans rupture ni surprise mais sans répétition non plus, à nous faire sentir à l'aise sans nous lasser, à se renouveler sans jamais changer d'un iota les recettes qui ont fait son succès.
De ce point de vue, Binaural est (pour l'instant ?) l'apogée de leur carrière ; La maîtrise est totale, les fracas des débuts ont quasiment disparu au profit de compositions ciselées aux charmes desquelles l'auditeur normalement constitué ne peut que succomber.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 30 septembre 2000
Format: CD
Bien que critiqués ces dernières années pour ne pas suivre fidèlement le mouvement grunge initié au début des années 90, Pearl Jam signe, néanmoins avec cet album un retour très réussi puisque cet album est excellent. "Light Years", "Nothing as it seems" ou "Insignificance" sont là pour le confirmer aux sceptiques... Je vous le conseille. A écouter sans modération...
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 1 août 2015
Format: CD
YIELD (1998) a été le premier album du groupe, depuis VS. (1994), à ne pas atteindre la plus haute place des charts US (seulement n° 2 !) et a été perçu comme le grand retour de Pearl Jam à ses origines… Ce qu’il n’était pas ! Depuis, la presse n'a eu de cesse à chaque album d’user de la formule (redondante) de "vrai successeur de TEN" ! Belle ironie : quand un groupe mal-aimé approfondi son style, on lui reproche de se répéter et quand il s’en éloigne, on considère qu’il s’égare ! Ah, quand la convenance s’allie à la surdité… Pour preuve ce pauvre BINAURAL, bien bel album jugé d’entente (non cordiale) comme le plus mauvais du groupe.
Pearl Jam, qui a toujours eu du mal à garder ses batteurs, accueille ici l’excellent Matt Cameron (ex-Soundgarden) et pond un album mid-tempo, dont les morceaux rock (trois !) sont les moins passionnants. Avec son atmosphère chargée, BINAURAL voit Pearl Jam entrer dans les années 0 à l’image de la maussade décennie qui s’annonce : plus désabusé que jamais, Eddie Vedder ballade son spleen le long de suites d’accords en demi-tons dissonants (LIGHT YEARS, THIN AIR), laisse dériver son groupe dans les eaux troubles d’un Pink Floyd grunge (sublime NOTHING AS IT SEEMS) et semble chuchoter (INSIGNIFICANCE) une rage qu’il avait pour habitude de hurler, sous l’impulsion d’une époque dont ce disque est le miroir imparfait - peut-être - mais fidèle.
Tops : NOTHING AS IT SEEMS, THIN AIR, LIGHT YEARS, BREAKERFALL, INSIGNIFICANCE, OF THE GIRL, RIVAL, SOON FORGET
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Fan depuis 1993, j'ai été surpris par Binaural, que je n'ai au départ pas énormément apprécié après la claque monumentale (dans le bon sens du terme...) reçue avec Yield, que je considère comme un des meilleurs, si ce n'est le meilleur album du groupe de Seattle, n'en déplaise aux puristes...
Binaural est donc un album que l'on prend le temps d'apprécier.
Il pourra paraître bancal à la première écoute mais il contient au final de petites bombes qui viennent encore marquer un tournant dans l'évolution musicale du groupe.
Car s'il faut bien remarquer et souligner quelque chose chez Pearl Jam, c'est leur soucis de ne jamais répéter la même chose album après album, et aussi concert après concert... Je dois avoir 5 lives officiels du groupe (le triple d'Atlanta de 94), Live on Two legs et trois de 2000 ainsi que le dvd et c'est à chaque fois des interprétations différentes, comme si on avait l'impression que le groupe cherche coûte que coûte à ne pas se répéter...
A vous d'essayer ! :o)
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Sciroccu le 29 juillet 2007
Format: CD
Le meilleur album de Pearl Jam (pour moi), avec un son un peu plus métallique que sur les précédents, un paquet de bonnes chansons (4 ou 5), un tube interplanétaire (insignificance) et quelques chansons poignantes (nothing as it seems) ou plus légères (soon forget), sans oublier le planant "parting ways". Un album à écouter au casque (comme presque ts les albums de pearl jam) pour apprécier pleinement le travail des 2 guitares (pistes bien séparées au casque). Un classique à posséder
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?