• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Boulimie d'objets : L'être et l'avoir dans nos sociétés Broché – 5 septembre 2014

Préparez la rentrée scolaire : livres, agendas, fournitures, cartables, sacs à dos, mode...

4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 27,00
EUR 27,00 EUR 21,61
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction de Valérie Guillard

Pourquoi s'intéresser, en 2014, au thème de l'accumulation d'objets ? Cela peut paraître, en effet, étonnant, voire paradoxal, au regard des nombreux éléments contextuels qui semblent aller à l'encontre d'un tel comportement.
Tout d'abord, le contexte de crise économique et écologique pourrait conduire à penser que les gens achètent moins d'objets dans le but, pour certains, de limiter l'utilisation de matières premières et donc la pollution, pour d'autres de limiter leurs dépenses et de préserver leur pouvoir d'achat. Par conséquent, si les consommateurs achètent moins d'objets, ils devraient moins les accumuler et «rentabiliser» leur usage en les réutilisant, en les transformant ou en les faisant circuler.
De plus, la substitution du matériel par l'immatériel, ainsi que la numérisation croissante, réduisent le besoin d'utiliser et de posséder des objets matériels. La numérisation de la musique, par exemple, conduit à ne plus acheter son support, les disques, et toute la culture matérielle s'y rattachant s'en trouve affectée (meubles pour stocker les disques, lecteurs de CD, etc.). Il en est de même pour les livres, qui sont aujourd'hui consultables sur liseuses, tablettes ou autres supports numériques. L'immatérialité numérique génère certes de l'accumulation (photos numérisées, e-mails, etc.), mais elle nécessite moins d'objets matériels, même si une nouvelle tendance à la re-matérialisation des objets numériques émerge (la start-up Qleek, par exemple).
De même, les mouvements de décroissance, de déconsommation, de simplicité volontaire mais aussi de partage, sur lesquels est fondée la consommation collaborative, conduisent là encore à limiter la possession, la consommation individuelle et donc la prolifération des objets. Les consommateurs ont aujourd'hui à leur disposition une kyrielle de sites Internet où se mettre en contact pour partager, proposer ou demander l'usage d'un objet, un endroit où dormir (sites de «couchsurfing»), une place dans une voiture (sites de covoiturage), etc. Ce qui pourrait les conduire à avoir moins le réflexe d'acquérir et, pour ceux qui proposent de partager, de mieux utiliser («amortir») leur capital matériel.
Enfin, les mobilités contemporaines, géographiques et sociales lors d'un changement de statut social ou professionnel amènent les personnes à bouger, se déplacer, déménager, autant d'actes qui n'encouragent pas l'accumulation d'objets et qui, surtout, favorisent souvent la décision et l'acte de s'en débarrasser, comme lors d'un grand ménage de printemps.

Présentation de l'éditeur

Pourquoi accumulons-nous autant d objets ? Pourquoi sommes-nous aussi boulimiques d objets ? Et d abord, accumule-t-on encore aujourd hui des objets à l heure du digital, de la mobilité, du contexte de crise économique et du développement durable ? Oui, répondent les auteurs de ce livre, et plus que jamais ! L accumulation d'objets s observe partout : au domicile, pendant le temps de transport pour se rendre au travail, au supermarché, dans l entreprise, dans l'art, etc. Le besoin d objets est prégnant, quels que soient les multiples rôles de l individu : consommateur, héritier, artiste, travailleur ou encore simple personne passionnée par les objets. Ce livre s intéresse autant au caractère compulsif de la boulimie d objets de ceux qui gardent « tout », qu au raisonnement logique du collectionneur. Il analyse les enjeux sociaux, politiques, individuels ou encore économiques de l accumulation d objets dans nos sociétés, analyse qui relève autant de la sociologie, de l anthropologie, de l'histoire, de la psychologie, de la philosophie que du marketing. Après une présentation du portrait type de l accumulateur, ce livre interroge la pratique d accumuler, ce qui est accumulé, ce qui est fait de l accumulation, ainsi que les dispositifs de l accumulation, notamment les sacs à main, les sacs plastiques, etc. L analyse montre que l accumulation peut servir à délimiter un « territoire minimal » à l intérieur duquel les individus vont se constituer les preuves de leur propre existence. Les frontières de ce territoire sont néanmoins poreuses : en dépit de ses vertus, l accumulation devient une source de tension dès lors que le besoin d avoir entre en conflit avec, notamment, les injonctions du développement durable et son prolongement la simplicité volontaire, l économie collaborative, autrement dit la substitution de la possession par l usage. Cet ouvrage intéressera les étudiants en marketing, en sociologie, en anthropologie... les chercheurs et les doctorants, ainsi qu'un plus large public intéressé par la problématique de la consommation et de son corollaire, les déchets.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

6 août 2017
Achat vérifié
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : serge tisseron

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?