• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Bon petit soldat a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par neufoudoccaz
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Bon petit soldat Poche – 5 juin 2014

3.4 étoiles sur 5 18 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,60
EUR 6,60 EUR 2,49
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Bon petit soldat
  • +
  • Bouche cousue
  • +
  • La Captive de Mitterrand
Prix total: EUR 20,65
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Le je est un problème

Pour comprendre ce récit qui n'en est pas un, il faut expliquer quelques éléments biographiques, à l'instar des romans de Dostoïevski où l'on peut invariablement trouver une bible qui apprend qu'Aliosha est aussi Alexis, mais aussi Alexéi, mais aussi Alyoshka, Alyoshenka, Alyoshechka, Alexeichik, Lyosha ou encore Lyoshenka, et qu'il est le frère du neveu de la grand-mère de l'héroïne.
Vous-même répondez à plusieurs prénoms et diminutifs - mais comme vous avez du mal à vous nommer, ils n'apparaîtront pas, ou succinctement. Vous êtes l'enfant d'une femme et d'un homme - jusque-là comme tout le monde bien que la science ait fait des progrès en la matière. Cet homme a une haute fonction dans la République, la plus haute en réalité, mais ceci n'est vrai qu'à partir de vos six ans. Par ailleurs il a une femme, qui n'est pas votre mère, mais son épouse officielle, avec laquelle il ne vit plus mais dont il n'a jamais divorcé, et qui l'accompagne dans ses déplacements professionnels ; deux fils de ce lit, que vous n'avez rencontrés qu'à sa mort, mais dont vous connaissiez nécessairement l'existence parce que cette autre famille, officielle donc, passait à la télévision ou apparaissait dans les journaux à ses côtés. Vous, vous regardiez la télévision, mais vous ne pouviez y apparaître avec eux, parce que vous n'étiez pas censée exister. Pour autant, tout le monde ou presque paraît-il, dans un certain petit milieu, connaissait votre existence, ce que vous-même et votre père ignoriez. Il vous a donné un prénom impossible à cacher, aussi avez-vous appris à ne pas le dire pour rester invisible. De là vous vient, certainement, cette difficulté à nommer : vous-même d'abord, vous avez aménagé des ruses pour vous y soustraire. Les autres ensuite, du moins vos proches, ou encore ceux que vous voulez «protéger» (de quoi, c'est là la question) : alors vous utilisez les initiales, pour n'être pas responsable d'un quelconque secret dévoilé. Votre mère était quelqu'un de discret et passionné à la fois. Devant les autres, elle appelait votre père «Monsieur le président». Chez vous, c'était Tchékino, petit François en italien. Il y avait ainsi différents niveaux de langage selon que l'on se trouve dedans ou dehors. Mais dehors, on s'y retrouvait peu. Aussi avez-vous été dispensée d'appeler votre père «papa» en public, ce qui n'aurait pas manqué de susciter une gêne.
Votre famille se compose donc d'une mère, d'une belle-mère qui n'en est pas une, de deux demi-frères qui ont l'âge de votre mère, d'un père qui a l'âge de votre grand-père et, par conséquent, pas de grands-parents de ce côté-là, ils sont morts un demi-siècle plus tôt. Des oncles et des tantes, vous en avez sans doute en pagaille, mais il vous est difficile de savoir qui est qui, dans quel ordre, et de mettre les bons prénoms sur les bonnes personnes dont de toute façon vous ne connaissez pas les visages. De l'autre côté, vous avez une famille normale, des oncles et des tantes que vous connaissez intimement, sans jamais mélanger les prénoms, et que vous adorez. Votre grand-mère maternelle vous appelle «Zaza», parce qu'elle a compris elle aussi que votre prénom était embarrassant (pour elle d'abord, qui vient d'une famille de militaires et de droite où une femme qui n'est pas mariée est une fille-mère). Cette fille-mère, votre mère donc, avait un caractère suffisamment trempé pour que personne ne la fasse chier. Mais elle avait aussi une adoration mystique pour votre père, qui explique qu'elle ait finalement accepté de vivre dans l'ombre.
Il doit manquer des choses (un chat, un chien, des cousins), ça vous reviendra peut-être.

(...) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

Mais Bon petit soldat est plus un retour sur elle-même et sa fascinante destinée qu'une vraie recension de ce qu'elle a vu et entendu du 8 janvier au 15 mai 2012. La victoire de François Hollande, c'est encore la victoire de François Mitterrand. Elle revit, ou plutôt vit un peu celle-ci à travers celle-là, d'autant que le nouveau président a beaucoup emprunté à la gestuelle oratoire de l'ancien. Elle ne fait pas de transfert de sentiments. Mais, maintenant, à 37 ans, trois enfants - qui, eux, ont le droit de se vanter de leur grand-père -, elle peut afficher publiquement ses opinions et ses préférences...
Elle analyse et décortique tout cela d'une écriture rapide, incisive, nouée fort, qui n'est pas le moindre plaisir dispensé par cette ardente confession. "Le Passage" aurait pu en être le titre. Passage de l'obscurité à la lumière - par une photo volée alors qu'elle a 19 ans -, d'une famille à une autre, du silence à la littérature, de la parole confisquée à la parole libre et combative. (Bernard Pivot - Le Journal du Dimanche du 4 novembre 2012)

Ecrit sous forme de journal, tenu pendant six mois jusqu'à l'élection de François Hollande, Bon petit soldat passe le doigt sur les cicatrices que chacun dissimule. C'est le miracle de ce livre en spirale, recroquevillé sur lui-même, et résolument ouvert sur les autres. Confiante en la littérature, Mazarine Pingeot interroge la langue. Capable d'en épuiser les ressources dans un ressassement incantatoire, d'en goûter la force humoristique dans des petites notes du quotidien, elle chante le secours infaillible des mots. (Marine Landrot - Télérama du 14 novembre 2012) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
un récit personnel bien acté avec les jours de la campagne socialiste, j'aime son écriture qui a la fois clair et assez enlevée pour allez plus loin
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
On attend ,tout au long à être accroché par une phrase.......Mais ce n'est que des mots qui se suivent sans rien approcher d'est un exercice de style ,pas un roman .Décevant et ennuyeux
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dunouau le 1 décembre 2012
Format: Broché Achat vérifié
vu intervension de l'auteur à la télévision;ce livre montre bien la vie secrète d'une petite fille qui doit rester silencieuse et certainement souffrir intérieurement;à lire
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par GV le 7 novembre 2014
Format: Poche
Et bien j'aurai essayé et hélas, je ne peux que dire que ce roman est chiant a mourrir.
je pensais que l'auteur serait meilleur que cela.
Loupé! revendu !
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Mazarine Pingeot est certainement "quelqu'un de bien". Tout le prouve dans ce livre bien écrit ou la simplicité et l'humanité sont soeurs d'une vraie souffrance et d'un regret éternel d'avoir été ce que ses parents ont voulu. Même si tout n'est pas exprimé, tout se sent. Un beau texte plein de tendresse et d'amertume. A lire pour mieux comprendre le destin de certains enfants de l'amour.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre est très intéressant et vient en complément du récit de David Le Bailly " La captive de Mitterrand ".
Sous des apparentes confessions ,Mazarine reste très pudique, sincère cependant avec beaucoup de retenue pour montrer son émotion. Mais comment exister quand personne ne vous reconnaît ? Le bon petit soldat va essayer d'y parvenir ....bonne lecture
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Un bon roman, très agréable à lire et qui reflète bien la complexité psychologique à vivre cette situation. Le style et agréable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
J'ai lu ce livre avec beaucoup de plaisir. Elle décrit avec justesse les conséquences d'une vie recluse. Très bon style..
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?