undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
110
4,1 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:9,59 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 décembre 2009
L'image n'a pas été travaillé à partir du Master d'époque, on dirait plus un DVD « upscalé » qu'un vrai Blu-Ray l'image est vraiment horrible, je vous conseille la version DVD
22 commentaires| 33 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2010
Conversion fade, couleurs baveuses, la profondeur de champ est banale, en bref la conversion est ratée, même si le film est bien en HD, on ne gagne rien par rapport à la version dvd. Dommage pour un film de cette carrure!!!
0Commentaire| 29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2010
Ce film est un véritable chef d'oeuvre et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, Francis Ford Coppola a essayé d'être le plus fidèle possible au roman de Bram Stoker, ce qui permet de connaître la véritable histoire de Dracula alors que nous n'en connaissons souvent que des versions déformées. D'autre part, le jeu des acteurs est formidable (Gary Oldman, Winona Ryder, Anthony Hopkins, Keanu Reeves). Enfin, le film est très "esthétique" avec des images qui se rapprochent de l'oeuvre d'art. Bien que le film soit fidèle à l'oeuvre littéraire classique, il est très moderne dans sa réalisation avec des images qui mêlent habilement horreur et érotisme.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2015
Dracula est la poursuite d'un amour perdu à travers les siècles par un homme meurtri.
Un désespoir continuel entretenu par la haine envers la croix et les hommes que l'on méprisent tout en gardant au fond de soi le potentiel d'une luminosité émotive soudainement opérationnelle suite à la contemplation d'un portrait.
Un monstre retrouve tout en gardant une panoplie destructrice un visage baigné de larmes.
Le geste et la parole sont restaurés.
Le regard redevient doux et attentionné.
La bestialité abandonne pendant quelques instants ses concepts en laissant sa place à un esprit retrouvant miraculeusement l'envie de séduire.
La mélancolique partition musicale de Wojciech Kilar accentue encore davantage la perception d'un environnement sombre, mélancolique dominés par le tourment incessant d'un déconnecté de Dieu complètement dévasté retrouvant son besoin de détruire en concurrence avec la restauration subite d'un tempérament émotif.
Dracula est un opus de souffrance, un manque indélébile assouvi par des crises de démences dans une symphonie Gothique reproduisant magnifiquement les conséquences démoniaques d'une déchirure.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Regarder ce long-métrage s'apparente pour moi à découvrir et feuilleter un beau livre de contes fait d'images travaillées et d'effets plus ou moins réussis.
Coppola n'a pas été à la facilité:le style est légèrement emprunté et on sent que le réalisateur a eu du mal à trouver le juste équilibre entre sa liberté d'artiste et les exigences du studio.N'aurait-il pas été possible de supprimer 2 ou 3 effets,un peu trop"léchés",voire pompeux,afin d'alléger l'intrigue et le rendu du roman-pavé de Stoker?
Je reste fan du livre et du film,mais cela ne m'empêche pas de songer à une version plus courte,moins engoncée,plus libre et frivole,moins frigide et rigide...quelque chose de plus animal,de moins humanisé,tout en gardant un Dracula dandy,esthète et raffiné,bien sûr:c'est là que l'exercice se corse.
Je me rattrape sur les beaux tableaux graphiques qui ponctuent la vision de Coppola.
Bon film à tous et toutes;et comme disait le tatouage de Johnny Depp dans les 90s:WINONA FOREVER!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'amour au delà du temps! Un être ni vivant ni mort, si cruel et si puissant, craint de tous, et pourtant si fragile, si attachant lorsqu'il se laisse aller aux sentiments. Gary Oldman, acteur au 100 visages nous fait aimer Dracula, et comprendre Wynona Rider qui interprète avec beaucoup de justesse, cette touchante fiancée des ténèbres. Sombre et majestueusement beau, la musique nous transcrit merveilleusement bien cet univers si envoutant, au point de se laisser croquer volontiers par ce si beau Comte...

Cette version du mythe de Dracula inspiré par le roman de Bram Stocker est de toute beauté! L'esthétisme assez gothique des paysages de Transylvannie tranche avec les couleurs chaudes de l'Angleterre de Mina, de même que le côté sanglant du personnage s'oppose aux sentiments puissants d'un amour au delà de la mort!
Nous voyons les deux facettes de ce personnage si troublant, tantôt vieux et sans âge à l'apparence assez effrayante lorsqu'il poursuit ses sombres desseins, vivant sa condition de non mort obligé de succomber à ses instincts primaires, mais qui, guidé par la force d'un espoir, celui d'aimer à nouveau, se transforme en un homme beau, élégant et fascinant, prêt à tout pour conquérir sa belle!
Face à ce charme et ce charisme, le pauvre Keanu Reeve nous parait bien fade en Jonathan perturbé par son séjour au château, envoûté par ses créatures de la nuit assez sulfureuses dont les morsures le privé de toutes ses facultés...

Abraham Van Helsing magistralement interprété par Anthony Hopkins nous apparaît vieillissant voire un peu sénile tant je n'ai pas eu envie qu'il ne débusque le comte! Ici tout est mis en œuvre pour que nous compatissions pour cette créatures que la perte d'un amour a poussé à se damner, et qui cherche la rédemption auprés de celle qu'il aime!
22 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2012
1993. Le destin décide de nous faire un magnifique cadeau : L'adaptation du roman culte de Bram Stocker par l'un des plus grands cinéastes de l'histoire du cinéma : Francis Ford Coppola !
Le réalisateur du "Parrain" prend le public à contre-pied en s'éloignant majestueusement de son style lyrique habituel pour nous offrir une plongée totalement décomplexée dans le romantisme flamboyant le plus extrême et le plus esthétique possible ! Collant au plus près du roman (davantage que tous ses prédécesseurs, mais avec tout de même quelques libertés...), Coppola nous livre le Dracula ultime ! Baroque et gothique à la fois, dynamité par de fulgurantes apparitions horrifiques et dominé par la composition inoubliable de Gary Oldman (bizarrement, le grand Anthony Hopkins se révèle décevant, cabotinant à l'excès pour finalement composer un Van Helsing n'ayant rien à voir avec celui du roman. Quant à Keanu Reeves, il est tout simplement inexistant).
Décors majestueux, hommage au cinématographe (qui fut créé 1 an avant la parution du roman), régurgitation post-moderne de l'histoire du cinéma fantastique (vous y verrez tous les effets spéciaux possibles et imaginables, allant du trucage antique à la Méliès aux trouvailles numériques dernier cris -pour l'époque-), montage d'une liberté et d'une imagination folle (Ah ! ces fondus enchaînés sublimes : l'oeil du loup qui s'efface devant l'entrée du tunnel qui mène à la Transylvanie, les larmes de Dracula qui deviennent l'océan sous le zoom de la caméra, les bulles d'absinthe qui laissent entrevoir les globules rouges du sang de Mina...), musique envoûtante (splendide score de Wojcieh Killar)... Et une histoire d'amour aussi improbable qu'évidente, où quand l'amour pour une créature monstrueuse devient monstrueusement romantique. Tout y est !

Cette édition collector aurait dû être un must-have. Mais ce n'est pas le cas. Premièrement, le transfert en haute définition n'est franchement pas mirobolant. Autant attendre une version beaucoup mieux restaurée.
Ensuite, les scènes coupées, bien qu'intéressantes, n'apportent rien au film dans son état initial. Il ne s'agit réellement que de scènes déjà existantes dans une sorte de version longue ou alternative. Inutile d'espérer une version director's cut...
Pour le reste, on a tout de même droit à de nombreux bonus, soit les mêmes que pour l'édition Dracula: Edition Deluxe 2 DVD - 15ème anniversaire :
- Introduction et commentaire audio de Francis Ford Coppola.
- 12 scènes supplémentaires
- Making off en 4 parties :
- "In-camera : les effets visuels de Dracula".
- "Rigueur et folie : visualisation de Dracula".
- "Le sang, c'est la vie".
- "Les costumes, éléments de décor : le style de Eiko Ishioka".
- Bandes-annonces
Mes 5 étoiles concernent donc le film, pas le contenu technique du Blu-ray.
55 commentaires| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2005
Coppola revisite avec une très grande habilité le mythe de Stocker. Il y ajoute plus de séduction et de mystère.
Servi par de magnifiques acteurs: Reeves, Hopkins....Dracula reste un chef d'oeuvre qui a marqué et qui continue de marquer l'histoire du cinéma.
A voir et à revoir !
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2007
Superbe film de Francis Ford Coppola qui reconstitue bien l'histoire de Dracula. De grands acteurs y débutent comme Keanu Reeves, Monica Bellucci,un grand rôle pour Anthony Hokkins en Van Helsing. Gary Oldman en Dracula et ses multiples facettes, tantôt en chauve-souris, en monstre bestial,en vieillard et en jeune homme crève l'écran. Cette édition est merveilleuse, un DVD documentaire avec des interviews, un making-off et autres surprises vous attendent...
Attention le DVD 1 pour regarder le film demande un mot de passe qui n'est pas transmis à l'achat, il faut taper 8888 pour le visionner.
11 commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2002
Ce film somptueux a tout pour plaire : fidèle au roman, redynamisant le mythe en dépit des clichés cinématographiques ayant la vie dure, il offre un visuel flamboyant qui rappelle aux cinéphiles comment se faisaient les films autrefois... Et puis c'est si romantique ! ... L'édition DVD est à la hauteur : passez-le en boucle !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

27,98 €
5,75 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)