undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Plus d'options
Britten / Finzi / Holst: Sacred Works
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Britten / Finzi / Holst: Sacred Works

1 novembre 1991 | Format : MP3

EUR 8,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
5:55
30
2
9:22
30
3
4:00
30
4
4:32
30
5
5:19
30
6
5:04
30
7
19:43
30
8
8:26
30
9
4:57
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Gerald Raphael Finzi est né en 1901 à Londres, Royaume-Uni, d'un père Italien et d'une mère Allemande. Son père mourut alors que Finzi n'avait que sept ans, et sa mère déménagea alors de Londres vers Harrogate dans le Yorkshire du Nord, où Finzi commenca à étudier la musique avec Ernest Farrar (1885-1918), élève de Charles Villiers Stanford (1852-1924) et ami de Ralph Vaughan Williams (1872-1958). Après la mort de Farrar au front, pendant la première Guerre mondiale, Finzi étudia à York Minster avec l'organiste et chef de choeur Edward Bairstow (1874-1946), un homme à l'éducation stricte puis, en 1925, sur les conseils du chef d'orchestre Adrian Boult, Finzi prit des cours de contrepoint avec Reginald Owen Morris (1886-1948), puis s'établit à Londres où il se lia d'amitié avec Howard Ferguson (1908-1999) et Edmund Rubbra (1901-1986). Il y rencontra Gustav Holst (1874-1934), Arthur Bliss (1891-1975) et Ralph Vaughan Williams, ce dernier lui obtenant un poste de professeur à la Royal Academy of Music de 1930 à 1933. Avec sa femme, Finzi édita également de la musique populaire traditionnelle anglaise, ainsi que des compositeurs oubliés tels William Boyce, Richard Capel Bond, John Garth, Richard Mudge, John Stanley et Charles Wesley. En 1939, Finzi s'établit près de Newbury, où il fonda le « Newbury String Players », un groupe de musique de chambre qu'il dirigea jusqu'à sa mort en revisitant des aeuvres du XVIIIe siècle, et encouragea de jeunes compositeurs, tel Kenneth Leighton (1929-1988).Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus