2 neufs à partir de EUR 25,99
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,99

Blackfield /Vol.2

4.6 étoiles sur 5 14 commentaires client

2 neufs à partir de EUR 25,99
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Blackfield


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (12 octobre 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Snapper Music
  • ASIN : B002FWYLHO
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 93.653 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Once
  2. 1,000 People
  3. Miss U
  4. Christenings
  5. This Killer
  6. Epidemic
  7. My Gift Of Silence
  8. Some Day
  9. Where Is My Love?
  10. End Of The World

Description du produit

Description du produit

BLACKFIELD /VOL.2

Description du produit

0

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Steven Wilson (Porcupine Tree, No-Man, et d'autres projets encore) et Aviv Geffen (chanteur mais aussi claviériste et guitariste israélien) avaient créé l'album éponyme de Blackfield, en 2004, un pur bijou de pop (?) raffinée à l'atmosphère mélancolique (voire désespérée) qui rappelait Porcupine Tree mais uniquement leur côté pop/rock (après tout c'est parce qu'il adorait Porcupine Tree qu'Aviv Geffen a eu envie de travailler avec Wilson !).

Sur "Blackfield II", où le duo s'est entouré de trois autres musiciens (basse, batterie, piano), c'est encore une fois Geffen qui a composé la majorité des morceaux (et joue la plupart des claviers, sauf le piano) mais c'est surtout Wilson qui chante, parfois ce sont les deux en choeur (Geffen chante seul sur un titre), mais ce n'est pas plus mal car Sw a pris de l'assurance et possède un beau timbre de voix clair qui fait la différence avec les voix geignardes et voilées à la mode. L'album ressemble à un Porcupine Tree expurgé de ses tendances metal récentes et du côté expérimental, pour ne garder que l'aspect planant et mélancolique, et ses quelques références aux vieux Pink Floyd.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
en reponse à certains commentaires, blackfield n'est pas de la prog...

c'est une des multiples facettes du talent de steven wilson...

qui actuellement, ne fait plus de prog...

si vous voulez du SW(steven wilson) prog, visez plutot the sky moves sideways de porcupine tree, ou mieux encore, le fabuleux moonloop improvisé de plus de 40 minutes réédité par delerium records.... ou metanoia , toujours de porcupine tree... superbe nappes de musique sur 2 x 10"....

porcupine tree actuellement, c'est du hard rock de tres haut niveau, mais du hard quand meme, le changement s'est opéré avec "in absentia", autrement, SW vous offrira de la magnifique pop anglaise en collaboration avec tim bowness dans No-Man, qui est en fait le veritable "premier" groupe de SW puisqu'il l'a démarré avec Bowness et un violoniste formidable en 1988/89... musique plus difficile d'acces que sont les 2 autres projets solo : Bass Communion et IEM ; bass communion etant plutot de la musique serielle ou ambiante comme steve reich... IEM que j'adore offre dans les 2 premiers disques du rock parfois prog extremement elaboré

Revenons à Blackfield : les 2 blackfield donnent plutot dans de la musique internationale de superbe qualité, avec le talent de comppositeur/arrangeur de SW... le blackfield 2 est plus melodique, plus "mainstream, mais avec une QUALITÉ rarement atteinte de nos jours...

si vous etes plutot "oldies but goldies" années 70 , visez les premiers PT jusqu'à "signify" si vous etes variété internationale, visez Blackfield.. mais de toute façon testez sans attendre les derners No-Man , ils valent le détour... pour vous dire , je les ai TOUS !!! LOLOL
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Encore une fois steven wilson et aviv geffen nous gratifient de superbes mélodies mélancoliques, et comme toujours les arrangements de wilson font mouche, dans la continuité du premier, il est même probable que celui-ci lui soit supérieur, de trés belles mélodies au piano, des arrangements orchestraux discrets et magnifiques qui accentue l'émotion comme sur "epidemic" ou "some day" (des tubes en puissance), ils se partagent toujours le chant, une musique vraiment belle et l'ombre de pink floyd qui plane sur certains titres. conseiller à ceux qui aiment coldplay, radiohead, anathema et bien sur porcupine tree. Une pure merveille ce disque...
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Ah qu'il est difficile à négocier le cap du deuxième album! Le neo-classic rocker Steven Wilson et la star indie israelienne Aviv Geffen s'en sortent plutôt bien, mais au prix d'un choix dangereux sur le long terme: ne rien changer à une formule qui avait très bien marché avec leur (excellent) premier album. On retrouve donc ce mélange de mélodies à la fois simples et subtiles, servies par des arrangements délicats et des coeurs angéliques. Seule vraie nouveauté: la présence plus affirmée d'un orchestre à cordes qui donne un ton très "classieux" à l'ensemble. Wilson a écrit moins de morceaux que son compère, mais le son Porcupine Tree prévaut parfois. Rien d'étonnant d'ailleurs, puisqu'un des morceaux présents ici (Christenings) avait été pressenti pour Deadwing. A part cela, les compositions sont toujours d'un trés haut niveau dans le genre "ballades pour des jeunes gens modernes vaguement tristes". C'est beau, parfois très beau (My Gift of Silence) et toujours aussi incroyablement riche en inventions et aventures musicales. Personnellement, ce Blackfield 2 me paraît un tout petit peu en deça de son prédecesseur... mais il n'y avait plus d'effet de surprise cette fois. Si vous aimez les disques simples, rêveurs, étherés, appaisants et chaleureux, ce CD mérite votre oreille. Et dire que ce Blackfield 2 ne sera une fois de plus pas cité par les medias sous prétexte que Steven Wilson est censé jouer du "rock progressif". Oubliez les classifications abusives et écoutez. Vous verrez comme certains peuvent se (vous) tromper...
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique