EUR 34,67 + EUR 0,01 Livraison en France métropolitaine
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Book Depository FR.
EUR 34,67 + EUR 0,01 Livraison en France métropolitaine
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Bo yin ra : un envoyé de la loge blanche, de la Taychou Marou au Grand Orient de Patmos Broché – 10 avril 2004

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 34,67
EUR 34,67

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Auteur de dizaines de volumes, pour la plupart traduits en français, le peintre allemand Joseph Anton Schneiderfranken (25.11.1876-14.02.1943), initié par des "Maîtres de la Loge Blanche" ou "Rayonnants de la Lumière Originelle" qui lui donnèrent le nom de Bô Yin Râ, exerça tout au long du XXe siècle - et jusqu'à aujourd'hui - une influence remarquable en Allemagne et en Europe de l'Est. Dans les années 30, ses éditeurs allemands annonçaient que le nombre des ses lecteurs dépassait le million. Pourquoi ce personnage nous intéresse-t-il particulièrement ? D'après une lettre de René Guénon à Julius Evola, le peintre, « rattaché à une organisation assez singulière ayant son siège du côté du Turkestan », lui fut présenté comme « le seul européen qui en faisait partie ». Le Swami Narad Mani, un des informateurs de Guénon, identifie cette organisation comme la « Maçonnerie hindoue des "Taychoux Maroux" », sorte de "couverture" d'un centre spirituel important : l'Agarttha ; au sommet de cette "maçonnerie" se trouverait le Dalaï Lama. Pour Paul Chacornac, c'est une organisation « mongole ». Ce sont là les éléments les plus connus sur la question. Le présent ouvrage, fruit d'une recherche approfondie, fournit une documentation très riche - et en grande partie inédite - permettant de nouveaux éclaircissements et faisant état de certaines "sources" presque inconnues de René Guénon. Il aborde entre autres questions : la critique du Théosophisme et de Madame Blavatsky ; les Maîtres de Bô Yin Râ (de nombreux renseignements sont fournis par l'intéressé) ; la rencontre avec Gustav Meyrink ; Paul Sédir, la Vénus Magique et l'Hermetic Brotherhood of Luxor ; Maître Philippe de Lyon ; les exercices de Rudolf von Sebottendorf ; le docteur Émile Dreyfus et le Grand Orient de Patmos.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

12 juin 2014
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?