Quantité :1
Boulevard du crépuscule [... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par LE TANDEM
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: NEUF DANS CELLOPHANE D ORIGINE - ENVOI RAPIDE SOUS ENVELOPPE BULLES
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Boulevard du crépuscule [Édition Collector]

4.9 étoiles sur 5 30 commentaires client

Prix : EUR 17,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
21 neufs à partir de EUR 4,96 11 d'occasion à partir de EUR 4,74

Ce titre est disponible dans la promotion suivante:

5DVD30

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Boulevard du crépuscule [Édition Collector]
  • +
  • Eve
Prix total: EUR 25,31
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : William Holden, Gloria Swanson, Erich von Stroheim, Nancy Olson, Fred Clark
  • Réalisateurs : William Holden, Gloria Swanson, Erich von Stroheim, Nancy Olson, Fred Clark
  • Format : Noir et blanc, Plein écran, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Paramount Pictures
  • Date de sortie du DVD : 13 mars 2003
  • Durée : 132 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 30 commentaires client
  • ASIN: B00008JNED
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.650 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

Commentaire audio de Ed Sikov
Making of : commentaires et anecdotes d'acteurs
Les années Paramount, par Edith Head
Cartes d'Hollywood : le retour sur les lieux du tournage
Galeries de photos
Featurette : La musique du Boulevard du crépuscule
Bande-annonce

Descriptions du produit

Description du produit

Edition restaurée et remasterisée

Amazon.fr

Ce film noir de Billy Wilder, devenu un classique, n'a pas pris une ride et continue à choquer, faire rire et étonner. Abordant les thèmes du vieillissement et de la mort à Hollywood, il est avant toute chose servi par une excellente distribution. Aux côtés de William Holden, en jeune scénariste fauché et cynique, Gloria Swanson interprète un rôle bien proche d'elle-même. Elle est éblouissante en vieille gloire du muet, oubliée d'Hollywood et rêvant toujours à un hypothétique come-back. Erich von Stroheim, acteur mais surtout metteur en scène de légende (Les Rapaces), qui dirigea Gloria Swanson dans La Reine Kelly, incarne ici son valet, alors que Cecil B. DeMille joue ici son propre rôle. Boulevard du Crépuscule fait partie de l'histoire du cinéma et de la culture populaire, sans pour autant être devenu une relique. Au contraire, ce film, sorti en 1950, n'a absolument pas vieilli, et ce DVD arrive à point nommé pour le rappeler. --Jim Emerson

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
26
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 30 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 5 septembre 2004
Format: DVD
Ce film est un documentaire de premier ordre sur Hollywood... mais il y en a une foule d'autres qui rendent le même service. Ce qui fait sa rare valeur est donc encore à chercher ailleurs. Il s'agit à mon sens de la remarquable mise en valeur du narcissisme de Norma Desmond, qui doit être d'ailleurs la chose du monde la mieux partagée chez les acteurs ; et voilà pourquoi ce thème ne vieillit pas. Gloria Swanson rend d'une manière magistrale ce trait de caractère, et elle est d'autant plus touchante que la carrière du personnage qu'elle incarne a une grande ressemblance avec la sienne propre.
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Dans la villa de Norma Desmond, gloire oubliée du cinéma muet, le temps est suspendu. Norma vit dans un univers qu'elle veut clos, où tout se répète à l'infini, un univers de gestes ritualisés (les parties de cartes avec les « figures de cire », la projection de films muets -Queen Kelly- cent fois vus), une totalité retrécie, une réalité atrophiée mais qu'elle contrôle entièrement, où rien ne peut ni ne doit lui échapper. L'absence de poignées à toutes les portes de la demeure, au-delà de l'explication pratique donnée par Von Stroheim, symbolise ce désir de contrôle de l'ensemble de l'espace qu'elle s'est assigné. L'extérieur est aboli. En reprenant une catégorisation deleuzienne, le hors champ, c'est le reste du monde.

Mais, il n'existe pas de monde parfaitement clos. L'irruption de William Holden, scénariste fauché harcelé par les huissiers, en est la preuve. Deux univers entrent en collision, deux ensembles se découvrent une intersection, par hasard : Un pneu crevé, le désir d'échapper à ses poursuivants, la dissimulation de sa voiture dans le garage d'une propriété qu'il croit abandonnée et le jeune scénariste pénètre dans le royaume suranné d'une Salomé au parfum de naphtaline.

La faille se manifeste. Norma travaille depuis des années à un script affligeant, qu'elle soumet à son jeune visiteur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Un scénariste en manque d'idées se retrouve un jour, par hasard, dans une villa qui lui semble abandonnée. Elle est en fait habitée par une ancienne star du cinéma muet et son curieux majordome. Cette star rêve d'un grand retour au cinéma, après trente ans de silence. Elle a écrit un scénario, mauvais, où elle se donne le premier rôle (celui d'une jeune femme), et le scénariste saisit l'occasion de le corriger pour renflouer son compte en banque.

Sunset boulevard est un film dur et cruel, et encore, malheureusement, d'actualité. L'humain ne compte pas. Tout le monde profite de tout le monde avec cynisme. D'abord ce scénariste, qui demande une avance à son agent, et ce dernier qui lui répond :"Non non, on écrit mieux le ventre vide. Vous vous êtes habitué à un certain confort, ça détruit le talent". En somme, crève de faim si cela te permet de pondre de bons scénarii. Charmant...

Puis vient l'actrice muette, ridicule et grotesque, triste à mourir. Cette fois, c'est le scénariste qui profite d'elle... et elle, parce qu'elle est riche, qui se sert de lui. Le piège se referme. Voilà trente ans qu'elle se berce d'illusions, aidée par son majordome qui lui écrit des lettres de fans, et bientôt par Cecil B. DeMille, à qui elle propose son scénario. Sa villa est remplie de photos d'elle, elle regarde inlassablement ses vieux films.

La vérité n'est nulle part. On reste dans le monde du faux, on prend un certain plaisir à se balader dans les décors en plâtre... Bientôt, l'illusion d'un véritable retour possible se fait plus forte, et la névrose n'est pas loin. Plus que jamais cette star souhaite un retour éclatant à ce qui n'est pas la vie.
8 commentaires 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Avec Boulevard du crépuscule (1950), Billy Wilder nous livre un grand film dramatique sur Hollywood et peut-être aussi son chef-d’œuvre. Film noir sur le monde du cinéma et l'envers du décor, avec ses stars déchues qui rêvent encore d'étoiles et de gloire, Sunset Boulevard bénéficie de la superbe photographie de John F. Seitz et de la brillante partition de Franz Waxman. Un film sur le destin à la fois poignant et pitoyable de ce que furent les déesses de l'écran après leur heure de gloire. Gloria Swanson est magistrale, et ses “ compagnons ” (Erich von Stroheim, Cecil B. DeMille ...) ne sont pas en reste. Du grand cinéma chargé d'émotions.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Ada Leema 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 28 septembre 2014
Format: DVD
1950 marque le retour fracassant de Gloria Swanson dans ce rôle. Fragile, versatile, infantile et surprotégée, l'ex star des studios Miss Desmond est une facette effrayante de la vie de star. Voir à quel prix se chiffre la rançon de la gloire nous plonge directement dans l'abime d'un esprit décalé et prisonnier du temps. L'actrice, cinquantenaire, croit encore n'avoir que 25 ans et pouvoir éblouir le monde de son aura... Comme le disent les autres personnages, le public lui a tourné le dos depuis 20 ans!
Constat terrifiant d'un métier à haut risque, "Sunset Boulevard" de Wilder est à posséder en DVD. Le revoir de temps en temps permet, non seulement d'admirer le talent de ses interprètes et d'apprécier son vertigineux flashback, mais aussi de se souvenir justement du temps qui passe.
Curieux, n'est-ce pas? Nous sommes tous un peu des Norma Desmond en puissance et Bette Davis, 12 ans plus tard, enfoncera encore plus le clou avec sa Norma Desmond à elle: Jane Hudson dans "Whatever happened to Baby Jane"(1962)!
Excellente séance à tous et toutes.
9 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?