Acheter d'occasion
EUR 9,70
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Brahms : Trio avec piano n° 3 en ut mineur op. 101 - Schubert : Trio avec piano n° 2 en mi bémol majeur op. 100 D 929

5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

2 neufs à partir de EUR 111,95 5 d'occasion à partir de EUR 9,70
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Arthur Rubinstein


Détails sur le produit

  • CD (10 juillet 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Red Seal Inter
  • ASIN : B00005427S
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 158.776 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Piano Trio N.3, Op. 101 : Allegro ... ( Johannes Brahms)
  2. Piano Trio N.3, Op. 101 : Presto ... ( Johannes Brahms)
  3. Piano Trio N.3, Op. 101 : Andante ... ( Johannes Brahms)
  4. Piano Trio N.3, Op. 101 : Allegro ... ( Johannes Brahms)
  5. Piano Trio N.2, Op. 100, D.929 : Allegro ( Franz Schubert)
  6. Piano Trio N.2, Op. 100, D.929 : Andante ... ( Franz Schubert)
  7. Piano Trio N.2, Op. 100, D.929 : Scherzando ... ( Franz Schubert)
  8. Piano Trio N.2, Op. 100, D.929 : Allegro ... ( Franz Schubert)

Descriptions du produit

BRAHMS : TRIO AVEC PIANO N° 3 EN UT MINEUR OP 101 / SCHUBERT : TRIO AVEC PIANO N° 2 EN MI BÉMOL MAJEUR OP 100 D 929

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 2 juillet 2008
Format: CD Achat vérifié
Les deux enregistrements réédités sur cet album figurent parmi les ultimes sessions de musique de chambre qu'Arthur Rubinstein (1887-1982) confia aux micros de la RCA.
A quatre-vingt cinq ans révolus, le vénérable artiste était parvenu à quelques conclusions relatées dans ses mémoires, notamment que ce répertoire requérait d'être entendu dans des environnements plus intimistes que les grandes salles de concert, et qu'une écoute domestique à partir d'un disque établissait un lien privilégié avec l'auditeur.

Outre quelques quatuors avec les Guarneri, la tardive moisson récoltée pendant l'été indien de cette auguste carrière s'alliait le violon de Henryk Szeryng, avec qui Rubinstein avait déjà gravé des Sonates de Beethoven et Brahms deux décennies auparavant, ainsi que le violoncelle majestueux de Pierre Fournier.

Capté dans l'excellente acoustique du Victoria Hall de Genève, le Trio n° 3 de Brahms revêt ici une incomparable noblesse, rendue à une sérénité sélénique qui ne comblera peut-être pas les mélomanes préférant des lectures moins sépia et plus sanguines.
Le raffinement de la trame harmonique se montre encore davantage inaccoutumé dans l'interprétation du Trio n° 2 de Schubert, dépassionnée mais subtilement émouvante, mordorée par les lueurs crépusculaires que diffuse le clavier du musicien polonais, tamisée par la respectueuse douceur des deux archets qui l'horizonnent : l'étoffe sonore de ce dialogue se montre en-soi ensorcelante.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Article introuvable en France et commandé sur Amazon.us, d'un prix très raisonnable même avec les frais de port, reçu en parfait état, dans d'excellents délais.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x8d76a240) étoiles sur 5 2 commentaires
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8d553a80) étoiles sur 5 Late Rubinstein at its best, in two sweeping performances 11 mai 2010
Par Santa Fe Listener - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Rubinstein was 88 when all three of Brahms's piano trios were released in 1975. RCA had a deep tradition of chambr music, thanks to starry participation from Piatigorsky, Heifetz, Feuermann, and Rubinstein, but of these only Rubinstein made recordings well into the stereo era. His latter-day partners, Pierre Fournier and Henryk Szeryng, were borrowed from rival labels. For baffling reasons, despite the sterling quality of the music-making and the great reputations of all three musicians, the Gramophone sniffed at their Brahms piano trios, preferring the often pedestrian Beaux Arts Trio (an ensemble that couldn't get a bad review for thirty years). In any event, this Piano Trio no. 3 is quite glorious, and thanks to a microphone placement that must have been two inches from each instrument, the visceral impact equals anything one can encounter in the concert hall. Since Brahms's chamber writing is symphonic in scope, the exaggerated sonority actually works in the music's favor.

At the time, Rubinstein and company were competing with the more established Istomin-Stern-Rose Trio, whose Brahms piano trios have been my benchmark for decades. The difference really lies in focus. Where Stern's personality dominates that group, Rubinstein's dominates here. He is always in the foreground, and I must say, even as a non-fan in general, that he is quite magnificent. Age has removed not a whit of power and sweep in his phrasing - in all respects one hears a reading that is alert and alive. The only flaw is lack of dynamic range, the tone hovering around mezzo forte or louder almost all the time. But that's a small price to pay for Rubinstein's authority -- we have nothing like it today beyond Argerich and Pollini, and neither of them has recorded anything like Brahms's complete chamber output (Pollini has given us only the Piano Quintet).

The same story applies to Schubert's Piano Trio no. 2 in E-flat, a very long, discursive piece that demands much if the performers are to sustain it from beginning to end. Istomin-Stern-Rose had already made a wonderful recording. Rubinstein dominates, but not every listener will take to Fournier, who by comparison with Leonard Rose (or to go farther back, Pablo Casals) is a touch reticent. The most memorable movement is the Andante, whose incomparable melody was popularized in Stanley Kubrick's film, "Barry Lyndon." The first statement in the cello is fairly literal and low key as played by Fournier, where Casals and Rose really dig in. Rubinstein's piano accompaniment is a bit clip-clop, also. But this hardly disqualifies three great musicians in a reading that is urgent and compelling. There are few rivals in one of Schubert's greatest achievements in Chamber music.
1 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8d553b94) étoiles sur 5 There are things which are MUST in your life 17 septembre 2010
Par Dan Inbari - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
There are culture compositions which are must posetions to every civilized person. Franz Schubert is one of those composers and Arthur Rubinstein is one of those performers.
The combination of them two in one CD is a win win combination.
I recommend warmly this particular album and I can ensure full satisfaction and enjoyment.
Dan Inbari
Haifa Israel
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?