undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Boccherini : Cello Concertos (DAW 50)
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Boccherini : Cello Concertos (DAW 50)

21 août 2007 | Format : MP3

EUR 11,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 11,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
7:25
30
2
4:30
30
3
4:15
30
4
6:17
30
5
3:57
30
6
4:33
30
7
5:37
30
8
3:36
30
9
4:48
30
10
7:22
30
11
4:07
30
12
4:15
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Hervé J COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 mai 2016
Format: CD Achat vérifié
Finalement, il y a assez peu de concertos pour violoncelle dans la musique. On en trouve principalement dans la musique classique, rien dans le punk-rock ni dans le progressif et je n'ai rien trouvé non plus dans le jazz ( mais je suis loin d'être un spécialiste ).

Luigi Boccherini était un compositeur et virtuose italien ( si c'était un peu l'André Rieu du violoncelle de l'époque, on ne sait pas par contre s'il est à l'origine de la recette du limoncello ). Il était contemporain de Mozart, mais avec l'avantage de lui avoir été à la fois antérieur et postérieur. Il faut dire que ce cher Wolfgang a eu la mauvaise idée de mourir à trente-cinq ans, ce qui est un peu stupide car tout les grands génies de la musique sont morts à vingt-sept, c'est bien connu !

Ces concertos sont très agréables à écouter: c'est gracieux, élégant, presque galant. On y retrouve parfois l'influence de Vivaldi dans les rythmiques et certains élans pré-romantiques rappellent Beethoven. On sent que Boccherini maitrisait parfaitement la technique du violoncelle, les parties solo sont très travaillées.

L'enregistrement de ce disque date de plus de cinquante ans, mais ça s'écoute encore très bien, autant en qualité sonore qu'en interprétation. Je me suis souvent demandé ce qu'aurait donné le génie de Mozart dans ce genre de musique, s'il avait daigné s'intéresser au violoncelle. Peut-être y aurait -il eu le grand frisson qui manque quand même chez Boccherini .
4 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 24 avril 2016
Format: CD
Voila un CD qui ne rajeunira personne puisqu'il s'agit à l'origine d'un vinyle gravé en 1965.

Beaucoup d'eau est passée sous les ponts et la révolution des interprétations à l'ancienne sur instruments d'époque a changé considérablement notre manière d'entendre cette musique.

Pourtant le présent disque qui regroupe quatre magnifiques concertos pour violoncelle du prince de la musique de salon qu'est Boccherini possède un charme fou.

Les oeuvres d'abord sont très belles et comptent parmi les perles du répertoire pour violoncelle.

Leur ambiance un brin aimable et sirupeuse est toute solaire et nous plonge avec délice dan une ambiance de dentelles et de perruques poudrées du siècle des lumières finissant.

Boccherini, toscan exilé 40 ans en Espagne au service des bourbons, a réussi un peu comme son devancier Scarlatti, mais de manière moins austère, à allier la joie de faire chanter son archet avec la virtuosité italienne en y intégrant les idiomes du folklore ibérique.

Admirateur de Haydn, Boccherini fut plus producteur de son qu'architecte et les quatre présents concertos sont un reflet parfait de l'esprit qu'il voulait donner à sa musique.

Citons le : "je ne sais si j'ai fait quelque chose de bon, mais je sais que la musique est faite pour parler au cœur de l'homme et c'est l'effet que je vise à produire".
Lire la suite ›
2 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus