Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 3,49

Économisez
EUR 8,42 (71%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

The Blade Itself: The First Law: Book One par [Abercrombie, Joe]
Publicité sur l'appli Kindle

The Blade Itself: The First Law: Book One Format Kindle

4.4 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les 12 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 3,49

Description du produit

Revue de presse

Highly recommended - a funny, finely-wrought, terrifically energetic work of high fantasy. Seek it out (Joe Hill)

Présentation de l'éditeur

Inquisitor Glokta, a crippled and increasingly bitter relic of the last war, former fencing champion turned torturer extraordinaire, is trapped in a twisted and broken body - not that he allows it to distract him from his daily routine of torturing smugglers.

Nobleman, dashing officer and would-be fencing champion Captain Jezal dan Luthar is living a life of ease by cheating his friends at cards. Vain, shallow, selfish and self-obsessed, the biggest blot on his horizon is having to get out of bed in the morning to train with obsessive and boring old men.

And Logen Ninefingers, an infamous warrior with a bloody past, is about to wake up in a hole in the snow with plans to settle a blood feud with Bethod, the new King of the Northmen, once and for all - ideally by running away from it. But as he's discovering, old habits die really, really hard indeed...

...especially when Bayaz gets involved. A bald old man with a terrible temper and a pathetic assistant, he could be the First of the Magi, he could be a spectacular fraud, but whatever he is, he's about to make the lives of Glotka, Jezal and Logen a whole lot more difficult...


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2037 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 536 pages
  • Editeur : Gollancz; Édition : New Ed (18 juin 2009)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B002VHI8FE
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°37.876 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?


click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
"The First Law" est une série de 3 tomes:
- "The Blade Itself"
- "Before They are Hanged"
- "Last Argument of the Kings"

A chaque tome, je me demandais quelle note mettre, et je changeais plusieurs fois d'avis. Finalement, 4 étoiles et demi. C'est une série courageuse (l'auteur ose certains dénouements dans les 2ème et 3ème tomes assez "*ouillus" si je puis dire), avec des personnages mémorables (Glokta est un des meilleurs personnages que j'ai rencontrés) mais... l'intrigue, si elle ne tient pas sur un timbre-poste, tient sans doute sur une boîte d'allumettes. Et je trouve que plus les tomes passent, plus l'intrigue (ou plutôt son absence) devient parfois lassante (surtout dans le dernier tome). Il m'a manqué l'émerveillement me permettant de tourner chaque page fièvreusement.

C'est une série pour les amateurs de dark fantasy (de la torture bien détaillée, une bonne dose de cynisme, et pas mal de batailles surtout dans le dernier tome). C'est aussi une série pour les amoureux de bons personnages. Le côté innovant ici est que, dans un laps de temps finalement court (un an ou deux) les personnages n'évoluent pas seulement psychologiquement (subtilement), mais aussi physiquement. L'auteur utilise la chair pour exprimer avec beaucoup de réalisme (donc avec cruauté) ce que les ravages du temps et du sort causent à des personnages qui ne sont finalement pas grand chose. Je n'avais encore jamais trouvé cela aussi finement exploité dans un roman. Et finalement, même si l'intrigue est très légère, l'auteur a réussi à m'asséner quelques claques bien senties.
Lire la suite ›
5 commentaires 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Kallisthène TOP 500 COMMENTATEURS le 14 janvier 2008
Format: Broché
Ce bouquin est un pont entre la Fantasy haut de gamme, pleine de nuances mais dure à lire et la Fantasy bourrin, excitante mais peu satisfaisante. On a bien les personnages dirait-on « classiques » du domaine : le barbare invincible à la Conan (Logen neuf doigts) mais avec des états d'âme, le Roi-dictateur qui veut envahir le monde (avec une dent contre le barbare d'ailleurs), un magicien à l'attitude désinvolte (Bayaz), un inquisiteur-tortionnaire ex-belle gueule d'amour ayant gouté trop longtemps à sa propre médecine, une belle esclave en fuite, des sorciers hérétiques et un mignon capitaine des gardes avec le crâne plein de toiles d'araignée ... La galerie de personnages est fort garnie ma foi, de quoi générer de la confusion dans la lecture ? Et bien non, la « voix » de chaque personnage est tellement claire qu'on identifie instantanément le locuteur (important au début tant qu'on ne maitrise pas les noms). L'auteur a choisi une narration proche de celle utilisée par Glen Cook dans la Compagnie Noire, le réalisme cynique, qui fait merveille depuis qu'on ne croit plus aux contes de fées. Dans ce premier volume il nous régale surtout et d'abord d'une introduction de chaque personnages dont les destinées convergent au cœur de l'Union menacée par la guerre. En plus de cet enjeu on a le sentiment que l'origine de ce Monde n'est pas très naturelle ... liée en cela au Premier Magicien, à suivre aux prochains numéros ...
Un Chef d'œuvre, tout simplement.
9 commentaires 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Au commencement, il y'avait Logen Ninefingers, the BLOODY NINE, double personnalité: brute au grand coeur (bien qu'un peu désabusé) ou guerrier assoiffé de sang n'épargnant ni amis, ni femme, ni enfant...
Puis il y'a eu l'inquisiteur Glokta, ex élément le plus prometteur, brillant et séduisant de l'armée aujourd'hui infirme et bourreau, odieux, cynique et curieusement attachant...
Enfin, il y'a Luthar, bel aristocrate, brillant épeiste, fierté de son marshall mais crétin, prétentieux et poltron...
3 personnages hauts en couleurs que rien ne destinait à évoluer ensemble mais qui vous entraineront chacun dans leur propre monde magique sans concession, noir et intense...
A lire ABSOLUMENT!!!!!
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Guinea Pig TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 18 mars 2010
Format: Broché Achat vérifié
L'histoire générale, qui se déroule lentement en arrière plan, par touches parfois nébuleuses, n'est pas la raison principale pour laquelle j'ai apprécié ce livre.
L'intrigue parait intéressante, certes, mais sans rien de particulièrement original. Très vite le lecteur comprend qu'il lui faudra patienter, et lire les livres suivants, pour découvrir toute la trame. Cela n'a rien de lassant, car le livre est volontairement traité ainsi.
L'auteur nous présente dans ce livre son acte 1, où évoluent de nombreux personnages, mais où trois d'entre eux tiennent la vedette. Le style de J.A est très visuel ; il y a de multiples scènes d'action, bagarres en tous genres, sportives, sanglantes ou cruelles (pas tout à fait ma tasse de thé mais qui feront le bonheur de certain(e?)s), ainsi que de nombreuses descriptions, suffisamment courtes pour ne pas être ennuyeuses. Il y a également de fascinantes scènes de société (tout à fait ma tasse de thé !) où les personnages principaux évoluent de manière souvent désopilante.
En effet le point fort de J.A est certainement l'humour ; il est le plus souvent horriblement, atrocement, abominablement drôle, mais aussi parfois simplement drôle, avec malice.
L'acte 1 nous présente ainsi ses trois personnages principaux, fort occupés à tourner en rond dans leurs cages tels de pathétiques hamsters, bien incapables d'expliquer pourquoi ils continuent à faire tourner leur roue. Il se posent pourtant souvent la question, chacun leur tour, mais sans trouver de réponse satisfaisante...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents