Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Bordeaux : Port négrier - XVIIe-XIXe siècles Broché – 31 décembre 2002

Envie d'offrir un livre ? Découvrez les succès de l'année 2017, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 145,99

Tourisme et Voyages: Guides, Atlas, Cartes Harry Potter et l'enfant maudit

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Présentation de l'éditeur

L'historiographie bordelaise est plus que discrète sur le rôle que Bordeaux et sa région eurent dans la traite des hommes et leur esclavage. Ce livre soulève enfin, sans esprit de polémique, la chape de plomb qui pesait sur ce passé qualifié " d'infâme ".
On découvre que, durant un siècle et demi, Bordeaux fut à l'origine d'environ cinq cents expéditions qui déportèrent au moins cent trente mille captifs des côtes occidentales et orientales de l'Afrique vers les îles françaises de l'Atlantique et de l'océan Indien. Un nombre considérable de marins, d'armateurs, d'artisans, de marchands et de financiers bordelais participèrent directement ou indirectement à ce trafic.
Bordeaux n'a pas bâti sa fortune sur la traite proprement dite mais sur le commerce des denrées coloniales produites par les esclaves dans les " habitations " sucrières et caféières des Antilles : il est de ce fait impossible de dissocier le trafic avec l'Afrique de celui avec les îles.
Il y eut des ports négriers autrement plus importants que Bordeaux Nantes, capitale nationale de la traite, arma 3,5 fois plus de navires et Liverpool, capitale mondiale à la fin du XVIIIe siècle, 11,5 fois. Pourtant, Bordeaux - qui occupe la seconde place en France à égalité avec La Rochelle - fit de la traite un enjeu majeur après la guerre de Sept Ans et rattrapa Nantes à la Révolution.
En 1822, l'abbé Grégoire accordait la qualification de négrier à tout individu se rendant complice, de près ou de loin, du crime de la traite, et, un siècle plus tard, l'historien Léon Vignols à tout port armant à la traite, sans considération de taille.
Bordeaux fut un port négrier, incontestablement.

Biographie de l'auteur

Eric Saugera, né en 1952 dans le Morbihan, enseignant et historien à Nantes, a publié de nombreux articles sur la traite française, principalement au XIXe siècle.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 1 juillet 2010
Format: Broché
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?