Acheter d'occasion
EUR 9,22
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
1 d'occasion à partir de EUR 9,22
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

The Blackbird Diaries

5.0 étoiles sur 5 5 commentaires client

1 d'occasion à partir de EUR 9,22
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Dave Stewart


Détails sur le produit

  • CD (27 juin 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Wrasse Blue
  • ASIN : B004SRB2I0
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 5 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 66.486 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
5:57
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:23
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
5:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:24
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:40
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
5:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
4:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:42
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
4:27
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
3:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
3:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

Wrasse et Surfdog sont fiers de présenter la sortie du dernier album de Dave Stewart, artiste/producteur/directeur et co-fondateur du groupe Eurythmics. Produit par Dave Stewart et Mike Bradford, l'album a été enregistré et mixé par John McBride dans son célèbre studio Blackbird de Nashville. The Blackbird Diaries ne comprend que des nouveaux titres, dont une chanson écrite avec Bob Dylan (Worth The Waitin For), ainsi que des duos avec Stevie Nicks, Martina McBride, Colbie Caillat et The Secret Sisters. Tout au long de l'album, Dave est accompagné par une constellation de brillants musiciens dont le guitariste Tom Bukovac, le batteur Chad Cromwell, le bassiste Michael Rhodes, Dan Dugmore à la guitare hawaïenne et Mike Rojas au piano. Le registre de The Blackbird Diaries est très différent de la musique produite par Dave au cours de sa carrière prestigieuse de trente ans en tant que membre d'Eurythmics et comme artiste solo. Avec ses accents américains et d'inspiration rock, country et blues, l'album est dans la même veine que les derniers albums de Bob Dylan et de Neil Young - des enregistrements magistraux avec des paroles riches et fouillées. Pour info Dave Stewart a co-produit et co-écrit, le dernier album de Stevie Nicks, In Your Dreams qui vient de sortir .

Critique

Débarrassé des contingences matérielles depuis une poignée de tubes concoctés durant l’ère Eurythmics, Dave Stewart, auteur, compositeur, guitariste, chanteur et metteur en scène, a su donner du temps au temps, en se consacrant essentiellement à la fonction de producteur de quelques jeunes pousses (Gwen Stefani), ou pas (Jagger), et interrompant ses activités discographiques durant près de quinze années, simplement occupé au surlignage, à l’occasion de rares apparitions publiques, de quelques assertions (le glamour, c’est elle - Annie Lennox, le rock, c’est moi) susceptibles de le faire passer à la postérité.
 
Manifestement, ce nouvel album (américain, donc) l’a pris comme une envie de chanter et jouer : composé et enregistré dans les conditions du direct (tous les musiciens dans la même pièce, et les dieux du rock’n’roll en figures tutélaires) en moins d’une semaine aux côtés des session-men attitrés des Blackbird Studios de Nashville, ce disque du retour est nimbé du parfum des productions dispensables, celles dans lesquelles on fait la meilleure soupe.

Car The Blackbird Diaries reste un sacré bon opus, pour ceux qu’un hypothétique mariage entre l’orgue liturgique d’Al Kooper (ici incarné par Mike Rojas), la guitare d’un Blanc qui voulait être noir et en mourut (Michael Bloomfield, pour le coup ressuscité par Tom Bukovac), quelques livres de Rolling Stones percutés par la fin de l’innocence (circa la fin de Brian Jones, en glas funèbre de l’enthousiasme des sixties), les préceptes esthétiques du British Blues boom (qui fit pschiitt), et un soupçon de Dylan bougonnant au-dessus de la console, ont de quoi faire frissonner.

En compagnie de la chanteuse Martina McBride, Stewart s’est cru obligé de faire appel à son carnet d’adresses, conviant à la co-composition quelques plumes huppées (Dylan, encore, Stevie Nicks, ou Jason Reeves). Mauvaise pioche : le Britannique est assez sensible et intelligent et mélomane pour se débrouiller seul, et offrir d’étincelants moments en solo, authentique petit Docteur Frankenstein d’une ère parfumée et révolue à lui tout seul. Accessoirement, c’est l’entièreté du programme qui rappelle à quel point le bonhomme reste un instrumentiste (on parle de guitare, en fait, le patron lâchant ici les synthétiseurs pour signifier de manière pleine et entière à quel point il affectionne le country-rock) en tous points impeccable.

Dès un « So Long Ago » en ouverture, Stewart pratique l’improbable croisement entre blues du Mississippi et Swingin’ London, et c’est épatant : la suite ne fait que confirmer le diagnostic. En outre, il est évident que les histoires qu’on nous raconte ici (amours perdues, jeunesse enfuie), à forte connotation autobiographique, indiquent de façon évidente que c’est bien en cette occasion que réside la nature authentique du musicien.
 
Á noter que, tout nouveau membre d’une formation dorée sur tranche, et rassemblant rien moins que Mick Jagger ou Joss Stone (SuperHeavy), Dave Stewart n’en finit pas de signifier que la – bonne - musique sait parfois, à l’instar des saumons, remonter le courant du temps.
- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Pour la route , pour le bonheur , pour le soleil, pour la lumière , pour l'affection, ... pour cette magnifique chanson qu'est "Bulletproof vest" ou Dave accompagne Colbie Caillat .. et pour de multiples raisons. C'est un album soigné au accent très "Roots" .. un peu Rock un peu Folk , un peu de "quelque chose de Nashville" tout compte fait , auquel nous convie Dave Stewart . Toujours , chez Dave cette affection pour la Soul!!! et c'est un vrai délice que de fredonner cette très belle chanson qu'est "Worth the waiting for" accompagné tout en douceur par des choeurs soyeux et chaleureux . Ce Blackbird Diaries se laisse apprivoiser tout en douceur , comme un paysage que l'on découvrirait et que l'on aurait envie de peindre ou de contempler. PEACE and JOY .
Vous aurez plaisir à découvrir les horizons tranquilles de "The well"...
Enregistré au Blackbird Studio de Nashville , cet album de dave est un immense plaisir , une jovialitée sereine habite l'oeuvre , une simplicitée , l'homme tranquille nous régale et nous invite à le rejoindre sur les voies d'une session musicale , bien éloignée des tracasseries d'un monde empli à raz bords de turpitudes et de tourments . Piano , bottleneck , et influences Country se mêlent pour le bonheur des auditeurs .. Un Charme bienfaiteur , vient à vous , oubliez vos soucis , faites vous du bien , offrez vous "The Blackbird Diaries" ... Et vous vous surprendrez à vous dandinner ou danser de bonheur sur "Country Wine" ( featuring : The Secret Sisters) ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Certainement l'un des disques de l'année, avec le "In your dreams" de Stevie Nicks, et peut-être le LP1 de Joss Stone. Il a pris une part très active dans les disques de Stevie Nicks et Joss Stone, au niveau de la composition, production, et même prestation musicale. Mais revenons au disque sorti sous son nom.

Bien que très actif dans différents domaines artistiques, il y a longtemps que l'on n'a pas eu le plaisir de "déguster" un nouvel album de Dave Stewart. Il a mis le paquet avec plus de 59 minutes de très bonne musique. Enregistré à Nashville, cet opus peut paraître déconcertant, à première écoute, en regard à sa production habituelle. Le disque sonne un peu comme certains Dylan. Alternance de rock-folk, pop, country. Des guitares saturés, des accords basiques, des tempos lourds, quelques jolies ballades. Des duos avec : Martina BcBride, Stevie Nicks, the Secret Sisters, Colbie Caillat rendent le disque très varié.

Plus on écoute "The Blackbird Dairies" et plus on l'aime, à l'instar des meilleures productions. Bien qu'il soit différents, il n'y a pas de raisons que les fans de Dave Stewart n'aime pas cet opus....je suis fan de Dave Stewart et j'adore...CQFD
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Connaissant Dave Stewart via Eurythmics, le fameux instrumental "lily was here" avec Candy Dulfer et le projet "superheavy", ça m'intriguait d'entendre ce que Dave avait à raconter en solo. La surprise fut bonne !
Du bon vieux rock blues très posé, pour ma part plutôt à réserver pour une écoute tranquillement posée dans son canap' que pour faire de la route, bien que le style s'y prêterait bien aussi.
Il a bien bossé le père Dave,le résultat est soft et à la fois bien travaillé et riche en arrangements, que demander de plus ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Le meilleur CD que j'ai acheté depuis bien des années. Je l'écoute en boucle.
Bien loin de ses années Eurithmics, Dave nous offre un album blues-rock digne des plus grands.
Ses qualités de grand guitariste sont indiscutable, mais à ma grande surprise la voix est là,et il se révèle bon chanteur.
Bonne écoute
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Superbe album de Dave Stewart.
Des chansons qui surprennent à la première écoute, mais qui tapent là où il faut et à l'endroit qu'il faut.
Bien longtemps que ce brave Dave ne nous avait pas autant régalé.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?