• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par thebookcommunity_fr.
EUR 501,26 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Japan-Select
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expe'die' depuis Japon. Rapide: 3-4 semaines.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 604,78
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : Smaller World Future FR
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Black Sabbath-Deluxe SHM-CD, Import

Découvrez nos promotions Vinyles à -10%* avec le code VINYLE10 et Vinyles à -20% (offres non cumulables, voir conditions)
4.5 étoiles sur 5 26 commentaires client

3 neufs à partir de EUR 501,26 3 d'occasion à partir de EUR 149,44
Promotion: CD à moins de 7.99€
Découvrez notre sélection de bestsellers CD à moins de 7.99€: M Pokora, Stromae, Nirvana, Sting etc. Cliquez ici

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Black Sabbath


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Black Sabbath-Deluxe
  • +
  • Paranoid
  • +
  • Master of Reality
Prix total: EUR 518,24
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (10 janvier 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : SHM-CD, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B0029LCRG8
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 26 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.349.171 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

Critique

Dès le début, le malentendu… Le premier album du groupe de Birmingham a, à l’instant même de sa parution, soit ulcéré de doctes critiques soit été méprisé par des esthètes considérant que la musique proposée ici était sans consistance, ni cohérence. C’est simplement si l’on examine l’entreprise par le filtre du second degré, que cet effort initial devient un authentique chef d’œuvre, le premier du quatuor.

 

Intelligemment partagé entre morceaux hypnotiques et suites alambiquées (dérivant parfois vers des jams ininterrompues), Black Sabbath (pour une fois, le disque et le groupe) a en fait le même usage qu’un train fantôme, ou un film d’horreur de série B : faire dresser les cheveux sur la tête et donner envie d’éclater de rire, rétrospectivement. On note même, au passage, que l’enregistrement inaugure, avec le guitariste Ira Ferguson et le batteur Bill Russell, l’usage intensif des musiciens de séance, palliant les insuffisances du groupe. Bienvenue donc, dans les évocations multiples de l’Apocalypse, de la magie noire et du satanisme.

 

Et bienvenue également, au royaume des riffs lourds, des mélodies pesantes, et des climats musicaux anxiogènes. Ici, les rythmes sont pesants, toutes les chansons se ressemblent et c’est merveilleux. Et comment un disque incluant des chansons intitulées « Behind the Wall of Sleep » (« Par-delà le mur du sommeil » ou « Sleeping Village » (« Le Village Endormi ») pourrait-il être mauvais ? Black Sabbath atteint la vingt-troisième position des classements de vente d’albums pop et c’est déjà ça.

 



Christian Larrède - Copyright 2013 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Janvier 1970. Black Sabbath sort son premier disque. Ambiances lourdes, atmosphères sombres, riffs répétitifs et puissants... Le chanteur Ozzy Osbourne hurle tel un emmuré vivant. Le Heavy Metal est né.
Aucun amateur de Metal ne peut faire l'impasse sur cet album. Black Sabbath, ce n'était pas du Hard Rock comme Led Zeppelin ou Deep Purple. En un album, le groupe de Birmingham jette les bases d'un nouveau style et influencera, des années plus tard, nombre de formations de Doom, Black, Death ou Gothic Metal. En plus, la pochette de l'album est magnifique... N'oubliez pas que qu'elle date de 1970 !
1 commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Comment aurions pu nous imaginer que 4 types à l'apparence normale allait à ce point secouer le monde à travers ces 8 titres?Et pourtant tout les ingrédients étaient réunis pour contrer le mouvement "flower power" des 60's...et c'est ainsi que 4 trés jeunes types(20ans en moyennes)eurent l'idée supréme d'accordée les guitares plus bas(suite à un accident de toni iommi ou il perdu 2 doights),d'incorporé un groove démentiel et trés lourd auquel s'ajouterais une voie inquiétante,limite d'outre tombe.Ces 4 types:ozzy,tonni,geezer et bill viennent d'inventer le heavy metal qui sera l'anticonformisme musical face à cette société perdue dans ses valeures soi-disant morales.Jouant sur le théme de l'horreur,et les films de la hammer le groupe met en musique ce qu'il aime à regarder au ciné pour se foutre la trouille!Les deux univers se réunissent et aucun détails ne furent épargnés:pochette inquiétante,croix renversés et textes assez accés "satanistes" pour mieux faire peur aux ames bien pensantes...un coup de tonnerre musicalement révolutionnaire est nait!L'orage en intro' du morceau titre et son arpége trés dark,avant que la chanson ne s'emballe dans un tonnerre de riffs et de solos qui définissent déjà les codes du heavy metal.la ligne de basse imparable de "nib" est démente ainsi que ozzy qui chante "my name is lucifer,please take my hand" dont on imagine volontiers certaines réactions.Le plus psyché "evil woman" est son refrain génial.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lavanne TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 28 décembre 2010
Format: CD Achat vérifié
Après la Black Box en 2004, voici à nouveau un produit luxueux et coûteux qui propose pour l'essentiel les albums studio (superbement) remastérisés de BLACK SABBATH avec Ozzy durant les années 70. Par rapport à la Black Box, ce coffret offre une présentation imparable (le crucifix géant), des bonus par vraiment indispensables (médiators, 3 CD audio sur les 3 premiers albums, la double compilation "We Sold Our Soul For Rock'n'Roll", un poster, un livret essentiellement illustré).
Les albums proposés étaient bien sûr déjà disponibles et sont très connus. Pour les novices, rappelons que BLACK SABBATH a littéralement défini le Heavy Metal. le Premier album (1970) était encore très marqué par les improvisations à base de Blues, de Jazz, propres à la fin des années 60. Avec "Paranoid" (70), "Master Of Reality" (71) et "Volume 4" (1972), on entre de plein pied dans le Heavy Metal, à base de riffs imparables, de rythmiques énormes (la basse de Geezer Butler !) et de chant désincarné (Ozzy avant qu'il ne devienne une caricature). Suivront deux albums plus évolutifs, toujours passionnants : "Sabbath Bloody Sabbath" (1973) et "Sabotage" (1975). Puis deux semi-ratages : "Technical Ecstasy" (1976) et "Never Say Die" (1978).
La musique est absolument essentielle pour tout amateur de Heavy Metal. Si en plus le budget permet d'acquérir cette belle box, alors le Diable est à vos côtés !
Alain Lavanne
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Melomaniak COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 5 avril 2015
Format: CD
C'est la première pierre, la fondation d'un genre qui allait faire florès dans les décennies à venir et est toujours autant d'actualité 45 ans plus tard, c'est dire l'importance ô combien essentielle de Black Sabbath, premier album de Black Sabbath, quatre petits gars de Birmingham l'industrieuse.
Le genre que fonda la galette, vous le savez forcément tous, est le heavy metal, ce bâtard affreux, sale et méchant d'un rock qui avait trop tendance à se mettre des fleurs dans les cheveux, la réponse prolétarienne blanche de mecs pour qui le soleil n'est pas toujours chaud et dont l'environnement n'est pas exactement un jardin d'Eden. C'est cet esprit qui habite Black Sabbath dès son premier album ce qui est évident dès la chanson titre d'ouverture où, clairement, le diable est dans les parages et, plus particulièrement, dans la guitare possédée de Iommi et les feulements démoniaques d'Ozzy. On peut le dire, avec ces six minutes et quelques secondes, le heavy metal est né. Evidemment, avant-gardiste qu'ils sont, les quatre de Black Sabbath viennent d'ailleurs ce qui s'entend encore notamment dans les nombreuses influences blues dont est encore doté ce premier opus. C'est particulièrement évident sur The Wizard ou sur les reprises des peu connus Crow (Evil Woman) et de l'Aynsley Dunbar Retaliation (Warning) où Iommi a encore tout d'un héritier des fines gâchettes du british blues boom.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?