Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 16,99

Économisez
EUR 4,01 (19%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Boomerang par [LEWIS, Michael]
Publicité sur l'appli Kindle

Boomerang Format Kindle

4.7 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 16,99

Longueur : 224 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Après Le Casse du siècle, Michael Lewis nous propose un voyage dans " le nouveau tiers- monde " : l'Europe.





La crise qui s'est abattue sur la planète depuis 2008 a eu de nombreuses conséquences, dont l'une des plus notables est l'écroulement financier progressif de quelques pays européens. Nous savons quelle est aujourd'hui la situation en Grèce et en Irlande. Nous avons entendu les avertissements concernant l'Espagne, l'Italie et le Portugal. Du haut de leur triple A, la France et l'Allemagne paraissent sauves. C'est du moins ce qu'on nous dit.


Michael Lewis a donc décidé de faire un tour d'Europe afin de juger de la situation sur le terrain. Et les séquelles humaines, sociales et financières de la crise qu'il a constatées sont pour le moins saisissantes. Entre les États les plus touchés, qui peu à peu commencent à s'apparenter à de véritables pays du tiers-monde, et ceux qui sont encore épargnés, dont l'inconscience est difficile à croire, le tableau est éloquent.


Avec le ton inimitable, d'une singulière pertinence économique et d'une humanité rare, qui a fait le succès du Casse du siècle, Michael Lewis confirme dans ce portrait tragi-comique de l'Europe contemporaine qu'il est l'un des analystes les plus remarquables de sa génération.


Michael Lewis est né à La Nouvelle-Orléans en 1960. Il a travaillé comme investisseur, au milieu des années quatre-vingt, pour la banque Salomon Brothers, expérience qui lui a donné la matière de son premier livre, Poker menteur (Dunod, 1990), comparé, lors de sa sortie, au Bûcher des vanités de Tom Wolfe. Il est aujourd'hui journaliste à Vanity Fair. Après Le Casse du siècle (2010), Boomerang est son deuxième ouvrage à paraître chez Sonatine Éditions.


À propos du Casse du siècle :
" Personne n'écrit sur la finance et l'argent avec un tel sens de l'humain et du romanesque. Michael Lewis est notre nouveau Tom Wolfe. " The New York Times



" Lewis décortique le système en moraliste autant qu'en analyste. C'est de loin le meilleur ouvrage sur la crise. " Le Monde




Biographie de l'auteur

Michael Lewis est né à La Nouvelle-Orléans en 1960. Il a travaillé comme investisseur, au milieu des années quatre-vingt, pour la banque Salomon Brothers, expérience qui lui a donné la matière de son premier livre, Poker menteur (Dunod, 1990), comparé, lors de sa sortie, au Bûcher des vanités de Tom Wolfe. Il est aujourd’hui journaliste à Vanity Fair. Après Le Casse du siècle (2010), Boomerang est son deuxième ouvrage à paraître chez Sonatine Éditions.


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 690 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 224 pages
  • Editeur : Sonatine (5 avril 2012)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B007RT1WLS
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 7 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°34.389 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Californiens en faillite, moines grecs spéculateurs, banquiers allemands stupides, promoteurs immobiliers irlandais incompeténts, pêcheurs islandais prétentieux. Tout le monde ou presque (le livre ne parle pas de la France mais aurait certainement été aussi saignant si cela avait été le cas) en prend pour son grade dans ce reportage passionnant, documenté et non dénué d'humour, sur les mécanismes qui ont mis la plupart des sociétés occidentales au bord de la faillite. Ce n'est pas tellement un voyage dans le nouveau tiers monde occidental, comme le laisse croire le sous titre (on visite assez peu les bidonvilles ou pôle emploi dans l'ouvrage, hormis une étonnante ville américaine qui n'a pu conserver qu'un seul fonctionnaire), qu'une enquête sur les rouages financiers et, surtout, psychologiques qui ont conduit une large part des sociétés occidentale à la banqueroute et qui menace désormais votre porte monnaie.

A rebrousse poil des explications dominantes, cette enquête de Michael Lewis détaille les ravages du "tsunami" de crédit bon marché lancé sur la planète à partir de 2001. Une politique pousse au crime, sous l'impulsion de la Fed et de la Banque centrale européenne, qui a incité tout un chacun à se prendre pour un cador de la finance. L'originalité du livre de Michael Lewis (il sait de quoi il parle, il a travaillé dans la banque à avant de devenir un des chroniqueurs les plus acérés de la finance aux Etats-Unis) est qu'il relie la manière dont chaque pays a foncé vers la faillite à son "caractère national".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
M. Lewis signe la « suite » de son précédent livre sur la crise des supprime de 2008, Le casse du siècle.
Ici aussi la lecture est aisée et accessible à tous (une après midi dans un hamac suffit à le lire)' et se lit comme un Triller financier, voir un film d'horreur !

Lewis part d'un postulat simple qu'il reprendra pour chaque pays qu'il analyse : l'ouverture illimitée des vannes du crédit pendant 6 ans aura permis à chacun des pays concernés de s'adonner à ses pires travers. Et il nous offre une balade en passant par la Grèce où il met à jour des mécanismes de corruptions plus complexe qu'il n'y parait tant il faut intégrer les rapports à la religion et à l'ancienne dictature ; l'Irlande, qui voudra faire rivaliser son immobilier avec celui de l'ennemi héréditaire : Londres ; En Islande où on fait sauter ses voitures pour empocher la prime d'assurance et rembourser ses crédits ; jusqu'en Allemagne où l'attitude des décideurs interrogés fait froid dans le dos si on est un européen convaincu.
Dommage qu'il n'ait rien sur la France. Mais contrairement à ce qui est indiqué sur la couverture, l'enquête traverse aussi l'atlantique pour s'intéresser à l'endettement de la Californie et à la faillite des municipalités américaine, sans doute le plus cauchemardesque de ces « reportages » autour du monde.

Un livre, même s'il pèche par son absence totale de données macroéconomique, est un témoignage passionnant.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Un livre simple à lire à la portée de TOUS (ce n'est pas si fréquent !)

Ce livre se lit, se dévore, chapitre après chapitre. Les états européens les plus typiques dans la crise sont présentés dans leur "exubérance irrationnelle" pardon, leur folle imbécilité.
La France n'est pas évoquée, mais les États-Unis finissent le livre: c'est très honnête pour un anglo-saxon.

Boomerang pourrait n''être que le premier chapitre si M. LEWIS veut écrire la suite dans 2 ou 3 ans.

S'il n'y a qu'un livre pour comprendre Crise08, c'est celui.

Temps de lecture tranquille: 1 journée
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
"Boomerang : Europe : voyage dans le nouveau tiers-monde" nous fait traverser successivement l’Islande (« Wall Street dans la toundra » ou le pays minuscule de pêcheurs devenus financiers), la Grèce (« Et ils inventèrent les maths » ou l'histoire du monastère de Vatopaidi), l’Irlande (« Le péché originel irlandais » et sa bulle immobilière), l’Allemagne (« La vie secrète des allemands » et la culture du « Sheisse ») et la Californie (« Trop gras pour voler » l’Etat le plus endetté parmi tous les Etats surendettés aux Etats-Unis).

Son auteur Michael Lewis tente de comprendre les origines et les conséquences de la quasi-faillite des Etats, de leurs banques et de leurs citoyens et de ce qui ressemble à un gigantesque « château de cartes».

Il pourrait s’agir d’un énième ouvrage sur la crise financière si l’analyse de chaque pays n’était illustrée par les rencontres de l’auteur avec des protagonistes clés et des anecdotes où l’humour est omniprésent. Ce n’est pas un livre d’économie. C’est un voyage où l’ensemble constitué par l’économie, l’histoire, la sociologie, la culture de chaque peuple, permet la compréhension d’actes qui rétrospectivement semblent irrationnels.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus